fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Les constellations d'automne

Qu'est-ce qu'une constellation ?

   Catégorie : Constellations
Mise à jour 26 janvier 2013

Les constellations d'automne sont les constellations particulièrement visibles en automne où dès la fin de l'été. Andromède est une constellation d'automne, plus petite que sa voisine Pégase, c’est elle qui contient la galaxie la plus proche de la Terre et c’est en automne que l'on observe le mieux cette constellation.
Le ciel d'automne est dominé par le Carré de Pégase défini par les étoiles a, ß et y de la constellation de Pégase (Pegasus) et l'étoile Sirrah de la constellation d'Andromède (Andromeda), voisine.
Si nous ajoutons à ce " carré " les étoiles Mirach et Alamak, d'Andromède et Algol de Persée, nous obtenons une figure rappelant l'astérismeEn astronomie, un astérisme est une figure remarquable dessinée par des étoiles particulièrement brillantes.   agrandi de la "casserole" de la Grande Ourse.

Image : Images retravaillées à partir du logiciel Open Source Stellarium.

 
 

Image : Par convention les noms des étoiles d'une constellation sont préfixés par une lettre grecque suivie des 3 premières lettres de la constellation, exemple : α  Ori, β Ori,... (lettres grecques : α β γ δ ε ζ η θ ι κ λ μ ν ξ ο π ρ ς σ τ υ φ χ ψ ω).

Constellation de Pégase

    

Durant la saison automnale, on peut se guider sur le grand carré, formé par la constellation de Pégase pour s'orienter parmi les étoiles.
La constellation de Pégase se trouve en dehors de la Voie Lactée et c’est pourquoi ses étoiles se détachent si nettement sur le ciel sombre.
La plus brillante étoile de Pégase a pour nom Markab (α Peg de magnitude 2,51 à 139,62 AL) et elle se situe sur le coin inférieur droit du grand carré céleste.
Les autres étoiles de la constellation de Pégase sont Schedar (β Peg de magnitude 2,46 à  199,24 AL), Enif (ε Peg de  magnitude 2,40 à  672,49 AL), Biham (θ Peg de magnitude 3,54 à 96,58 AL), Algenib (γ Peg de magnitude 2,85 à 333,16 AL), Matar (η Peg de magnitude 2,95 à 214,86 AL).

 

Cette constellation doit son nom à Pégase, le cheval ailé de la mythologie grecque. Elle est rattachée à la légende d'Andromède.
La constellation de Pégase fut répertoriée dès le Ier siècle après J.C. par Ptolémée dans son Almageste et cataloguée par William Herschel en 1783.
Le grand carré est un repère majeur de la voute céleste, qui se reconnait directement à sa forme, et à l'absence d'étoile significative dans son périmètre.

*   voir sa position dans le ciel
constellation de pegase

 
ÉtoileMagnitude
apparente
Distance
(al)
   
Enif (ε Peg)2,40672,49
Scheat (β Peg)2,46199,24
Markab (α Peg)2,51139,62
Algenib (γ Peg)2,85333,16
Matar (η Peg)2,95214,86
Homam (ζ Peg)3,43209
Sadalbari (μ Peg)3,53117
Biham (θ Peg)3,5496,58
 
constellation de pegase

Constellation d'Andromède

    

Si l'on poursuit une ligne imaginaire partant de l'étoile située au coin supérieur gauche du carré de Pégase et qu'on se dirige vers l'est, on arrive alors sur la constellation d'Andromède.
Cette constellation contient en fait 3 brillantes  étoiles dont les noms sont d'origine arabe. Il s'agit de Alpheratz, de Mirach et d'Almach. Almach est une belle étoile double aux couleurs contrastées d'orange et de bleu. Quant à Mirach, elle aidera l'observateur à trouver une belle galaxie, s'il poursuit à partir de cette étoile une ligne imaginaire vers le nord-ouest.
Cette galaxie, Messier 31, est située à plus de 2 millions d'années-lumière de la voie lactée.

 

On peut aussi l'apercevoir à l'œil nu par les nuits très claires. La constellation se repère à partir de Algol et du grand carré de Pégase.
Partant de ce carré, on voit se dessiner un immense 'chariot', trois fois plus grand que celui de la Grande Ourse, formé par α And, α, β, et λ Peg (le Grand carré de Pégase), puis dans le prolongement de sa diagonale, à partir de α And, β And, γ And, et enfin Algol (β Persei).

Image : voir sa position dans le ciel
constellation de andromede

 
ÉtoileMagnitude
apparente
Distance
(al)
   
Alpheratz (α And)2,0897,1
Mirach (β And)2,09199,36
Almach (γ And)2,12354,91
(δ And)3,29101,32
(υ And)4,1243,93
constellation d'andromède

Constellation de Persée (perseus)

    

Persée est une constellation très lumineuse, placée dans un environnement très riche.
Si l'on trace une ligne imaginaire partant de l'étoile Alamak et que l'on poursuit cette ligne vers l'est, on arrive alors sur les étoiles formant la constellation de Persée.
A l'œil nu, cette constellation a la forme d'un demi-cercle auquel s'ajoutent quelques lignes droites.
Quant à l'étoile Algol, c’est une binaire à éclipses, c'est-à-dire qu'elle change d'éclat selon une certaine période.
Pour Algol, la période est d'environ 3 jours. L'étoile principale se nomme quant à elle Mirfak.
C’est une super géante distante de 470 années-lumière. On trouve aussi dans Persée, de magnifiques amas ouverts observables à l'œil nu, ainsi qu'une nébuleuse gazeuse.

