fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Gliese 581

Gliese 581 g, une exoplanète dans la Balance

   Catégorie : exoplanètes
Mise à jour 01 juin 2013

Gliese 581 est une naine rouge située dans la constellation de la Balance à 20,5 années-lumière de la voie lactée. Cette d'étoile possède une masse équivalent au 1/3 de la masse de notre Soleil. En 2009, Gliese 581 est la 87e plus proche étoile connue. Six exoplanètes ont été détectées autour de cette étoile rouge, dont deux, Gliese 581 c et Gliese 581 d sont les premières exoplanètes à avoir été trouvées dans la zone habitable de cette étoile. À 20 années-lumière de la voie lactée, la naine rouge est depuis quelques années l’objet de toutes les attentions. En effet les astronomes pointent en permanence leurs télescopes dans sa direction. Des télescopes installés sur Terre ont détecté dans les oscillations de l'étoile, la trace d’un système planétaire multiple, dont l'existence de certaines planètes est contestée (Gliese 581 d et g). Deux planètes sont situées à proximité de la zone habitable de leur étoile.
La zone habitable circumstellaire ou écosphère est une sphère théorique entourant une étoile dans laquelle la température à la surface des planètes y orbitant permettrait l'apparition d'eau liquide. Une équipe dirigée par Steven Vogt (UCO Lick) et Paul Butler (DTM Carnagie Inst.) a annoncé en octobre 2010, la détection d’une planète de plus autour de Gliese 581. Mis cette fois elle est située au beau milieu de la zone habitable de l’étoile. Cette planète est une prétendante très sérieuse au titre de première planète habitable tournant autour d’une étoile très proche. Cette planète est pour l’instant dénommée Gliese 581  g, malheureusement son existence n'est pas certaine. Les données indiquent que Gliese 581 g a une orbite circulaire de 37 jours.

 

Son demi grand axe est de 0,146 unité astronomique (ua (symbol : ua ou au) Créée en 1958, c’est l'unité de distance utilisée pour mesurer les distances des objets du système solaire, cette distance est égale à la distance de la Terre au Soleil. La valeur de l'unité astronomique représente exactement 149 597 870 700 m, lors de son assemblée générale tenue à Pékin, du 20 au 31 août 2012, l'Union astronomique internationale (UAI) a adopté une nouvelle définition de l'unité astronomique, unité de longueur utilisée par les astronomes du monde entier pour exprimer les dimensions du Système solaire et de l’Univers. On retiendra environ 150 millions de kilomètres. Une année-lumière vaut approximativement 63 242 ua. Mercure : 0,38 ua, Vénus : 0,72 ua, Terre : 1,00 ua, Mars : 1,52 ua, Ceinture d’astéroïdes : 2 à 3,5 ua, Jupiter : 5,21 ua, Saturne : 9,54 ua, Uranus : 19,18 ua, Neptune : 30,11 ua, Ceinture de Kuiper : 30 à 55 ua, Nuage d’Oort : 50 000 ua.) et sa masse équivaut à 3,17 fois celle de la Terre. Les modèles prévoient également que Gliese 581 g a un rayon de 1,5 Terre, et une gravité à sa surface comprise entre 1,1 et 1,7 fois celle que nous éprouvons sur Terre. Le système Gliese 581 a un âge évalué à 4,3 milliards d'années presque équivalent à l'âge de notre système solaire.
La découverte d'une planète tellurique habitable si proche de la nôtre laisse entrevoir qu'elles sont nombreuses dans notre Galaxie.
La découverte des exoplanètes a débuté en 1990 et en 2010, 490 exoplanètes étaient référencées.

Gliese SystemMass
(earth)
Orbital
period
   
Gliese 581 b 15,655,3687
Gliese 581 c5,3612,929
Gliese 581 d (nota)7,0966,8
Gliese 581 e1,943,1494
Gliese 581 f7,31433
Gliese 581 g (nota)3,1736,652
   
nota : The actual existence of planets Gliese 581 d and Gliese 581 g is contested since July 2014.
 gliese 581g dans la constellation de la balance

Image : illustration de la naine rouge Gliese 581 et sa planète glacée Gliese 581 g. Le nom de l'étoile Gliese 581 fait référence à sa désignation dans le catalogue Gliese, qui recense les étoiles proches.

nota : Les astronomes ne classent les étoiles qu'en naines ou en géantes. Le catalogue Gliese, du nom de Wilhelm Gliese (1915-1993), liste les étoiles en deçà de 25 parsecs (25 x 3,08567758 × 1013 km).

Le nombre de planètes habitables augmente !

    

Une équipe de chasseurs de planètes dirigée par des astronomes de l'Université Santa Cruz en Californie et l'Institut Carneegie de Washington,  a livré les résultats de leur travail en 2010. Ils découlent de 11 ans d’observation.
"Nos résultats offrent des arguments très convaincants pour une planète potentiellement habitable"
"Le fait que nous soyons capables de détecter cette planète si vite et si proche nous indique que ce type de planète doit être vraiment habituel.", a déclaré Steven Vogt.
Gliese 581 g est en rotation synchrone avec son étoile. Un de ses côtés est toujours orienté vers le soleil et l'autre dans la nuit éternelle. Un des effets de cette particularité est de stabiliser les climats à la surface de la planète, selon S. Vogt. La zone la plus habitable serait la ligne, appelée "Terminator", qui délimite la face sombre, de la face éclairée. Ainsi les températures de la surface augmentent  et décroissent progressivement en fonction du côté.

 

"En fonction de la longitude, les formes de vie émergentes auraient un large éventail de climats stable pour leur permettre d'évoluer" S. Vogt.
Cette découverte modifie les précédentes estimations du nombre de systèmes stellaires de notre galaxie, susceptibles d'avoir une planète habitable. Étant donné le nombre relativement faible d'étoiles qui ont été suivies de près par les chasseurs de planètes, cette découverte est venu étonnamment vite.
"Si les planètes habitables sont si rares, nous ne devrions pas en avoir trouvé une, si rapidement et si près de nous," .
"Le nombre de systèmes avec des planètes potentiellement habitables est probablement de l'ordre de 10 ou 20 pour cent, quand vous multipliez cela par les centaines de milliards d'étoiles présentes dans la Voie Lactée, il pourrait y avoir des dizaines de milliards de systèmes semblables dans notre galaxie." Steven Vogt

 système stellaire Gliese 581

Image : Gliese 581 g est en rotation synchrone avec son étoile. Un de ses côtés est toujours orienté vers le soleil et l'autre dans la nuit éternelle.

Le bon coin pour vivre

    

La zone habitable circumstellaire ou écosphère est une sphère théorique entourant une étoile dans laquelle la température à la surface des planètes en orbite, permettrait l'apparition d'eau liquide. L'eau liquide est vitale, à cause de son rôle, dans les réactions biochimiques. Elle possède des propriétés qui servent de catalyseur pour la production de substances chimiques nécessaires à la vie.
Frank Drake a calculé la distance de cette zone dans son équation de 1961. Cette équation prend en compte la taille, la luminosité de l'étoile et la luminosité du Soleil.
Une étoile qui possède 25 % de la luminosité du Soleil, aura une zone habitable centrée à environ 0,50 UA. Une étoile qui possède deux fois la luminosité du Soleil, aura une zone habitable centrée à 1,41 UA.
Une zone habitable (ZH) ne veut pas dire qu'elle contient en son sein la vie, mais qu'il y a une possibilité en fonction de multiples autres facteurs, qu'une planète tellurique abrite la vie.
Par exemple, la Terre abrite la vie mais la Lune, située dans la même zone, est stérile.
La planète candidate au développement de la vie, doit être suffisamment massive pour empêcher l'eau de s'échapper. De plus la zone habitable n'est pas une zone figée, elle évolue en fonction de la température de l'étoile, comme au cours de leur évolution les étoiles deviennent de plus en plus brillantes et de plus en plus chaudes, la zone habitable s'éloigne logiquement de l'étoile. Une planète devra donc rester le plus longtemps possible dans cette zone, pour développer toutes les molécules nécessaires à une forme de vie.
Pour déterminer l'habitabilité d'une planète, il ne faut pas rechercher toutes les conditions que notre Terre réunie, sinon aucune autre planète dans l'Univers ne pourrait y abriter la vie, chaque planète étant unique. Seule la condition d'avoir de l'eau liquide semble nécessaire, elle est considérée comme un élément indispensable à un écosystème viable car elle favorise énormément le transport des matériaux nécessaires à une activité biochimique.

 

L'eau est un élément parfait pour dissoudre les matériaux, elle stocke très bien les éléments chimiques.
Donc, la vie peut être présente en dehors des zones habitables, il suffit qu'il y ait de l'eau liquide à la surface ou en profondeur d'une planète tellurique, une source d'énergie et des substances chimiques dont la vie a besoin pour construire ses matériaux.
Les astrobiologistes pensent que certaines formes de vie peuvent exister sur d'autres objets de notre système solaire comme Europe, une lune galiléenne de Jupiter à 500 millions de km de la Terre. Europe est une boule couverte de glace de la taille de notre Lune et possède un océan de plusieurs dizaines de km de profondeur, maintenu liquide par l'énergie des forces de marée de Jupiter. La friction causée par cet étirement, provoque une chaleur suffisante pour maintenir l'eau liquide en dessous de la surface gelée.
La recherche des exoplanètes a débuté en 1990 et en 2013 seulement 1010 exoplanètes étaient référencées.

DateExoplanetsCandidatesConfirmed
    
July 20155 5833 7041 879

Size Breakdown 
  
Stars with Planets1 167
Multi-planet Systems471
Gas Giant465
Hot Jupiter1 098
Super Earth210
Terrestrial92
Unknown14
 zone habitable circumstellaire ou écosphère

Image : Le bon coin pour vivre, c'est la zone habitable. L'image représente l'écosphère ou la zone habitable d'un système solaire en fonction de sa luminosité et de sa masse. La vie peut malgré tout, être présente en dehors des zones habitables, il suffit qu'il y ait de l'eau liquide, une source d'énergie et des substances chimiques dont la vie a besoin pour construire ses matériaux. Trouver l'eau liquide c'est trouver la vie...

Voir aussi

     
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
zone habitable ou écosphère
Zones habitables ou
écosphère des étoiles...
 
Voir les exoplanètes
Éteindre les étoiles
et voir les exoplanètes...