fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

PIERRE SIMON LAPLACE

Pierre Simon Laplace 1749-1827

   Catégorie : biographie
Mise à jour 01 juin 2013

Pierre Simon Laplace se range parmi les géants de la science de tout temps, celui qu'on surnomma, à juste titre, le Newton français. Ce savant normand né à Beaumont-en-Auge, le 23 mars 1749, a été l'un des scientifiques les plus influents de son temps.
Né sous le règne de Louis XV, il voit la Révolution renverser l'Ancien régime et établir un nouvel ordre social et politique. D'une famille de fermiers aisés, le jeune Pierre Simon reçoit une excellente éducation.
À 18 ans, il arrive à Paris avec une lettre de recommandation élogieuse du père Lecanu, pour rencontrer le célèbre mathématicien Jean Le Rond d'Alembert. D'Alembert patronne Laplace et lui obtient un poste de professeur suppléant à l'école militaire. Dans le cadre de ses fonctions, en 1785, Laplace examina un candidat au brevet de sous-lieutenant, ce candidat âgé de 16 ans, c'était Bonaparte. Laplace travaille tout d'abord avec Lavoisier entre 1782 et 1784. Ensemble ils effectuent des mesures calorimétriques relatives aux chaleurs spécifiques et aux réactions chimiques.
Laplace établit la formule des transformations adiabatiques d'un gaz et élabore une théorie générale de la capillarité. Il énonce aussi deux lois fondamentales de l'électromagnétisme. Ensuite, il dirige ses efforts vers l'analyse des perturbations et de la stabilité du système solaire. Il démontre, en 1787, que la lune accélère peu à peu sur son orbite qu'on ne l'a expliqué antérieurement. Il attribue cette effet à la diminution de l'excentricité de l'orbite de la terre, sous l'influence gravitationnelle des autres planètes.
Avec le mathématicien Joseph-Louis de Lagrange (1736-1813), il démontre que l'excentricité totale des orbites planétaires du système solaire doit demeurer constante, si une planète voit son excentricité augmenter, une autre la verra diminuer. Il en est de même pour l'inclinaison des plans orbitaux. Comme la marge de différence entre les excentricités et les inclinaisons est très faible, peu de changements sont possibles. Le système solaire n'a pas été perturbé depuis sa formation et sa stabilité reste assurée pour longtemps, à moins de l'arrivée d'un corps massif.

 

Laplace résume ses travaux et réunit ceux de Newton, Halley, Clairaut, d'Alembert et Euler, concernant la gravitation universelle, dans les cinq volumes de sa mécanique céleste (1798-1825). A propos de cet ouvrage, Napoléon dit à Laplace « M. Laplace, on me dit que vous avez écrit ce volumineux ouvrage sur le système de l’Univers sans faire une seule fois mention de son Créateur ». "Je n'ai pas eu besoin de cette hypothèse", rétorqua le savant.
Son prestige et son habilité lui permettre de survivre aux nombreux sursauts de la vie politique mouvementée de son époque.
Napoléon 1er, le nomme ministre de l'intérieur, puis sénateur. Il devient président du Sénat en 1803 et il est nommé comte de l'Empire par Napoléon.
Après la chute de Napoléon, Laplace se rallie à Louis XVIII qui le fait marquis.
En 1817, Laplace devient président de l'académie française.
Laplace est mieux connu pour sa célèbre Exposition du système du monde (1796), où il formula son hypothèse cosmogonique de la formation du système solaire à partir de la condensation d'une "nébuleuse primitive".
Le refroidissement des couches extérieures autour d'un noyau fortement condensé, joint à la rotation de l'ensemble, aurait engendré dans le plan équatorial de la nébuleuse des anneaux successifs. Ces derniers auraient donné naissance aux planètes et à leurs satellites, tandis que le noyau central aurait formé le soleil.
Cette position influença grandement le développement de la pensée du 19ème siècle et, longtemps, ont cru que les "nébuleuses spirales" (galaxies) étaient des systèmes solaires en formation.
Enfin, considérant la possibilité d'obtenir un corps condensé, avec une force de gravité suffisamment grande pour que la vitesse d'échappement soit égale à celle de la lumière, Laplace fut le premier à avoir envisagé la possibilité d'existence de trous noirs.
Le marquis Pierre Simon de Laplace meurt à Arcueil, le 5 mars 1827.

 Pierre Simon Laplace

Image : "Préférez, dans l'enseignement, les méthodes les plus générales. Attachez-vous à les présenter de la manière la plus simple, et vous verrez en même temps qu'elles sont presque toujours les plus faciles."
Pierre Simon de Laplace.
Laplace est connu pour sa célèbre Exposition du système du monde (1796), où il formula son hypothèse cosmogonique de la formation du système solaire à partir de la condensation d'une "nébuleuse primitive".

Biographies hommes de sciences        
         
Aristote (-384 -322 av JC)
Ptolémée (90-168)
Nicolas Copernic (1473-1543)
Tycho Brahé (1546-1601)
Galileo Galilei (1564-1642)
Johannes Kepler (1571 - 1630)
Isaac Newton (1642-1727)
Friedrich Wilhelm Herschel (1738-1822)
Pierre Simon Laplace (1749-1827)
Caroline Lucretia Herschel (1750-1848)
Friedrich Wilhelm Bessel (1784-1846)
Michael Faraday (1791-1867)
John Frederick Herschel (1792-1871)
Charles Darwin (1809-1882)
James Clerk Maxwell (1831-1879)
Max Planck (1858-1947)
  George Ellery Hale (1868-1938)
Henrietta Swan Leavitt (1868-1921)
Willem De Sitter (1872-1934)
Karl Schwarzschild (1873-1916)
Albert Einstein (1879-1955)
Harlow Shapley (1885-1972)
Erwin Schrödinger (1887-1961)
Edwin Powell Hubble (1889-1953)
Walter Baade (1893-1960)
Bernard Lyot (1897-1952)
Jan Hendrik Oort (1900-1992)
Chandrasekhar (1910-1995)
John Wheeler (1911-2008)
Stanley Miller (1930-2007)
Frank Drake (1930-
 

Voir aussi

     
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
bras galactiques
La forme spirale
des bras galactiques...
 
galaxie M51
Les galaxies pratiquent
le cannibalisme...
 
amas étoile du centaure
Etoiles bleues, blanches,
jaunes, orange, rouges...
 
centre de la galaxie, centre de la voie lactée
Voyage au centre de notre galaxie...