fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Barrage des trois gorges en Chine

Le plus grand barrage du monde

   Catégorie : écologie
Mise à jour 01 juin 2013

Au cœur de la Chine, le barrage des trois gorges est le plus grand barrage hydroélectrique du monde, résultat d'un projet hydraulique et énergétique titanesque, comme savent le faire les chinois. La Chine est riche en eau avec son grand bassin hydrographique intérieur, constitué par le fleuve bleu (yangzi jiang) et le fleuve jaune (huang he). Le yangzi jiang, le 3ème plus grand fleuve du monde et le plus grand d'asie, prend sa source dans le plateau du Tibet à 4 900 mètres d'altitude dans les monts Kunlun. Il mesure 6300 km de long et se jette en mer de chine à la hauteur de Shangai. Dans sa course vers la mer, il reçoit plus de 3000 affluents. Pour contrôler le cours du fleuve yangzi et produire de l'énergie, les chinois ont entrepris un gigantesque projet dès 1993, qui se termine en 2009. Les 3 gorges sur le yangzi se nomment qutang, wu et xiling, elles vont répondre à la demande croissante en eau et en électricité, des chinois. Le barrage formera un lac de 700 km de long, plus grand que le grand lac africain, le tanganyika (673 km). Un certain nombre de villes anciennes ont disparu sous les eaux (Fengdu, Dingfang, Yunyang, Zigui, Yichang...). Le barrage avec une longueur de 2335 mètres et une hauteur de 185 mètres, aura une retenue d'eau incroyable, de 40 milliards de m3. Les 2 centrales hydroélectriques des deux rives de ce barrage, fourniront en 2015, environ 10% des besoins chinois en électricité, l'une avec 12 turboalternateurs et l'autre avec 14 turboalternateurs. Chacune des turbines installées, développe une puissance de 700 mégawatts, soit au total 18 200 mégawatts, l'équivalent de 14 tranches de centrales nucléaires. Cette construction pharaonique aura certainement des conséquences terrestres et aquatiques, mais le plus grand barrage du monde doit régler les disparités régionales de la Chine. Cet ensemble régional du Yangzi Jiang occupe une place centrale dans le dispositif territorial de la Chine, avec 1,5 million de km2 soit 15% du territoire chinois, il concentre 38% de la population chinoise. L’ouvrage permettra d’éviter les inondations et d’augmenter considérablement la production d’énergie hydroélectrique chinoise (≈85 milliards de kWh par an).

 

La liaison entre Chongqing et Shanghai est facilitée pour les navires de haute mer dont le tonnage peut atteindre les 10 000 tonnes. Ces navires pourront joindre les 10 millions d'habitants de la ville de Chongqing. Ceci renforce le rôle intégrateur du fleuve et en fait une transversale essentielle du territoire chinois.
Yangzi s’impose ainsi à une Chine qui veut décloisonner ses territoires et développer l’économie de marché. Ce développement régional est ainsi une réponse aux hypothèses souvent avancées d’un éclatement possible voire imminent de la Chine (Chang, 2001).

Image : Vue de l'espace du grand barrage des trois gorges (mai 2006). Le Yang Tsé Jiang s’écoule de la gauche vers la droite. A gauche de la photo, la retenue d'eau de plus de 3 kilomètres de large, juste en amont du barrage. On aperçoit aussi de grands jets d’eau blancs qui s’écoulent des vannes dans sa partie centrale.

barrages des trois gorges
 barrage des 3 gorges Zigui disparue

Image : Image SPOT de 1998, sur la rive gauche du Yangzi Jiang, on aperçoit la ville de Zigui aujourd'hui disparue.

barrages des trois gorges

Image : Barrage des Trois Gorges construit sur l'immense fleuve Yangzi. Ses 2 335 mètres de long et 185 mètres de hauteur en font le premier complexe hydroélectrique au monde. Photo © China Three Gorges Project Corporation

Le problème du limon

    

Aucun chantier, avant le barrage des trois gorges, n'a employé autant de béton. Avec ses 185 mètres de haut et ses 2 km de longueur, le barrage bloque à sa base le limon indispensable à l'enrichissement des terres environnantes. Le limon va s'accumuler pendant des décennies et pourrait empêcher la monstrueuse machine de fonctionner. Un des objectifs du barrage était de contrôler les crues récurrentes du yangzi jiang. Les crues avaient un avantage, celui de nourrir les terres de la région et les paysans en aval du barrage s'en sont vite rendu compte, les récoltes sont moins abondantes, les sols sont si pauvres qu'il faut des millions de tonnes d'engrais chaque année. La terre est privée des eaux du fleuve qui transporte avec elles le limon nourricier, les nutriments naturels, azote, phosphore, magnésium, calcium et potassium.

 

Environ 500 millions de tonnes de sédiments sont pris au piège du barrage tous les ans soit 1 km3, c'est devenu un tel problème que les chinois ont très astucieusement remis en circulation une petite partie des sédiments.
Au fond du barrage des trois gorges, des vannes énormes sont soulevées périodiquement et le courant chasse les sédiments vers l'aval. Ce système de purge ne peut pas nettoyer parfaitement le barrage car 30 à 60 % des sédiments restent malgré tout, prisonniers. Les chinois sont convaincus que les avantages restent supérieurs aux inconvénients.

Image : Barrage des trois gorges. Les eaux relâchées de l'autre côté du barrage.

 Barrage des 3 gorges en Chine

Voir aussi

     
diminution de la banquise arctiqueFrance 155 millions d'annéesl'eau des océans venue d'ailleurs...météosatmer d'aralbarrage des trois gorges
Diminution de
la banquise...
Les réservoirs d'eau
sur la Terre...
L'eau des océans
venue d'ailleurs...
Le niveau des mers
monte de combien ?
La mer d'Aral retrouve
des couleurs...
Le plus grand barrage
du monde...
      
le pays de la soifcarotte glaciairela vie évolue à l'abri des glaciationseau liquide, accélérateur de réactions chimiquesPhytoplanctonexplosion de la vie dans l'ordovicien
Le pays de la soif...Les carottes glaciaires
nous racontent le passé...
La vie évolue à l'abri
des glaciations...
L'eau liquide, accélérateur
de réactions chimiques...
Les iles Chatham...L'explosion de la vie
dans l'ordovicien...
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
l'eau de la planète
L'eau de la planète,
élément extraterrestre...
 
crabe de staline
Le crabe géant du Kamtchatka...