fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Collision d'astéroïdes

L'astéroïde P/2010 A2

   Catégorie : astéroïdes et comètes
Mise à jour 01 juin 2013

Le Nordic Optical Telescope situé aux iles Canaries a détecté un objet étrange situé à 2,25 unités astronomiques du Soleil. Cette observation a été confirmée deux nuits plus tard grâce au Gran Telescopio Canarias, large de 10,4 mètres.
L'astéroïde P/2010 A2 mesure environ 120 m de large et il orbite entre Mars et Jupiter dans la ceinture d'astéroïde.
C'est le 6 janvier 2010, que Hubble montrait qu’il s’agissait d’un astéroïde orné d’un long filament de débris. Grace au télescope spatial Hubble, qui a pris des images de cet évènement entre janvier et mai 2010, la NASA a pu annoncer que cela était du à une collision de 2 astéroïdes qui s'est produite au début de l'année 2009. La longue queue de 50 000 km de l'astéroïde P/2010 A2, est constituée de particules, dont le diamètre varie, de 1 millimètre à 2,5 centimètres.
L'astéroïde qui a percuté P/2010 A2 est beaucoup plus petit, il mesure de trois à six mètres de largeur (revue 'Nature' du 14 octobre).
Les deux objets célestes se sont heurtés à près de 18 000 km/h. Le choc a pulvérisé le plus petit astéroïde et réduit la masse du plus gros. Selon David Jewitt, un astronome de l'Université de Californie à Los Angeles, la collision s'est produite en février ou mars 2009.
La collision elle-même, n'a pas été observée.

 

L'évènement n'est pas rare, mais l'observation d'un tel évènement est chanceux, car les astéroïdes de petite taille se heurtent environ une fois par an dans cette zone. Lors de ces chocs les astéroïdes perdent de la masse en éjectant de la poussière dans l'espace interplanétaire.
Les astronomes s'appuient sur des modèles informatiques pour prédire la fréquence de ces collisions et le volume de poussière produite.
«Ces observations sont importantes car nous avons besoin de savoir d'où vient la poussière du système solaire et la part résultant de collisions entre astéroïdes, comparativement à celle venant de comètes, lors de leur passage», explique David Jewitt.
Bien que les images transmises par Hubble montrent des indices d'une collision entre deux astéroïdes, David Jewitt estime ne pas disposer de suffisamment d'informations pour éliminer d'autres explications pour cet objet étrange.

nota: Le Lincoln Near-Earth Asteroid Research (LINEAR) est un projet de recherche conjoint de l'US Air Force, la NASA et le laboratoire Lincoln du MIT.
Les télescopes robotisés de LINEAR ont détecté au 31 décembre 2007,  225 957 astéroïdes, 2 019 objets croiseurs et 236 comètes.

 astéroïde géocroiseur ou astéroïde Apollon

Image : Hubble a saisi des images d'une collision entre deux petits astéroïdes.
Les images prises de janvier à mai 2010 indiquent que l'objet, appelé P/2010 A2, mesure 130 mètres de largeur. L'astéroïde a une longue queue de 50 000 km dont les particules mesurent de 1 millimètre à 2,5 centimètres.
Crédit : NASA/ESA/D. Jewitt (UCLA)

Voir aussi

     
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
Rosetta et la comète
Rosetta a rendez-vous
avec une comète...