fr en
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Galaxies

Galaxie spirale M51 ou NGC 5194

       

La galaxie NGC 5194 est connue aussi sous le nom de galaxie Whirlpool ou galaxie du Tourbillon. Elle absorbe NGC 5195, son petit compagnon visible en haut de l'image.
La galaxie spirale, M51 est une grande galaxie puisqu’elle mesure plus de 60 000 années-lumière de diamètre. En réalité, il s'agit d'un couple de galaxies distantes l'une de l'autre de 31 millions d'années-lumière.
Cette magnifique structure spirale est cataloguée sous la référence NGC 5194. M51 est donc un duo de galaxies en interaction où ses bras spiraux de NGC 5194 balayent sa galaxie compagne NGC 5195.
Cette image composite aux contrastes spectaculairement renforcés, combine des images de M51 obtenues par le télescope de 1,2 m de l’Observatoire de Calar Alto.
Pour obtenir cette magnifique image, il a fallu utiliser les caméras sur de longues poses avec un filtre hydrogène-alpha centré sur l’hydrogène atomique.
On reconnait sur l'image les régions d’émission hydrogène à leur couleur rougeâtre typique de l'hydrogène.

 

Ces régions sont appelées régions HII, ce sont des régions où la formation d’étoiles est intense. Les principales formations d'étoiles se trouvent le long des bras spiraux de M51 (visible par la couleur bleue).
Cette image composite montre également des zones d’émission de l’hydrogène dans les nuages diffus qui s’étendent au-delà de NGC 5195, visibles vers le haut de l’image.

Image : La galaxie spirale M51 ou NGC 5194 absorbe NGC 5195, son petit compagnon visible en haut de l'image.
Crédit & Copyright: CAHA, Descubre Foundation, DSA, OAUV, Vicent Peris (OAUV / PixInsight), Jack Harvey (SSRO) Steven Mazlin (SSRO) Carlos Sonnenstein (Valkanik) Juan Conejero (PixInsight).

nota : L'Observatoire astronomique de Calar Alto est géré conjointement par l'Institut Max Planck (Heidelberg en Allemagne) et l'Institut d'astrophysique de l'Andalousie (Grenade, en Espagne).
  Galaxie Whirlpool ou du Tourbillon ou M51 ou NGC 5194

Galaxie de la Belle Endormie M64

       

L'objet Messier 64 est la fameuse galaxie spirale de l'Œil Noir aussi appelée galaxie de la Belle Endormie. Elle est aussi référencée NGC 4826.
La structure sombre de poussières cache des millions d'étoiles placées derrière. Les observations ont montré un paradoxe, le gaz des régions extérieures de cette galaxie spirale tourne en sens inverse par rapport aux étoiles. La partie interne d'environ 3 000 années-lumière de rayon, se frotte le long du bord externe du disque, qui tourne en sens contraire et se prolonge jusqu'à 40 000 années lumière, à la vitesse d'environ 300 km/s.
Les collisions entre le gaz des régions internes et externes génèrent de nombreuses étoiles chaudes de couleur bleue ainsi que des nébuleuses en émission de couleur rose.
L’image publiée en 2004 a été prise par le télescope spatial Hubble en 2001.

 

Les fascinants mouvements internes de la galaxie de l'Œil noir sont interprétés comme le résultat d’une collision entre une petite et une grande galaxie, dont le mélange gazeux ne serait pas encore stabilisé.

Image : La galaxie de la Belle Endormie ou galaxie de l'œil noir ou M64. Crédit: NASA & Equipe Hubble Heritage (AURA/STScI), S. Smartt (IoA) & D. Richstone (U. Michigan) et al.

  la galaxie de la belle endormie M64

Galaxie NGC 6872 et IC 4970

       

La galaxie NGC 6872 est une énorme galaxie spirale au moins 4 fois plus grande que notre grande Voie lactée. Elle mesure plus de 400 000 années-lumière de diamètre et elle est située à environ 200 millions d’années-lumière, dans la constellation du Paon.
Ses bras sont étirés par les interactions gravitationnelles, qu’elle a avec la petite galaxie voisine, la galaxie IC 4970.
Sur l'image ci-contre, cette petite galaxie est à droite, juste en dessous à droite de la galaxie aux longs bras NGC 6872. Vous pouvez remarquer une cassure du bras galactique de NGC 6872 qui semble attiré par l'attraction gravitationnelle de IC 4970.
Cette magnifique image a été prise par le télescope de 8 mètres de diamètre de Gemini South, au Chili. L'Observatoire Gemini est un observatoire astronomique comprenant deux télescopes de 8 mètres, un pour chaque hémisphère de la Terre. Les télescopes ont été financés par un consortium d'institutions des États-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, du Brésil, de l'Argentine, du Chili et de l'Australie.

