fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

DARWIN

Charles Darwin 1809-1882

   Catégorie : biographie
Mise à jour 01 juin 2013

Charles Darwin est un naturaliste Anglais né à Shrewsbury, dans le Shropshire (Angleterre), le 12 février 1809. Il est le fils d'un médecin et financier prospère, Robert Darwin (1766-1848) et petit-fils du célèbre naturaliste et poète Erasmus Darwin (1731-1802).
L'intérêt de Darwin pour l'histoire naturelle lui vint alors qu'il étudiait la médecine à l'université d'Édimbourg, puis la théologie à Cambridge.
La nature est capable de créer la vie sous ses formes innombrables sans aucune aide extérieure, cela s'appelle l'évolution. Cela a jailli du cerveau d'un seul homme, Charles Darwin.
La théorie de l'évolution a surgi d'un voyage étonnant, en 1831 le naturaliste Charles Darwin embarque à bord du Beagle pour un voyage de 5 ans autour du monde, afin de recueillir des fossiles, des plantes et des animaux.
De retour en Angleterre, il passa les 22 années qui suivirent à élaborer une théorie visant à expliquer l'apparition du vivant sous une telle diversité de formes.
Le 29 janvier 1839, Darwin et Emma Wedgwood se marient à Maer.
Ce n'est que le 22 novembre 1859 qu'il publie ses idées dans un ouvrage intitulé "L'origine des espèces". D'autres avaient été qualifiés d'hérétiques pour avoir avancé des idées analogues, Darwin ne se confia qu'à ses amis les plus intimes et continua à développer ses recherches pour prévenir les objections qui immanquablement lui seraient faites.
Effectivement ce livre ébranlera la planète entière car il exposait 3 affirmations. La première est que la vie est apparue il y a plusieurs centaines de millions d'années. La deuxième est que la vie s'était formée à partir de quelques organismes simples qui ont donné, par la suite, naissance aux millions d'espèces qui existent aujourd'hui.

 

La troisième est que ce processus de création de nouvelles espèces résulte d'une force de la nature qu'il appela « sélection naturelle ».
Sa théorie est simplement résumé dans l'introduction de son ouvrage « Sur l'Origine des Espèces au moyen de la Sélection Naturelle ».
« Comme il nait beaucoup plus d'individus de chaque espèce qu'il n'en peut survivre, et que, par conséquent, il se produit souvent une lutte pour la vie, il s'ensuit que tout être, s'il varie, même légèrement, d'une manière qui lui est profitable, dans les conditions complexes et quelquefois variables de la vie, aura une meilleure chance pour survivre et ainsi se retrouvera choisi d'une façon naturelle. En raison du principe dominant de l'hérédité, toute variété ainsi choisie aura tendance à se multiplier sous sa forme nouvelle et modifiée. »
La vie dès lors se passait d'un créateur.
L'évolution par la sélection naturelle fut largement dénigrée dans les communautés religieuses.
Les critiques hostiles en tirent des conséquences qui ne sont pas exprimées dans L'Origine des espèces, comme par exemple que les hommes descendent des singes. C'est Lamarck, qui cinquante ans auparavant a avancé cette idée.
Le travail scientifique de Darwin reste le fondement de la biologie, car elle explique de façon logique et unifiée, la diversité de la vie. Aujourd'hui, la théorie de Darwin est largement acceptée et s'est propagée dans la culture populaire.
La sélection naturelle désigne le fait que les traits qui favorisent la survie et la reproduction, voient leur fréquence s'accroitre d'une génération à l'autre. L'idée de Darwin englobe à la fois l'idée de compétition et de solidarité. Charles Darwin s’éteint dans son paisible domaine de Down, le 19 avril 1882. Jusqu’à sa mort, il a étoffé patiemment sa théorie, posant ainsi le socle de l’évolutionnisme moderne.

 Charles Darwin

Image : Charles Darwin était un travailleur passionné et avant tout un véritable scientifique.
Il a su attendre patiemment pour affirmer et illustrer, dans un monde figé par les dogmes de l'Église, sa propre histoire du vivant.

