fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

La mer d'Aral

La mer d'Aral retrouve vie

   Catégorie : écologie
Mise à jour 01 juin 2013

La mer d'Aral se situe en Asie Centrale, à cheval sur deux pays, le Kazakhstan et l'Ouzbékistan.
Cette grande mer intérieure s’est repliée en plusieurs réservoirs séparés, elle s'est transformée en un lac salé, rétrécissant régulièrement au cours de la deuxième moitié du 20ème siècle.
Les eaux des deux principaux fleuves alimentant la mer, l'Amou-Daria au sud, et le Syr-Daria au nord-est, ont servi  à irriguer les plantations de coton de la région, ce qui a transformé la mer d'Aral en un désert appelé Désert de l'Aralkoum.
De la mer d'Aral il ne reste en 2009 que 2 lacs, un au sud et un autre encore plus petit au nord.
Le retrait de la mer d'Aral ajouté à quelques années de sècheresses successives, ont laissé des ports en pleines terres anéantissant le commerce de la pêche.
Le lit de la mer d’Aral occupe une superficie d’environ 65 000 km2, dont plus de la moitié s’est transformée en désert. Les vents constants et la pauvre couverture végétale provoquent une érosion intense créant de petites dunes de sable de 5 à 6 km, en un temps record.
Les tempêtes de sable, de plus en plus fréquentes sur la région de la mer d’Aral, ont de graves impacts sur la faune et la flore.

 

L’enjeu majeur pour les 50 millions de personnes de la région, est de consacrer des moyens à une gestion rationnelle de l’eau dans tout ce bassin.
La grande tache marron au sud de la petite mer d'Aral est le delta de l'Amou-Daria, région d'agriculture intensive.
L’Ouzbékistan, pays de 27 millions d’habitants est aujourd’hui le deuxième exportateur mondial de coton après les États-Unis. Le coton est sa première ressource économique. La réhabilitation de la mer d'Aral a débuté en 2001 par la construction d'un ouvrage en béton de 13 km de long permettant de contenir durablement les eaux de la Petite Aral. Les eaux de la partie Nord de la mer d'Aral sont montées de 12 m à 42 m. Sa surface a augmentée de 30%. La salinité est redescendue à un niveau acceptable pour la réintroduction des espèces de poissons disparues. La pêche a repris et on assiste depuis à un renouveau climatique avec un effet de rosée et des pluies plus fréquentes.

Image : En bas à droite de l'image, le désert du Kyzyl-Koum. image réalisée le 6 mars 2009 par la caméra MERIS (Medium Resolution Imaging Spectrometer) du satellite Envisat. source : ESA

 

Image : placer la souris sur l'image pour zoomer sur la zone choisie, en cliquant vous pouvez choisir la zone à zoomer.

Voir aussi

     
diminution de la banquise arctiqueFrance 155 millions d'annéesl'eau des océans venue d'ailleurs...météosatmer d'aralbarrage des trois gorges
Diminution de
la banquise...
Les réservoirs d'eau
sur la Terre...
L'eau des océans
venue d'ailleurs...
Le niveau des mers
monte de combien ?
La mer d'Aral retrouve
des couleurs...
Le plus grand barrage
du monde...
      
le pays de la soifcarotte glaciairela vie évolue à l'abri des glaciationseau liquide, accélérateur de réactions chimiquesPhytoplanctonexplosion de la vie dans l'ordovicien
Le pays de la soif...Les carottes glaciaires
nous racontent le passé...
La vie évolue à l'abri
des glaciations...
L'eau liquide, accélérateur
de réactions chimiques...
Les iles Chatham...L'explosion de la vie
dans l'ordovicien...
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
aurore
L'aurore et
ses raies de lumière...