 

Image : NGC 6872 et IC 4970 sont deux galaxies en interaction situées à plus de 200 millions d'années-lumière de nous. NGC 6872 est une galaxie spirale barrée (SBb) de très grande taille, et de magnitude 11,6. IC 4970, plus petite, est de type S0. Son interaction gravitationnelle sur les bras galactiques de NGC 6872 peut expliquer la forme brisée du bras de droite. Image Crédit: Sydney Girls High School Astronomy Club, Travis Rector (Univ. Alaska), Ángel López-Sánchez (Australian Astronomical Obs./ Macquarie Univ.), Australian Gemini Office

  galaxie NGC 6872

Galaxie NGC 4183

       

Le télescope spatial Hubble nous a envoyé une autre image exceptionnelle d'une galaxie voisine, la galaxie NGC 4183. En  toile de fond on y voit quelques étoiles proches mais surtout d'innombrables galaxies lointaines qui nous dévoilent le vaste univers dans lequel nous vivons. La galaxie NGC 4183 est un peu plus petite que la Voie Lactée (80 000 années-lumière de diamètre), elle est située à environ 55 millions d'années-lumière du Soleil.
Cette galaxie, qui appartient au Groupe de la Grande Ourse, se trouve au nord de la constellation des Chiens de Chasse.
NGC 4183 est une galaxie spirale avec un noyau léger et une structure en spirale ouverte. Malheureusement, cette galaxie est vue par la tranche depuis la Terre, et nous ne pouvons pas apprécier pleinement ses bras spiraux. Mais nous pouvons admirer son disque galactique. Les disques de galaxies sont principalement composées de gaz, de poussières et d'étoiles.

 

La poussière sur le plan galactique, visible comme des filaments sombres, bloque la lumière visible autour du noyau de la galaxie. Cette galaxie pourrait avoir une structure barrée. La galaxie  NGC 4183 a une vitesse radiale (dans le champ de vision) de 929 km/s.

Image : Cette image a été créée en septembre 2012, à partir d'images visibles et d'images infrarouges prises avec Wide Field Channel of the Advanced Camera for Surveys. Le champ de vision est d'environ 3,4 minutes d'arc de large. Crédit ESA / Hubble & NASA Remerciements: Luca Limatola

  Galaxie voisine NGC 4183

Galaxie NGC 4485

       

Cette image du télescope spatial Hubble montre la galaxie NGC 4485 dans la constellation des Chiens de Chasse (Canes Venatici).
La galaxie NGC 4485 est une petite galaxie de forme irrégulière qui gravite autour de la galaxie du Cocon ou NGC 4490, qui est une galaxie spirale barrée dans la même constellation des Chiens de chasse. Une partie de NGC 4485 est déformée et attirée vers NGC 4490. La galaxie NGC 4490 se trouve hors du cadre, cchée en bas à droite de cette image, on aperçoit qu'un coin brumeux de cette galaxie.
Ces deux galaxies déformées par leurs interactions composent la paire de galaxies appelée Arp 269.
Le bouquet d'étoiles brillantes bleues et les petits nuages orange de poussière que l'on voit ici, sortent de la galaxie NGC 4485 pour aller vers la galaxie du cocon, un parcours qui s'étend sur quelque 24 000 années-lumière. Toutes les étoiles bleues sont de jeunes étoiles qui naissent de l'interaction entre les deux galaxies reliées par la force gravitationnelle.

 

Ces jeunes étoiles sont créer grâce à la liaison éphémère de ces deux galaxies. Lorsque les galaxies interagissent entre elles, le gaz (hydrogène) des deux galaxies se mélangent, se comprime et déclenche des éclats intenses de formation d'étoiles. Les petits nuages de lumière orange sont des régions de gaz et de poussière en train de s'effondrer avant l'allumage nucléaire des futures étoiles.
 
nota : Une galaxie irrégulière est une galaxie qui ne montre aucune structure particulière. La plupart des galaxies irrégulières sont des galaxies naines de 10 millions à un milliard d'étoiles. Elles sont riches en jeunes étoiles brillantes car elles orbitent souvent autour de galaxies spirales plus grosses, cela crée des ondes de compression qui déclenchent des formations d'étoiles.