Entre Lamarck et Darwin

    

La notion d’évolution des espèces fut proposée par Jean-Baptiste de Lamarck en 1809.
Fondée sur l’observation des caractéristiques physiologiques des organismes, elle propose une continuité du monde vivant, allant de l’organisation la plus simple à la plus complexe, et pose l’existence d’une parenté entre toutes les espèces. Cette parenté trouve son origine dans le phénomène d’apparition de nouvelles espèces, ou spéciation : une espèce accumule progressivement de nouveaux caractères et finit par devenir une espèce différente.
Lamarck émit l’hypothèse suivante, c’est l’adaptation d’un animal aux nouvelles conditions dans lesquelles il vit qui lui permet d’évoluer. Ainsi, il écrivit dans sa Philosophie zoologique, à propos des escargots qu’il avait étudiés : « Or, si les nouveaux besoins deviennent constants ou très durables, les animaux prennent de nouvelles habitudes, qui sont aussi durables que les besoins qui les ont fait naitre. »

 

Ces théories furent reprises indépendamment, quelque cinquante ans plus tard, par les Britanniques Charles Darwin et Alfred Russel Wallace.
Darwin, lors d’une expédition scientifique en Amérique du Sud et aux iles Galápagos, avait remarqué que certaines espèces du continent et des iles étaient très semblables entre elles. C’est en comparant ces espèces qu’il ébaucha la rédaction du livre qui le rendit célèbre, « De l’origine des espèces par voie de sélection naturelle ».
Il posa que, dans un groupe d’animaux appartenant à une même espèce, les individus varient dans leurs caractéristiques anatomiques et physiologiques. Ainsi, les jeunes ne sont jamais totalement identiques aux parents, ni identiques entre eux. Cette « variabilité native » serait différente d’une « variabilité acquise », dans laquelle, c’est le milieu qui transforme progressivement l’animal et ce jusqu’à ce que l’espèce soit adaptée à ses nouvelles conditions de vie.

 

nota : Jean Baptiste de Lamarck (1809), publication de philosophie zoologiste, il propose le transformisme. Il défend l’idée de la transmission des caractères acquis d’une génération à l’autre. C’est la première théorie évolutionniste à être formulée.

nota : Charles Darwin (1859), publication de « De l’origine des espèces ». Darwin propose une théorie scientifique de l’évolution basée sur le principe de la sélection naturelle. Il est le premier à énoncer le fait que l’espèce humaine est, elle aussi le fruit d’une évolution due à la sélection naturelle.

Biographies hommes de sciences        
         
Aristote (-384 -322 av JC)
Ptolémée (90-168)
Nicolas Copernic (1473-1543)
Tycho Brahé (1546-1601)
Galileo Galilei (1564-1642)
Johannes Kepler (1571 - 1630)
Isaac Newton (1642-1727)
Friedrich Wilhelm Herschel (1738-1822)
Pierre Simon Laplace (1749-1827)
Caroline Lucretia Herschel (1750-1848)
Friedrich Wilhelm Bessel (1784-1846)
Michael Faraday (1791-1867)
John Frederick Herschel (1792-1871)
Charles Darwin (1809-1882)
James Clerk Maxwell (1831-1879)
Max Planck (1858-1947)
  George Ellery Hale (1868-1938)
Henrietta Swan Leavitt (1868-1921)
Willem De Sitter (1872-1934)
Karl Schwarzschild (1873-1916)
Albert Einstein (1879-1955)
Harlow Shapley (1885-1972)
Erwin Schrödinger (1887-1961)
Edwin Powell Hubble (1889-1953)
Walter Baade (1893-1960)
Bernard Lyot (1897-1952)
Jan Hendrik Oort (1900-1992)
Chandrasekhar (1910-1995)
John Wheeler (1911-2008)
Stanley Miller (1930-2007)
Frank Drake (1930-
 

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
ours blancs espèce en danger
L'homme sera-t-il le plus gros animal sur Terre ?
 
les temps géologiques
Les temps géologiques...
 
mammouth de sibérie
Trace de vie congelée
en Sibérie...