fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Transit de la Lune

Transit de la Lune du 25 février 2007

   Catégorie : éclipses
Mise à jour 10 mars 2007

L'intérieur du Soleil a une densité et une température telles que des réactions thermonucléaires se produisent, dégageant d'énormes quantités d'énergie.
La plus grande partie de cette énergie est libérée dans l'espace sous forme de radiations électromagnétiques, principalement sous forme de lumière visible.
Le Soleil émet aussi un flux de particules chargées, appelé le vent solaire. Ce vent solaire interagit fortement avec la magnétosphère des planètes et des lunes et contribue à éjecter les gaz et poussières en dehors du système solaire. Ce vent émerge des couches superficielles, et se propage dans l'espace. Soumises à ces bourrasques, les comètes s'ornent d'une queue montrant la direction du vent solaire. La Terre n'est pas totalement abritée par son paravent magnétique, le vent solaire, à la vitesse de 400 km/s, s'infiltre par des fentes polaires, pour nous montrer de magnifiques aurores boréales et australes, aux lueurs blanches, vertes et rouges. La Lune comme les autres objets du système solaire subit aussi la poussée du vent solaire. Les études menées par plusieurs sondes en orbite lunaire ont révélé la présence d'un champ électrique sur notre satellite naturel.

 

La magnétosphère terrestre déformable s'étend sur environ 60 000 kilomètres mais elle diminue de moitié lorsqu'elle est comprimée sous la poussée de vents solaires intenses. Le bouclier magnétique empêche en partie le vent solaire de balayer l'atmosphère terrestre.
L'équipe de Andrew Poppe de la Berkeley University of California a analysé des données fournies par les sondes Lunar Prospector, Kaguya, Chang'e et Chandrayaan, et des deux satellites de la mission Artemis (Acceleration, Reconnection, Turbulence and Electrodynamics of the Moon’s Interaction with the Sun). Ces sondes lunaires ont découvert un  champ magnétique sur la Lune, elle aurait aussi son propre bouclier magnétique qui s'étend jusqu'à 10 000 kilomètres de la surface du côté tourné vers le Soleil.
Les sondes ont montré le plasma solaire se déformant, comme s'il rencontrait une onde de choc.
Ce bouclier pourrait résulter d'un champ électrique qui se formerait à la suite du bombardement de la surface lunaire par la lumière solaire ultraviolette.

 transit de Lune

Image : Cette image d'un transit de la Lune devant le Soleil a été réalisée depuis l'espace, le 25 février 2007 par la sonde Stereo-B.  © Nasa

Voir aussi

     
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales