fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Les constellations non visibles

Qu'est-ce qu'une constellation ?

   Catégorie : Constellations
Mise à jour 26 janvier 2013

Une constellation est un groupe d'étoiles de la voute céleste qui suffisamment proches ont donné l'apparence imaginaire d'une figure sur la voute céleste.
Une constellation est donc un astérismes astronomie, un astérisme est une figure remarquable dessinée par des étoiles particulièrement brillantes.   particulier. Dans le ciel les étoiles d'une constellation sont très éloignées les unes des autres mais apparaissent regroupées en figures.

 

Image : Par convention les noms des étoiles d'une constellation sont préfixés par une lettre grecque suivie des 3 premières lettres de la constellation, exemple : α  Ori, β Ori,... (lettres grecques : α β γ δ ε ζ η θ ι κ λ μ ν ξ ο π ρ ς σ τ υ φ χ ψ ω).

 

Image : Images retravaillées à partir du logiciel Open Source Stellarium.

Constellation de la Girafe (Camelopardalis)

    

Quand ils parlent de la constellation de la Girafe, les astronomes disent volontiers qu'elle se trouve là où il n'y a rien, située entre la constellation du Cocher et l'étoile Polaire dans une région assez vide.
Dans cette constellation, deux étoiles seulement sont visibles à l'œil nu. Il s'agit de α Cam, située à 6 939 années-lumière de la Terre et de β cam, une super géante distante de 1 100 années-lumière.
La Girafe est en effet située en bordure de la voie lactée, au nord-est de trois constellations très riches et facilement repérables: Cassiopée, Céphée et le Cocher où l'on reconnait Capella (au bas de l'image. On reconnait au sommet de l'image Polaris, l'étoile polaire qui marque le début de la Petite Ourse.

 

La Girafe est centrée sur l'axe Capella - Polaris, à l'intersection de cet axe et du prolongement de la branche Est de Cassiopée.
Ce point d'intersection est situé au centre d'un grand demi-cercle qui passe par Polaris, Ruchbah (δ Cas), Mirphak (α Per) et Capella.
Ce cercle désertique ne contient que de faibles étoiles, dont les plus brillantes sont inférieures à magnitude 4, et demandent de bonnes conditions de visibilité pour être discernables.

  
constellation de la girafe

Constellation du Lynx (Lyncis)

    

La constellation du Lynx est une autre constellation constituée d'étoiles de très faible brillance et on ne peut les trouver que quand les conditions d'observation sont particulièrement favorables.
Le Lynx se situe entre les Gémeaux et la Grande Ourse.
On y retrouve entre autres, une étoile géante rouge, α Lyncis, l'étoile la plus brillante de la constellation (magnitude apparente 3,14).

 

Située à 222 années-lumière, cette géante rouge est 210 fois plus lumineuse que notre Soleil et 40 fois plus grande.
La constellation du Lynx ne possède qu'une seule étoile possédant un nom propre et elle n'est pas répertoriée dans la désignation de Bayer. C’est Alsciaukat (31 Lyncis), d'origine arabe signifiant épine, de magnitude 4,25. Il ne s'agit pourtant que de la cinquième étoile la plus brillante de la constellation.

  
constellation du lynx

Constellation de la chevelure de Bérénice

    

Coma Bérénice, la constellation de la chevelure de Bérénice est peu visible à l'est du Lion et au nord de la Vierge. La Chevelure de Bérénice se trouve entre les Chiens De Chasse et la Vierge.
L'astronome Thycho Brahé ne se doutait pas qu'à la suite de la découverte de cette constellation, il avait délimité l'emplacement d'un véritable nid de lointaines galaxies. Les trois étoiles principales, α  (46,72 AL), β  (29,86 AL), γ (170 AL), de la constellation sont faibles (magnitude 4,5) et la chevelure n'est visible sous forme d'une poussière d'étoiles que dans de très bonnes conditions de luminosité.

 

La constellation est située au sud de la grande Ourse.
Partant du "manche" on trouve à ≈15° au sud les deux étoiles brillantes qui forment les Chiens de chasse, et encore à ≈15°, dans la même direction l'amas stellaire.
Quand on a déjà repéré dans cette zone la forme de la Grande Ourse et Arcturus du Bouvier, le repérage de la zone est assez facile: la partie importante de l'amas stellaire est à mi-distance entre Arcturus et les deux étoiles qui marquent la patte avant de la Grande Ourse.

  
constellation de la chevelure de berenice

Constellation du Lézard (Lacertae)

    

Entre la constellation du Cygne et la constellation d'Andromède se trouve la constellation du Lézard.
Cette constellation fut en vérité portée sur les cartes célestes afin de remplir une zone dépourvue d'étoiles brillantes.
Le Lézard contient peu d'étoiles et il a une forme de ligne brisée mal définie, son nom vient de la forme en zigzag décrite par ses étoiles les plus lumineuses.
De plus, il est assez difficile à repérer.
Le Lézard ne contient pas d'objets célestes visibles à l'œil nu. Cependant, au cours de ce siècle, plusieurs novae y ont été observées et particulièrement dans les années 1910 et 1950. Les étoiles qui la constituent sont faibles (magnitude 4). Il faut donc des conditions de visibilité assez bonnes pour la deviner.

 

La constellation se situe au Sud de l'axe Cassiopée - Deneb du Cygne, dans le prolongement d'Andromède, la limite entre ces deux groupes n'est pas très facile à établir.
α Lacertae, est l'étoile la plus brillante de la constellation, qui n'atteint que la magnitude apparente 3,76. C’est une étoile blanche deux fois plus grande que le Soleil, mais 25 fois plus lumineuse.
Elle tourne sur elle-même en seulement 17 heures. Les autres étoiles de la constellation sont toutes peu lumineuses.
β Lacertae n'est que de magnitude 4,42.
On y trouve également deux amas ouverts, NGC 7243 et NGC 7209, ainsi que la galaxie active BL Lacertae.

  
constellation du lézard
 

Voir aussi

     
      
Les signes
du zodiaque...
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
zodiaque le signe des gémeaux
Les signes du zodiaque...
 
Déclinaison et ascension droite dans la sphère céleste
Déclinaison et ascension
droite dans le ciel...
 
Ciel de mai, Lion
Ciel de Mai...
 
Ciel de Juin, constellation de la Vierge
Ciel de Juin...
 
Ciel de Juillet, constellation du Cygne
Ciel de Juillet...
 
Ciel d'Aout, constellation de l'Aigle
Ciel d'Aout...
 
Ciel de septembre, constellation de la couronne boréale
Ciel de Septembre...
 
Ciel d'octobre, constellation de Pégase
Ciel d'Octobre...
 
Ciel de novembre, constellation d'Andromède
Ciel de Novembre...
 
Ciel de décembre, constellation de Persée
Ciel de Décembre...