 

La position de Persée peut être repérée en prenant l'alignement qui part du Grand carré de Pégase et remonte le long de la diagonale d'Andromède jusqu'à Algol de Persée et Capella du Cocher. Inversement, on peut partir de Capella, l'étoile la plus brillante de la région, et repérer ses voisines Algol (β Per) et Mirfak (α Per) en direction de l'Ouest.
On peut également se repérer par rapport à Cassiopée, en suivant l'alignement de la barre médiane de son "W" en direction du Sud-Est, alignement qui tombe sur Mirfak (α Per). On peut enfin remonter l'alignement qui part de Rigel dans Orion, passe par Aldébaran du Taureau, et tombe sur Algol (β Per) avant de rejoindre Cassiopée dans l'axe du bras droit de son "W".

Image :   voir sa position dans le ciel
constellation de persee

 
ÉtoileMagnitude
apparente
Distance
(al)
   
Mirphak (α Per)1,79592
Algol (β Per)2,0993
Menkhib (ζ Per)2,84983
ε Per2,90538
γ Per2,91256
δ Per3,01528
Gorgonea Tertia (ρ Per)3,32325
Miram (η Per)3,771331
 
constellation de persée

Constellation du triangle

    

La constellation du Triangle se trouve sous la constellation d'Andromède et du côté sud-est de Persée.
Les trois étoiles peu brillantes de cette petite constellation forment une sorte de triangle allongé.
La principale étoile est une naine située à 64 années-lumière de la voie lactée. De plus, le Triangle contient un objet céleste tout à fait remarquable. Il s'agit de la grande nébuleuse spirale Messier 33.
C’est une galaxie nommée fort justement Galaxie du Triangle que l'on peut observer à l'œil nu par les nuits très claires.
C’est la troisième plus grande galaxie de notre Groupe local, les deux autres étant la Voie lactée et la Galaxie d'Andromède.

 

Cette constellation héberge également la nébuleuse NGC 604 (située dans M33), la plus grande région d'hydrogène ionisé que l'on connaisse, d'un diamètre de 1500 années lumière, l'amas ouvert C 0147+270, la galaxie spirale NGC 925 ainsi que NGC 672 et IC 1727, deux galaxies distantes d'environ 18 millions d'années lumière, mais séparées par seulement 88 000 années lumière.
Le quasar 3C 48, au nord de la constellation, fut l'un des premiers à avoir été découvert. * voir sa position dans le ciel
constellation du triangle

 
ÉtoileMagnitude
apparente
Distance
(al)
   
β Tri3,00124
Metallah (α Tri)3,4264
γ Tri4,03118
δ Tri4,8435
6 Tri4,94305
 
constellation du triangle

Constellation du Bélier

    

Le Bélier désigne une constellation du zodiaque. Cette constellation est traversée par le Soleil du 19 avril au 13 mai.
Dans l'ordre du zodiaque, la constellation se situe entre les Poissons à l'ouest et le Taureau à l'est.
Le Bélier désigne également un signe du zodiaque correspondant au secteur de 30° de l'écliptique traversé par le Soleil du 21 mars au 19 avril. C’est dans ce sens qu'il sert au repérage des déplacement planétaires, encore utilisé en astrologie. La constellation ne se situe pas sur des alignements très remarquables mais se repère à partir de son entourage, au sud de Persée et d'Andromède, et à l'ouest du taureau.

 

Elle se repère par ses deux étoiles principales, α et β du Bélier, qui ne pointent sur rien de très évident (si ce n'est Capella à assez grande distance).
Sous la constellation du Triangle, la constellation du Bélier sera facilement repérable.
C’est une constellation formée d'étoiles de moyenne brillance. Hamal, Sheratan et Mesarthim sont les plus brillantes.
Hamal est une géante tandis que Mesarthim est une magnifique étoile double. *  voir sa position dans le ciel
constellation du belier

 
ÉtoileMagnitude
apparente
Distance
(al)
Hamal (α Ari)2,0166
Sheratan (β Ari)2,6460
41 Ari3,61160
Botein (δ Ari)4,35168
HD 206444,47641
ε Ari4,63293
35 Ari4,65370
γ2 Ari4,75204
constellation du bélier
 

Voir aussi

     
      
Les signes
du zodiaque...
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
zodiaque le signe des gémeaux
Les signes du zodiaque...
 
Déclinaison et ascension droite dans la sphère céleste
Déclinaison et ascension
droite dans le ciel...
 
Ciel de mai, Lion
Ciel de Mai...
 
Ciel de Juin, constellation de la Vierge
Ciel de Juin...
 
Ciel de Juillet, constellation du Cygne
Ciel de Juillet...
 
Ciel d'Aout, constellation de l'Aigle
Ciel d'Aout...
 
Ciel de septembre, constellation de la couronne boréale
Ciel de Septembre...
 
Ciel d'octobre, constellation de Pégase
Ciel d'Octobre...
 
Ciel de novembre, constellation d'Andromède
Ciel de Novembre...
 
Ciel de décembre, constellation de Persée
Ciel de Décembre...