fr en es pt
astronomie
 
     rss astronoo à propos print google+ facebook Envoyer le lien de cette page  
 

Catastrophe d'une super éruption

Conséquences d'une super éruption

   Catégorie : volcans
Mise à jour 01 juin 2013

Ce sont les supervolcans qui provoquent les super éruptions, elles sont mille fois plus puissantes que les plus grandes éruptions volcaniques auxquelles l'humanité a assisté ces dernières décennies. Les conséquences d'une super éruption sont inimaginables tellement elles sont catastrophiques. Elles peuvent créer des dommages considérables à l'échelle d'un continent et avoir des effets cataclysmiques pour la vie sur Terre. L'une des plus énigmatique est celle de l'ile de Santorin dont certains volcanologues pensent qu'elle est à l'origine de la disparition de la civilisation minoenne en mer Égée, il y a 3600 ans. Il est probable que la légende de l'Atlantide racontée par Platon au 4è siècle avant JC, découle de cette catastrophe égéenne. Les iles des Cyclades en mer Égée se trouvent le long d'une micro plaque à la frontière entre la plaque africaine et la plaque européenne. La pression de ces grandes plaques sur l'arc égéen a engendré ces iles par l'accumulation de coulées et de projections d'abord sous-marines puis aérienne.
La première phase de la catastrophe se caractérise par de nombreux petits tremblements de terre qui vont durer des jours et des jours avec par moment de fortes secousses. Ensuite les cendres et les gaz s'échappent de la cheminée volcanique, le sol se fissure et se recouvre de plusieurs décimètres de cendres. C'est l'éruption annonciatrice de la super catastrophe.
La phase suivante est explosive, l'éruption dite plinienne caractérisée par une colonne en forme de champignon envoie dans les cieux des millions de tonnes de pierres ponces (voir nota). Les ponces propulsées comme des balles de révolvers, retombent, s'entassent et s'accumulent à une vitesse foudroyante, la couche augmente d'environ 20 cm toutes les heures sur la surface de l'ile et autour de l'ile jusqu'à des centaines de kilomètres à la ronde.  Ensuite la pierre ponce est remplacée par de la cendre, de toutes petites particules de cendre qui montent dans la stratosphère jusqu'à 50 km d'altitude. Une nouvelle phase de l'éruption va démarrer, c'est la phase dite phréatomagmatique qui se caractérise par de violentes explosions de vapeur et de cendres, causées par l'interaction du magma et de l'eau. L'eau de mer qui se déverse dans la cheminée, entre en contact avec le magma en fusion, l'eau et le magma ne se mélange pas, ils explosent. L'explosion produit une série de coulées pyroclastiques silencieuses qui déferlent les unes après les autres à des vitesses folles sur le paysage cendré. Composées de roches et de gaz les coulées pyroclastiques atteignent des températures de 700°C et des vitesses de 290 km/h.

 

La partie supérieure du volcan s'effondre et tombe dans la chambre magmatique, c'est l'effondrement de la caldeira et d'énormes rochers de la taille d'une voiture jaillissent comme des missiles. La puissance est énorme elle est équivalente à des dizaines de milliers de fois la bombe d'Hiroshima. Dans l'immense panache qui recouvre le volcan, éclatent des éclairs qui illuminent entièrement le ciel. La chambre magmatique se vide partiellement, le volcan rejette des dizaines de milliards de tonnes de magma qui vont ensevelir pour longtemps, les terres sous une centaine de mètres de hauteur de cendre, de blocs et de ponces. La pierre ponce qui flotte sur l'eau recouvre une partie de la mer d'une couche si épaisse (1 mètre) qu'on peut marcher dessus. De grandes iles de pierres ponce dérivent emportées par les vagues, même en bateau, on ne peut s'échapper de cet enfer et le pire est à venir.
Les coulées pyroclastiques de plusieurs centaines de degrés qui courent au dessus des vagues associées à l'effondrement de la chambre magmatique vont engendrer un tsunami gigantesque de plusieurs dizaines de mètres de haut. La dévastation des iles environnantes est en cours. Ensuite les milliards de tonnes de cendres projetées dans le ciel vont monter dans la haute atmosphère et emportées par le vent, faire le tour de la Terre. Les minuscules particules de cendre agglomérées dans les nuages vont provoquer des pluies torrentielles. Cette couverture sombre dans le ciel, va modifier le climat et faire baisser la température moyenne de la planète de plusieurs degrés et ceci pendant des dizaines d'années. Après quelques semaines, le refroidissement général est d'environ 10°C, la neige va recouvrir les terres jusqu'aux latitudes moyennes pendant plusieurs années. L'humanité entre alors, dans un petit âge glaciaire avec toutes les conséquences que l'on imagine. Les cendres fines vont s'infiltrer partout, polluer les eaux, recouvrir les récoltes, perturber les moussons et provoquer une famine auprès d'un à deux milliards d'habitants.

nota : Les ponces ou pierres ponces sont des roches volcaniques très poreuses et de faible densité, fréquemment inférieure à 1, ce qui leur permet de flotter à la surface de l'eau.

nota: Un lahar est une coulée boueuse d’origine volcanique. Elle est principalement formée d’eau, de cendres volcaniques et de tephras Les téphras représentent tous les matériaux (matières solides et liquides, entraînées par les gaz) émis par les volcans, à l’exception des laves ; ils proviennent de différents types d’éruptions explosives..

