astronomie
 
     rss astronoo à propos print google+ facebook Envoyer le lien de cette page  
 

Les mystères de l'Univers

Astronomie - La curiosité qui caractérise l'humanité, a permis à l'homme de comprendre les grands phénomènes astronomiques et cela donne aujourd'hui un sens dramatique plus fort à ce qui se passe sous nos yeux. Dans le système solaire, le Soleil a capté 99,86% de la masse totale de la poussière et du gaz de la nébuleuse originelle. Jupiter, la plus grosse planète du système, a capté 71% de la masse restante. Les autres planètes se sont partagées le résidu de cette évolution gravitationnelle, c'est à dire 0,038% de la masse totale.
La Terre est issue de cette poussière interstellaire. Au cœur d'une nébuleuse de gaz et de poussières, la chaleur, par le biais de collisions violentes, va obliger les noyaux de matière, à capturer des électrons. Quand la température descend en dessous du million de degrés, les électrons se fixent autour du noyau sur les orbites les plus proches. Tour à tour les places sont occupées, les atomes se constituent et les molécules prennent naissance pour former un réseau, extrêmement solide : les poussières.

 

La matière s'organise partout dans l'univers de la même façon. Les poussières interstellaires sont les briques des planètes, elles s'agglutinent pour constituer de petits bolides, qui de collision en collision forment des objets, qui croissent au détriment de leurs voisins. Leurs masses et leurs gravités augmentent, attirant vers eux de plus en plus de matière ordinaire. Les collisions libèrent une grande quantité de chaleur, les atomes se désintègrent et attendent le refroidissement pour s'assembler en molécules. Sur la Terre, bien plus tard, il y aura assemblage de molécules simples puis de molécules complexes pour arriver à cette merveilleuse molécule d'ADN qui dorénavant saura se reproduire et mémoriser de l'information, ouvrant ainsi la voie à l'évolution biologique que nous connaissons.

« Il est absolument possible qu'au delà de ce que perçoivent nos sens, se cachent des mondes insoupçonnés. » Albert Einstein (1879-1955), prix Nobel de physique en 1921 pour son interprétation de l'effet photoélectrique.

 
rechercher dans les rubriques
Les nouveaux articles
Livres d'astronomie
Écologie
Évolution
Astéroïdes et comètes
Volcans et supervolcans
Lunes des planètes
Éclipses
Matière et particules
Lumière et photons
Terre
Soleil
Objets du système solaire
Étoiles
Constellations
Sondes et télescopes
Galaxies
Exoplanètes
Nébuleuses
Biographies
Images hubble
Top audience
Signes du Zodiaque
Univers
Astronomie pour les enfants

Actualités

   
Simulateur interactif sur la rotation des planètes Simulateur en ligne.
Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Saturne sous tous les angles avec le simulateur Astronoo.
   
Définition des termes astronomiques au format SMS new Saisissez votre définition d'un terme astronomique au format SMS, 160 caractères maximum.
   
diable de poussière sur Mars Images insolites d'astronomie.
"mieux vaut voir une fois que d'entendre cent fois."
 
Rosetta et la comète  20 janvier 2014 : Rosetta, au delà de l'orbite de Jupiter, a rendez-vous avec la comète Churyumov-Gerasimenko.
   
supernova SN 2014J dans la galaxie du Cigare 21 janvier 2014 : l'explosion du Cigare. La supernova SN 2014J a été découverte par hasard.
   
BICEP-2 à la recherche des ondes gravitationnelles 16 mars 2014 : BICEP-2 à la recherche des ondes gravitationnelles. Qu'est-ce qu'une onde de gravité ?
   
Astéroïde Chariklo et ses anneaux étonnants 28 mars 2014 : Chariklo (10199) est un astéroïde centaure d'environ 250 km de diamètre particulièrement étonnant, il possède 2 anneaux.
 
 

Population mondiale...

     
bipédieVivre sur la planète Mars
La bipédie
chez les hominidés...
Vivre sur Mars...
  
Image de l'atome d'or pur, microscope à effet tunnelVolcan Chimborazo en Equateur, la montagne la plus haute de monde
Image de l'atome...Chimborazo la montagne
la plus haute de monde...
  
