fr en
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Galaxies

Galaxie NGC7331, Deer Lick group

   Catégorie : galaxies
Mise à jour 01 juin 2013

La galaxie NGC 7331, a un diamètre de 100 000 al, c'est la principale galaxie d'un ensemble de galaxies connu sous le nom de Deer Lick group, situé à 46 millions d’années-lumière dans la constellation Pégase de l'hémisphère nord. NGC 7331 a été très tôt identifiée comme une “nébuleuse spirale” alors qu'elle fait partie des plus brillantes galaxies, elle n'a donc pas été listée dans le célèbre catalogue établi par Charles Messier au 18e siècle. Le cœur de la galaxie est composé de vieilles étoiles qui lui donnent cet aspect marron rougeâtre. Par contre ses bras spiraux abritent des astres plus jeunes, ce qui leurs donnent cette couleur bleutée. D’une taille identique à notre Voie lactée, NGC 7331 est très souvent observée car le rassemblement apparent de galaxies, que l'on voit en arrière plan en haut de l'image, fait penser à un amas galactique. Cependant elles ne sont pas dans le même amas car elles sont situées beaucoup trop loin (plusieurs centaines de millions d'années lumière), de la galaxie NGC 7331. L'image de ces univers-iles, d'une profondeur de champ impressionnante,  a été obtenue à partir de données collectées du sol terrestre, à l’Observatoire de Calar Alto, au sud de l’Espagne.

 

nota : NGC (New General Catalogue) est l'un des catalogues les plus connus dans le domaine de l'astronomie avec le catalogue Messier.

nota : IC (Catalogue d'Index de galaxies, nébuleuses et groupes d'Étoiles), sert de supplément au Nouveau Catalogue Général.


nota : A (catalogue Abell des amas de galaxies). C'est un catalogue publié en 1958 par George Abell (1927 - 1983) qui liste 4 073 amas de galaxies. 

Image : NGC 7331, inclinée dans notre direction,  nous offre ici, la richesse de son environnement galactique. Cette image images nous offre une saisissante impression de relief amplifiée par la présence des galaxies lointaines.
Crédit & Copyright: Vicent Peris (OAUV / PTeam), Gilles Bergond, Calar Alto Observatory.

 galaxie NGC7331

Les galaxies des Souris ou NGC 4676A et B

    

Ces deux puissantes galaxies NGC4676A et NGC76B, s'attirent l'une vers l'autre en vue de fusionner.
Connues sous le nom de « galaxies des Souris ou Mice Galaxies » à cause de leurs longues queues soumises à la force de marée, chacune de ces galaxies spirales sont en phase d'interaction.
Le processus va probablement se prolonger encore jusqu'à ce qu'elles fusionnent pour ne former qu'une seule galaxie. Les longues queues bleues puis jaunes, contrastent avec la couleur marron des cœurs de galaxies. A cause du gigantisme des dimensions, le phénomène se déroule très lentement et se compte en plusieurs centaines de millions d'années.
Cette fusion se déroule à la vitesse radiale approximative de 6600 km/s.

 

NGC 4676 est située à environ 290 millions d'années-lumière de la Terre, en direction de la constellation de la Chevelure de Bérénice « Coma Berenices » et ces galaxies sont des membres de l'amas de galaxies de Coma.

Image : Cette image de la galaxie  NGC4676A (à droite) et de la galaxie NGC76B (à gauche) en plein processus de fusion, a été prise par la caméra "Advanced Camera for Surveys" du télescope spatial Hubble. La sensibilité accrue de cette nouvelle caméra a permis de photographier des galaxies lointaines dispersées sur l'image. Crédit: ACS Science & Engineering Team, Hubble Space Telescope, NASA

 galaxie souris ou NGC4676

Galaxie de la baleine ou NGC 4631

    

La galaxie spirale de la Baleine ou NGC 4631 est une belle galaxie spirale vue sur cette image, par la tranche. Cette galaxie est située à 25 millions d'années-lumière de la Terre en direction de la petite constellation septentrionale des Chiens de Chasse ("Canes Venatici" en latin).
Cette galaxie légèrement incurvée à la forme  d'une baleine. Elle a la même taille que notre propre Voie Lactée, approximativement 100 000 années-lumière. Sur cette magnifique image en couleur, le bulbe central est de couleur jaune alors que les jeunes amas brillants d'étoiles sont bleus et les régions de formation d'étoiles pourpres. Sur l'image ci-contre on peut apercevoir, au-dessus de la galaxie de la Baleine, la petite galaxie elliptique qui l'accompagne,  elle se nomme NGC 4627.

 

La Galaxie de la Baleine est aussi connue pour éjecter un halo de gaz chaud et brillant dans la gamme des rayons-X.

Image : galaxie NGC4631 et son compagnon NGC4627.
Crédit: Adam Block, Mt. Lemmon SkyCenter, U. Arizona.

 galaxie de la baleine ou NGC 4631

Galaxie NGC 6240

    

La galaxie NGC 6240 offre un rare aperçu d'une catastrophe cosmique dans sa phase terminale.
En réalité la galaxie NGC 6240 est une paire de galaxies extrêmement lumineuses dans le domaine de longueur d'onde de l'infrarouge. Elles sont situées à 400 millions d'années-lumière dans la constellation Ophiuchus.
NGC 6240 est le résultat d'une collision de deux petites galaxies qui a produit une galaxie plus grande à 2 noyaux, de type irrégulière. On continue de voir les 2 anneaux externes. Au centre de la galaxie NGC 6240 deux trous noirs super massifs sont en orbite l’un autour de l’autre, séparés de seulement 3 000 années lumière. Cette fusion de galaxies déformées, traîne derrière elle, une queue d'étoiles, de gaz et de poussière ainsi que des filaments de formation d'étoiles.

 

Les deux trous noirs super massifs hébergés dans les noyaux galactiques finiront par fusionner également en un seul, pour former, dans quelques centaines de millions d'années, un trou noir encore plus massif.
Bientôt, il ne restera qu'une seule et grande galaxie.

Image : La galaxie  NGC 6240 : l'image spectaculaire de cette scène titanesque, de fusion de galaxies, est une image composite multiple, d'émission infrarouge de la poussière enregistrées par le Spitzer Space Telescope, tandis que Hubble a capturé la lumière des étoiles, visible dans les teintes vertes et bleues. La vue s'étend sur plus de 300 000 années-lumière, qui est une estimation de la taille de NGC 6240. Crédit: NASA / JPL-Caltech / STScI-ESA / S. Bush, et al. (Harvard-Smithsonian CfA)

 galaxie NGC 6240

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
amas galactiques
Amas galactiques,
les nœuds de la toile...
 
Laniakea, notre superamas de galaxies
Le ciel est immense
avec Laniakea...
 
Onde de choc de kappa Cassiopée
Ondes de choc...
 
la voie lactée
Zone centrale
de la Voie Lactée...
 
Amas de galaxies El Gordo
Le plus lourd amas de
galaxies, El Gordo...
 
La ceinture de Gould
La ceinture de Gould, un
feu d'artifice stellaire...
 
l'univers observable
L'univers observable,
une notion peu intuitive...