fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
        rss astronoo

Calendrier de l'astronomie, ciel de novembre

Constellation d'Andromède

   Catégorie: enfants
Mise à jour 21 Janvier 2013

Durant la saison automnale, on peut repérer dans le ciel de l'hémisphère nord, le grand carré de Pégase constitué par Markab (α Peg), Sheat (β Peg) et Algenib (γ Peg), de la constellation de Pégase et Alpheratz ou Sirrah (α And), de la constellation d'Andromède.
Le grand carré de Pégase est un repère majeur de la voute céleste grâce à sa forme en carré, trois fois plus grand que celui de la Grande Ourse. La constellation d'Andromède contient 3 brillantes  étoiles dont les noms sont d'origine arabe. Il s'agit de Alpheratz ou Sirrah (α And), Mirach (β And) et Almach (γ And). Alpheratz est une étoile blanche bleutée 200 fois plus lumineuse que notre Soleil. Almach, jadis incluse dans Pégase, est en réalité un couple d'étoiles aux couleurs contrastées, orange et bleues, l'une est orange, l'autre est bleue. Quant à Mirach, la géante rouge en fin de vie, elle aidera l'observateur à trouver la belle galaxie M31, s'il prolonge son regard vers le nord-ouest.
En soirée vers l'est, cette constellation est facilement visible à l'œil nu lorsque le ciel nocturne est très pur.

 

Dans la constellation d'Andromède, mais bien plus loin dans le cosmos, à une distance de plus de 2,5 millions d’années-lumière, il y a une très belle galaxie. C'est Andromède ou Messier 31, la galaxie la plus proche de la notre, elle contient environ 400 milliards d'étoiles.

nota : Une constellation est un groupe d'étoiles qui suffisamment proches sur la voute céleste ont donné l'apparence d'une figure imaginaire dessinée dans le ciel.

nota : Par convention les noms des étoiles d'une constellation sont préfixés par une lettre grecque suivie des 3 premières lettres de la constellation, exemple :
α  Ori, β Ori,... (lettres grecques : α β γ δ ε ζ η θ ι κ λ μ ν ξ ο π ρ ς σ τ υ φ χ ψ ω).

Image : Constellation d'Andromède. Image retravaillée à partir du logiciel Open Source Stellarium.

 Constellation d'Andromède

Galaxie d'Andromède ou M 31 ou NGC 224

    

La galaxie d'Andromède est la plus proche des grandes galaxies voisines de notre propre Voie lactée. Il est probable que notre galaxie, la voie lactée, ressemble beaucoup à la galaxie d'Andromède. La grande galaxie d'Andromède et la Voie lactée sont les deux plus importantes galaxies du Groupe Local. La galaxie M31 constitue la 31e entrée du catalogue des objets diffus du ciel, établi par l'astronome français Charles Messier. M31 est à environ 2,5 millions d'années-lumière de notre galaxie, c'est à dire que sa lumière met environ 2,5 millions d'années à nous parvenir. Cette galaxie est une des rares galaxies visibles à l'œil nu, lorsque que les conditions climatiques sont favorables. Son diamètre apparent est assez gigantesque puisque qu'il équivaut, vu de la Terre à 5 diamètres de pleine Lune. Son diamètre réel est de 170 000 années-lumière. Les deux "univers iles", la Voie Lactée et Andromède se rapprochent l'une de l'autre à une vitesse de l'ordre de 300 km/s et pourraient entrer en collision dans quelques milliards d'années. Cette hypothèse non confirmée, reste probable. La Voie Lactée et la Grande Nébuleuse d'Andromède ont toutes les deux des galaxies satellites. Ces deux spirales géantes appartiennent à un groupement encore plus grand appelé le Groupe local comprenant plus de 20 galaxies dont M33, Maffei I et Maffei II, le Grand et le Petit Nuage de Magellan. Le groupe local fait partie d'un énorme complexe de 10 000 galaxies assemblées dans des amas s'étendant sur quelques 200 millions d'années lumières, appelé Superamas local ou Superamas de la Vierge.

nota : A (catalogue Abell des amas de galaxies). C'est un catalogue publié en 1958 par George Abell (1927 - 1983) qui liste 4 073 amas de galaxies.

 

Vidéo : Constellation d'Andromède.

nota : NGC (New General Catalogue) est l'un des catalogues les plus connus dans le domaine de l'astronomie avec le catalogue Messier.

nota : M est la marque du catalogue Messier, un catalogue astronomique d'objets d'aspect diffus comme les nébuleuses ou les galaxies.
 galaxie d'andromède ou M31

Image : La galaxie M31 a une magnitude apparente de 3,38 ce qui la rend visible à l'œil nu. La lueur diffuse d'Andromède n'est autre que la lumière cumulée des centaines de milliards d'étoiles qui la composent. Les étoiles que l'on voit au premier plan sur cette image, sont en réalité des étoiles de notre propre galaxie. En bas à droite on peut voir son compagnon, la galaxie naine NGC 205 ou M110. Le gros point brillant à 10 H très près du disque de M31, c'est M32 une autre galaxie compagnon. Crédit : Robert Gendler (robgendlerastropics.com)

 
           
 
1997 © Astronoo.com − Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Contact    Mentions légales
le mystère des constellations
Le mystère
des constellations...