fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Les impressionnants nuages de la planète

Asperatus, nouveau nuage

   Catégorie : lumière et photon
Mise à jour 01 juin 2013

L'asperatus est un énorme nuage massif qui envahit le ciel et prend des aspects torturés et totalement affolants. Du mot latin signifiant "brutal", l'asperatus est le nom officieux pour décrire ce type de nuage.
Le monsieur météo de la BBC, Mister Fish explique: "Ces nuages sont un mélange de deux masses d'air, une très chaude et humide, l'autre très froide et très sèche; elles sont comme l'huile et l'eau, elles ne se mélangent pas."
Ce nouveau type de nuage, l'asperatus, a été observé dans plusieurs endroits de la planète. Ses formes inquiétantes rappellent des images de synthèse pour fonds d'écran. L'asperatus ressemble à des nuages d'orage mais ne provoque pas de tempête. Les images sont troublantes, certaines donnent l'impression d'être des vues d'artistes. En dépit de leurs étourdissants effets visuels et de leurs fréquentes apparitions, ces formations n'ont pas encore été officiellement reconnues par un nom.

 

Le professeur Paul Hardaker, chef de la direction de la RMS (Royal Meteorological Society), a déclaré: Il faut probablement beaucoup de chaleur et d'énergie pour produire ces spectaculaires formations de nuages.
Ces structures assez sombres ont besoin de beaucoup de vapeur d'eau.

Image : L'asperatus a l'apparence d'une image de synthèse. image prise le 3 juin 2009.

 asperatus, nouveau nuage

Gloires du matin, le plus rare des nuages

    

La Gloire du matin est un étrange nuage bas qui se forme principalement dans le golfe de Savannah au nord du Queensland, dans la zone tropicale Australienne (au nord).
La ville Australienne de Burketown est l’un des lieux d’où l’on peut contempler ce phénomène météorologique étonnant, baptisé Morning Glory ou la Gloire du Matin.
Ces nuages interminables peuvent s'étirer sur près de 1000 kilomètres de long et se déplacer à 60 km/h.
Ces nuages rares, appelés gloires du matin se condensent généralement à une altitude d'environ 2 kilomètres.
Ces nuages en rouleaux, ceux qui barrent le ciel de Burketown, dans le Queensland, se produisent chaque printemps. Ces longs tubes horizontaux se forment peut-être lorsque de l’air humide en train de se refroidir rencontre une couche d’inversion de température, où la température monte avec l’altitude contrairement à ce qu’on observe généralement.

 

Ces tubes peuvent provoquer de très dangereuses turbulences, le mois de septembre voit se réunir quelques pilotes pour voler au-dessus de la Gloire du Matin.
Comme les surfeurs de Hawaii, ces pilotes téméraires viennent affronter les turbulences de la Gloire du Matin.

Image : Cette vague nuageuse de mille kilomètres de long  au dessus de l'Australie est formée de "Gloires du matin".
Ces gloires du matin en forme de polochon, ont été photographiées par Mick Petroff depuis son avion tandis qu’il se trouvait non loin du Golfe de Carpentarie, en Australie.
Crédit & Licence: Mick Petroff.

nota: La gloire du matin est aussi une plante grimpante. Ces fleurs fleurissent de Juillet à Octobre, s'ouvrent le matin seulement et se referment le reste de la journée.
 nuages, gloires du matin

Nuage en rouleau

    

Les rares nuages en rouleau, se forment à l’avant des fronts froids. En particulier, un courant descendant en provenance d’un front orageux peut symétriquement provoquer l’élévation d’un air chaud et humide jusqu’au moment où il refroidit au point d’atteindre son point de rosée et donc se condenser en nuage. Lorsque cela se produit uniformément tout au long d’un front étendu, on peut s’attendre à voir apparaitre un nuage qui tourne autour de son axe, d'où les nuages en rouleau. Les nuages en rouleau sont probablement traversés le long de leur axe horizontal par un courant d’air. Un nuage en rouleau n’est à priori pas susceptible d’évoluer en tornade. Le nuage en rouleau, type particulier de nuage Arcus, n’a rien à voir avec le cumulonimbus, le roi des nuages qui s'étend sur les trois étages atmosphériques, inférieur, moyen, supérieur, et s'autorise même de petites incursions dans la stratosphère.

 

nota: L'arcus est un nuage, précédant généralement l'arrivée d'une ligne de grains, l'arcus est toujours très impressionnant.
En forme de rouleau, l'arcus passe parfois inaperçu dans un ciel chaotique orageux.