  Galaxie NGC 4485 et NGC 4490

Image : Galaxie NGC 4485 au centre et une apparition d'une petite partie de la galaxie NGC 4490 dans le coin inférieur droit. NGC 4490 attire le gaz et la poussière de NGC 4485, les nuages se mélange, se comprime et s'effondre en formant de nouvelles étoiles bleues. Agence spatiale européenne Crédit: ESA / Hubble & NASA.

Galaxie NGC 3081

       

Parmi un assortiment de galaxies lointaines, les caméras de Hubble ont déniché dans la constellation de l'Hydre, à  86 millions d'années-lumière, la brillante galaxie NGC 3081.
NGC 3081 est une galaxie de Seyfert de type II, caractérisée par son noyau éblouissant, elle émet non seulement dans le domaine du visible, mais aussi dans le domaine des ondes radio. Les astronomes pensent que les trous noirs supermassifs sont la cause de la grande agitation que l’on observe dans les galaxies de Seyfert. Le télescope spatial Hubble a capturé la galaxie NGC 3081, presque de « face », ce qui permet de voir très clairement sa bague intérieure. Cette vue particulière du noyau nous montre, non pas une barre comme habituellement dans les galaxies spirales, mais un anneau très brillant, appelé anneau de résonnance (voir nota). Cet anneau central est rempli d'étoiles en formation (couleur bleue), très brillantes qui encerclent un trou noir supermassif. Le centre de la galaxie qui avale la matière environnante, est si dense qu'il resplendit comme une supernova. NGC 3081 est l'un des meilleurs exemples d'une galaxie entourée par une bague de résonance.

 

En plus de son exceptionnelle bague intérieure, NGC 3081 montre aussi un anneau extérieur à grand rayon, une orbite à résonance extérieure appelée OLR (Outer Lindblad Resonance).
NGC 3081 a la particularité rare d'avoir les quatre principaux types de bagues de résonance qui ont été prédits par les modèles de test sur les galaxies spirales barrées.  Dans l'infrarouge proche NGC 3081 révèle de vieux anneaux liés à la bague intérieure et à la bague extérieure.

nota : Une galaxie à anneaux de résonance est une galaxie spirale normale ayant un ou plusieurs anneaux appelés bagues intérieures, extérieures, nucléaires, ou pseudo-anneau de résonance. Les anneaux nucléaires sont les petits anneaux de formation d'étoiles situés dans le noyaux des galaxies barrées, les bagues intérieures sont bien définies, ce sont des anneaux de formation d'étoiles entourant la barre de la galaxie. Les bagues extérieures sont des anneaux diffus, situés à environ deux fois la taille de la barre, ce qui permet de leur attribuer le terme de «résonance».

  Galaxie NGC 3081

Image : cette formation d'étoiles en anneaux vue de face, est exceptionnelle c'est la magnifique galaxie NGC 3081. Cette image améliorée est composée d'une combinaison d'images prises dans l'ultraviolet, l'optique et l'infrarouge, ce qui permet de mettre en évidence les traits caractéristiques de cette galaxie.  Crédit télescope spatial Hubble NASA / ESA.

Galaxie NGC 7814 Little Sombrero

       

Les galaxies peuvent prendre de nombreuses formes en fonction de leur orientation dans le ciel par rapport à nous. Souvent il est difficile de voir leur morphologie réelle car elles nous apparaissent sous un angle de vue défavorable. Mais avec un peu de chance, on peut la voir sous le bon angle comme cette spectaculaire galaxie NGC 7814 appelée Little Sombrero.
A ne pas confondre avec son homonyme, la Galaxy du Sombrero située à 28 millions d'années-lumière. Ces deux galaxies se ressemblent et ont pas la même taille (60 000 années-lumière), mais Little Sombrero est beaucoup plus loin par rapport à nous (40 millions d'années-lumière) dans la constellation de Pégase.
NGC 7814 possède un magnifique bulbe central lumineux et un halo de gaz tout aussi lumineux s'étendant tout autour.

 

Ses bras spiraux poussiéreux, eux sont très sombres. Ils absorbent et bloque presque toute la lumière du centre galactique situé derrière.
Le champ de vision de cette image du télescope spatial Hubble est parfait car la galaxie Little Sombrero se présente à nous par la tranche. Mais ce qui est encore plus impressionnant, c'est le fond de l'image tacheté de milliers d'objets qui sont d'autres superbes galaxies.