 caldera de santorin en grèce

Image : La superbe ile grecque Santorin est une ile volcanique redessinée à la fin du XVIème siècle avant J-C (entre 1650 et 1598 avant J.C.), par une terrifiante explosion qui a englouti le centre de l'ile et disloqua Santorin en plusieurs ilots autour de la caldeira. Ses falaises sont d'une beauté exceptionnelle qui fait de cet endroit l'un des plus beaux décor au monde. Image satellite de l'archipel de Santorin, avec l'ile de Santorin à droite. Cet anneau incomplet de 8 km de diamètre et de 85 km2, circonscrit les iles de Théra et de Thérasia, qui sont les vestiges de l'ile antique de Kallistē avant l'effondrement volcanique qui créa cette caldeira. Le supervolcan de Santorin est stratovolcan plinien.
Indice VEI = 6, en 1600 av JC (voir tableau ci-dessous).

     

Les supervolcans nous menacent-ils ?

    

Les supervolcans ont une structure aplatie et il est difficile de les détecter. Ce n'est qu'après avoir explosé, lorsque la chambre de magma souterraine s'effondre, que l'on aperçoit, la fameuse caldera du supervolcan, dans le sol. Ces calderas de plusieurs dizaines de km, sont si grandes, qu'on ne peut les détecter qu'à partir d'une vue aérienne. Les supervolcans, comme les volcans se situent sur des zones, d'activités géologiques intenses, principalement le long de la ligne des volcans qui parcoure une grande partie de l'océan Pacifique.
Les supervolcans provoquent de super éruptions, mille fois plus puissantes que les éruptions volcaniques que l'on observe généralement sur la Terre.
Ces super éruptions peuvent créer des dommages considérables à l'échelle d'un continent et avoir des effets cataclysmiques pour la vie sur Terre.
La plus récente explosion répertoriée d'un supervolcan, date d'environ 26 500 ans, c'est celle du lac Taupo en Nouvelle-Zélande. L’éruption du supervolcan indonésien, dans l’ile de  Toba (image ci-contre), qui a eu lieu, il y a environ 73 000 ans, a craché une quantité impressionnante de matière, estimée à près de 2 800 km³ de roche et de cendre. Par comparaison, l'éruption du volcan Pinatubo, au début des années 1990, n’a émis que 10 km³ de cendres et pourtant, les cendres du Pinatubo ont fait  baisser la température moyenne de la Terre, de 0,6°C, pendant deux ans.
En 1998, un professeur d’anthropologie de l’Université de l’Illinois, Stanley Ambrose, a estimé que l’éruption du Toba a pu provoquer, un refroidissement global de la planète pendant 1800 ans. Cette éruption a dû recouvrir une partie de l'Asie, de plusieurs mètres de cendres et une partie de la matière expulsée a pu retomber à 3 000 km du volcan.

 

Oui une super éruption nous menace mais on ne sait laquelle.

Image : Indice de classification des éruptions volcaniques, par volume de matière éjectée. Cet indice d'explosivité volcanique, ou échelle VEI (Volcanic Explosivity Index), fut inventée en 1982, par Chris Newhall de l'United States Geological Survey et Steve Self de l'Université d'Hawaii.

VEI Classification Plume Ejecta volume
       
0 Hawaiian < 100 m <10,000 m³
1 Hawaiian/Strombolian 100 m - 1 km >10,000 m³
2 Strombolian/Vulcanian 1-5 km >1,000,000 m³
3 Vulcanian/Pelean 3-15 km >10,000,000 m³
4 Pelean/Plinian 10-25 km >0,1 km³
5 Plinian 25-30 km >1 km³
6 Plinian/Ultra-Plinian > 30 km >10 km³
7 Ultra-Plinian > 40 km >100 km³
8 Supervolcanic > 50 km >1,000 km³
 
nota : VEI 8 = Lac Taupo 26,500 years ; Toba 74,000 years ; Yellowstone 600,000 years.
 supervolcan toba en indonésie

Image : Nichée au cœur de la forêt équatoriale de Sumatra, la gigantesque caldeira du supervolcan Toba, a des dimensions impressionnantes. Elle mesure ≈30 km de large sur ≈100 km de long. L'ancienne caldeira est aujourd'hui comblée par un lac, au milieu duquel se trouve l’ile touristique de Samosir, matérialisant l'ancien dôme du volcan. Le lac Toba est le plus grand lac d'Asie du Sud-Est, son paysagePaysage du cratère du supervolcan Toba est spectaculaire, avec ses hautes montagnes et ses maisons BatakMaisons Batak. Cette oasis de tranquillité est en réalité un cratère de supervolcan où vivent plus de 20 000 habitants. L'explosion a eu lieu, il y a environ 74 000 ans. Indice VEI du supervolcan Toba = 8.

     
           
 
étoiles
 
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
tsunami
Terre en crise, la fin d'un monde stable...
 
naissance de l'île de surtsey
Naissance d'une ile, sortie des eaux...
 
conditions d'apparition de la vie
Conditions d'apparition
de la vie...
 
séisme du Chili et mouvements de la Terre
et elle tourne majestueusement...