Image : Sur cette photo de janvier 2009, on voit un nuage en rouleau se perdre à l’horizon au-dessus de la plage de Las Olas à Maldonado, en Uruguay.
Crédit & Copyright: Daniela Mirner Eberl

 nuage en rouleau

Nuage iridescent

    

Les gouttelettes d’eau en suspension dans l’atmosphère peuvent parfois nous renvoyer de magnifiques couleurs. L’aspect d'un nuage dépend de la lumière qu’il reçoit. Ces phénomènes lumineux sont tous uniques et le nuage iridescent est relativement rare, il peut présenter des couleurs vives inhabituelles ou toute une palette de couleurs simultanément. Ces nuages iridescents sont formés de gouttelettes d’eau de taille à peu près uniforme. Lorsque le Soleil est masqué par d’épais nuages, comme sur cette photo, ces nuages iridescents, plus fins diffractent la lumière dans des couleurs mélangées, d'où cette couleur blanche au centre alors que sur les bords, on retrouve toutes les couleurs irisées de l'arc-en-ciel.
La réverbération du soleil sur les gouttelettes d'eau illumine une partie du gros nuage, mais le soleil n'est pas caché derrière.

 

Parfois, les différentes couleurs de l'arc-en-ciel parviendront à l’observateur de directions légèrement différentes.  Les couleurs de ces nuages sont légèrement diffractées, soit sur leurs bords, comme ici sur cette image, soit en anneaux, en forme de couronne.

Image : Certains nuages trop épais, présentent des couleurs très sombres. Ce nuage iridescent a été photographié l’an dernier dans les environs de Dawson city, territoire du Yukon, au nord du Canada.
Crédit & Copyright: Charles Stankievech & Sophie Springer

 nuage iridescent

Mammatus ou mamma

    

Mammatus ou mamma vient du latin "mamelle".
En métorologie, ce terme désigne des poches circulaires qui se forment à la base de nuages convectifs tels les altocumulus et les cumulonimbus.
La couleur du mammatus, est normalement bleu-gris, mais peuvent prendre des tons or ou rougeâtres lorsque le soleil couchant les illumine.
Le mot mamma est employé dans les rapports météorologiques, alors que mammatus est un adjectif (cumulonimbus mammatus).
Mamma n'est pas un nuage particulier, mais un phénomène dû à la configuration des couches nuageuses et de l'air sec.
On peut observer ce phénomène à la base de plusieurs type de nuages, comme les stratocumulus, les altocumulus, les altostratus, les cirrus et les cirrocumulus. Il apparait cependant, assez rarement.

 

Sous certaines conditions, des poches de nuages peuvent se développer et contenir de la glace ou de grosses gouttes de pluie qui ont tendance à former des ballons d'eau.
De telles mamelles se produisent dans l'air, proche de la base des nuages.
Les Mammatus sont vraiment spectaculaires, surtout lorsque le Soleil éclaire les nuages par dessous, en lumière rasante.

Image : Ces mammatocumulus ont été photographiés en aout dernier au-dessus d’Olympic Valley, en Californie, États-Unis d’Amérique.
Crédit & License: Matt Saal

 nuage mammatus ou mamma

Nuage lenticulaire

    

Un nuage lenticulaire est un altocumulus lenticularis, un type de nuage stationnaire qui a la forme d'un empilement « d'assiettes ». Les masses d’air se déplacent généralement horizontalement et non verticalement mais lorsque le vent vient à buter sur un puissant massif montagneux et sous certaines conditions, des nuages lenticulaires apparaissent. On les rencontre en aval du sommet des montagnes maintenus stationnaires par le vent ascendant qui bute sur le relief. Les nuages lenticulaires se gonflent avec l'humidité jusqu'à prendre l'apparence de soucoupes volantes extraterrestres. La stratification des nuages lenticulaires sont la représentation d'une répartition verticale inégale de l'humidité. Quelques fois ces énormes masses d'air sont maintenues au dessus du sommet d'une montagne par l'ascendance des vents qui empilent les uns au-dessus des autres, de nombreux nuages lenticulaires distincts.

 

Les masses d’air où se propage cette onde atmosphérique ont une humidité variable selon l’altitude, c'est pour cela que des nuages distincts se forment aux différents points de rosée de la masse d’air. Les gouttelettes d’eau qui vont engendrer le nuage, se forment à partir de l’humidité de l’air refroidie en dessous du point de rosée.

nota : Le point de rosée ou température de rosée est la température la plus basse à laquelle une masse d'air peut être soumise, à pression et humidité données, sans qu'il se produise une formation d'eau par saturation.

 nuage lenticulaire

Image : Nuage lenticulaire observé avant l'aube, près du Mont Hood, dans l'Oregon, États-Unis, en mars 2013. Image Crédit & Copyright: Ben Canales.

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
atmosphère de la Terre vue de l'espace
L'atmosphère
vue de l'espace...