fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

L'eau des océans

L'eau des océans, matière extraterrestre

   Catégorie : Terre
Mise à jour 01 juin 2013

La surface de la Terre est recouverte d'eau, laissant apparaitre les continents et les archipels.
Cette eau fait partie de l'« Océan » avec un grand O.
Les océans recouvrent environ 361 millions de km2, soit 70,8 % de la surface de la planète et leur profondeur moyenne est de 3 750 mètres.
Le volume total d'eau atteint 1,37 milliard de km3.
Selon Francis Albarède, géochimiste au Laboratoire des sciences de la Terre (CNRS / ENS Lyon / Université Claude Bernard), dans un article publié le 29 octobre 2009 dans la revue Nature, toute l’eau présente sur la Terre est d’origine extraterrestre. Elle provient des bombardements d'astéroïdes glacés, du début de sa formation, il y a 4,5 milliards d’années, 80 à 130 millions d'années après la formation du système solaire.

 

La Terre a reçu à cette période, suffisamment d'eau pour que des océans se forment autour des continents. Pénétrant dans le manteau par la surface, l'eau aurait alors ramolli la Terre et réduit la tension à laquelle les matériaux se brisent.
Un évènement à l’origine de la tectonique des plaques et de l'émergence des continents.

Image : Les principales plaques tectoniques, délimitées par les lignes de séismes. Les plaques de l'Amérique du nord, de l'Amérique du sud, de l'Eurasie, de l'Afrique, du Pacifique, de l'Australie et de l'Antarctique, sont visibles sur cette image.

 Les principales plaques tectoniques, délimitées par les lignes de séismes

L'eau, en héritage

    

L'eau n'est pas issue des vapeurs émises lors du volcanisme intense du début de la création de notre planète. Pour Francis Albarède, l'eau ne fait pas partie de l'inventaire initial de la Terre mais provient de l'agitation entretenue dans le Système Solaire externe par les planètes géantes.
Les roches du manteau terrestre sont pauvres en eau, les géochimistes évaluent sa concentration à deux centièmes de pourcent. Il en est de même sur les planètes sœurs de la Terre, Vénus et Mars. C'est la principale raison avancée par Francis Albarède.
Lors de la formation du Système Solaire, la température ne serait jamais descendue suffisamment bas dans l'espace entre le Soleil et l'orbite de Jupiter, pour que les éléments volatils puissent se condenser avec le matériau planétaire. L'arrivée de l'eau sur Terre correspondrait donc à un épisode tardif de l'accrétion planétaire. Les planètes terrestres se forment par agglomération d'astéroïdes, en quelques millions d'années seulement. Ce bombardement incessant du début se fait entre les objets situés entre le Soleil et la ceinture des astéroïdes.

 

Cet espace balayé par les vents électromagnétiques du jeune Soleil est alors trop chaud pour que l'eau et les éléments volatils s'y condensent. Cette distribution de matière a pour effet de nettoyer le système solaire de sa poussière en concentrant la matière dans les planètes en formation.
La gravité des planètes géantes distribuent dans toutes les directions, les astéroïdes couverts de glace.

Image : la distribution de matière a pour effet de nettoyer le système solaire de sa poussière en concentrant la matière dans les planètes en formation.

 asteroide

Voir aussi

     
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Phytoplancton
Les iles Chatham...
 
Couverture nuageuse
La couverture nuageuse
de la Terre...
 
le pays de la soif
le pays de la soif...
 
Ligne des glaces du système solaire
La ligne des glaces
du système solaire...