  Galaxie NGC 7814 Little Sombrero

Image : la spectaculaire galaxie NGC 7814 appelée Little Sombrero, à ne pas confondre avec son homonyme, la Galaxy du Sombrero. Crédit: ESA/Hubble & NASA
Acknowledgement: Josh Barrington

Galaxie M95 ou NGC 3351

       

Certaines galaxies spirales ont un anneau autour du centre. La grande et belle galaxie M95 est l'un des plus proches exemples de galaxie spirale barrée.
M95 prise par le télescope CFHT à Hawaii, États-Unis, montre ses magnifiques bras spiraux dans lesquels on aperçoit des amas ouverts d'étoiles bleues et brillantes.
Des bandes de poussière sombre sont éclairées par la lueur diffuse de milliards d'étoiles et une barre d'étoiles traverse le centre de la galaxie.
Mais ce qui intrigue de nombreux astronomes est le brillant anneau compact de formation d'étoiles qui entoure le cœur de la galaxie, il visible autour de la petite barre centrale éblouissante. Des images du télescope à rayons X, Chandra X-ray Observatory, ont montré que les rayons X sont émis par des supernovas entourant l'anneau.

 

M95, également connu sous la référence NGC 3351, s'étend sur environ 50 000 années-lumière et peut être vue avec un petit télescope en direction de la constellation du Lion (Leo). M95 est l'une des plus grandes galaxies du groupe Leo, dans lequel se trouvent aussi M96 et M105.

nota : M est la marque du catalogue Messier, un catalogue astronomique d'objets d'aspect diffus comme les nébuleuses.

Image : Galaxie M95 ou NGC 3351 prise par le télescope CFHT à Hawaii. Crédit & Copyright: Jean-Charles Cuillandre (CFHT) & Giovanni Anselmi (Coelum Astronomia), Hawaiian Starlight

  Galaxie M95 ou NGC 3351

Galaxie M96 ou NGC 3368

       

Cette superbe image du télescope spatial Hubble montre la galaxie Messier 96, une galaxie spirale située à ≈36 millions d'années-lumière dans la constellation du Lion.
La galaxie M96 possède un diamètre de 66 000 années-lumière environ. M96 a été découverte en même temps que M95, le 20 mars 1781 par l'astronome Pierre Méchain (1744 − 1804), et  Charles Messier (1730 − 1817) l'a ajoutée immédiatement à son catalogue des objets astronomiques.  
La galaxie M96 ressemble à un tourbillon géant de gaz incandescent, ridée de poussière sombre qui tourbillonne vers l'intérieur en direction du noyau. Il semble y avoir qu'une spirale, un seul bras qui se précipite dans le cœur de la galaxie. Messier 96 est une galaxie asymétrique, sa poussière et son gaz sont inégalement répartis dans ses bras spiraux.

 

De plus son noyau n'est pas exactement au centre de la galaxie.
Ses bras sont également asymétriques, peut-être influencés par l'attraction gravitationnelle d'autres galaxies situées dans le même groupe Messier 96. Ce groupe s'appelle groupe de Leo 1, qui comprend entre 8 et 24 galaxies dont les galaxies brillantes M96, M95, M105, NGC 3299, NGC 3377, NGC 3384, NGC 3412, NGC 3489.
Ce groupe fait partie des nombreux amas de galaxies composant le superamas de la Vierge.
Crédit image: ESA / Hubble & NASA et l'équipe LEGUS.

  Galaxie M96

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
amas galactiques
Amas galactiques,
les nœuds de la toile...
 
Laniakea, notre superamas de galaxies
Le ciel est immense
avec Laniakea...
 
la gravité selon Einstein
Image de la gravité
depuis Einstein...
 
Amas de galaxies El Gordo
Le plus lourd amas de
galaxies, El Gordo...
 
forêt Lyman
La matière noire
existe-t-elle ?
 
la voie lactée
Zone centrale
de la Voie Lactée...
 
La ceinture de Gould
La ceinture de Gould, un
feu d'artifice stellaire...
 
amas étoile du centaure
Etoiles bleues, blanches,
jaunes, orange, rouges...
 
l'univers observable
L'univers observable,
une notion peu intuitive...
 
supernova
Supernovae ou
la mort d'une étoile...
 
Onde de choc de kappa Cassiopée
Ondes de choc...
 
matière manquante, énergie noire
Matière non baryonique...