Bioluminescence des organismes vivantsEntropie et ses effets, le temps qui passe
Bioluminescence des
organismes vivants...
Le temps qui passe...
  
conditions d'apparition de la vieRadioactivité de la Terre
Conditions d'apparition
de la vie...
La radioactivité source
de vie...
  
Le satellite GAIA cartographie la Voie LactéeSpectroscopie, raies d'émission, raies d'absorption
GAIA cartographie
la Voie Lactée...
Spectroscopie, source
inépuisable d'infos...
 
Apophis, la prochaine catastropheEffet tunnel de la mécanique quantique
Apophis, la prochaine
catastrophe...
Effet tunnel de la
mécanique quantique...
  
Catastrophe d'une super éruptionPrincipe d'absorption et d'émission atomique (lumière)
Super éruption
catastrophique...
Principe d'absorption et
d'émission atomique...
  
Cratères d'impact sur la TerreLes 12 particules de la matière ainsi que les bosons
Cratères d'impact
sur la Terre...
Les 12 particules
de la matière...
  
Voir les exoplanètesLigne des glaces du système solaire
Éteindre les étoiles
et voir les exoplanètes...
La ligne des glaces
du système solaire...
  
Amas du boulet et matière noireLe problème de la courbe de rotation d'une galaxie
Amas du boulet, la preuve
de la matière noire...
La théorie MOND
et sa contradiction...
 
Thème de la semaine

Les éclipses

Une éclipse nécessite un alignement de trois corps célestes, le Soleil, la Terre et la Lune. Les éclipses de Lune sont des occultations  de la Lune par l'ombre de la Terre alors que les éclipses de Soleil sont des occultations du Soleil par l'ombre de la Lune. Ces concordances célestes sont fréquemment observée, au moins une de chaque (éclipse de lune et éclipse de soleil) tous les 6 mois. La Lune nous apparait avec des phases, c'est à dire sous différents éclairages de la sphère Lunaire.
Comme la Lune ne fait que réfléchir la lumière du Soleil, la seule partie visible de la Lune est celle qui est orientée à la fois vers la Terre et vers le Soleil. La périodicité des phases de la Lune est de 29,5 jours soit une lunaison ou un mois lunaire bien qu'il y a plusieurs mois lunaires. Les éclipses ont lieu aux syzygies, c'est à dire au moment où il y a un quasi alignement entre le Soleil, la Terre et la Lune. L'éclipse de Soleil a lieu à la nouvelle Lune, l'éclipse de Lune a lieu à la pleine Lune.
Le cycle de périodicité des éclipses est connu sous le nom de Saros. Un cycle qui obéit à des coïncidences surprenantes et en moyenne un Saros contient 84 éclipses, 42 éclipses de Soleil et 42 éclipses de Lune. En effet, au cours de ce cycle, on retrouve le même nombre et le même type d'éclipses, totales, annulaires, partielles tous les 223 lunaisons ou tous les 18 ans. Plus exactement, le saros est une période de 6 585,32 jours, soit 18 ans, 10 ou 11 jours et 8 heures, selon que l'intervalle contient 4 ou 5 années bissextiles. Mais le cycle de trois Saros est encore plus intéressant car les éclipses reviennent à la même position, dans la même zone géographique sur la Terre, avec la même épaisseur de l'ombre, avec des diamètres apparents identiques, etc. Un Saros est égale à 18 ans, 10 ou 11 jours et 8 heures donc 3 Saros est égale à 54 ans, 34 ou 35 jours selon que l'intervalle contient 13 ou 14 années bissextiles, ce cycle s'appelle Exeligmos. On a donc une périodicité des éclipses quasi parfaite d'environ 54 ans.
 
étoiles
 
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
 
L'astronomie pour les enfants
L'astronomie pour les enfants...
 
Simulateur de révolution et de position des planètes
Simulateur, la
révolution des planètes...
 
Simulateur de révolution et orbites des astéroïdes
Simulateur, la
révolution des astéroïdes...
 
Définition des termes astronomiques au format SMS
Termes astronomiques
au format SMS...