fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Trous noirs − articles

 

Toutes les étoiles ne brillent pas

    

Toutes les étoiles ne brillent pas, l'univers abrite de nombreuses étoiles sombres.
Les trous noirs sont des objets très massifs dont le champ gravitationnel est si intense, qu’il empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper. Les trous noirs sont décrits par la théorie générale de la relativité. Lorsque le cœur de l'étoile morte est trop massif pour devenir une étoile à neutrons, il se contracte inexorablement jusqu'à former cet objet astronomique mystérieux, qu'est le trou noir. Les trous noirs stellaires ont une masse de quelques masses solaires à des milliards de masses solaires.

 

Les trous noirs naissent à la suite de l’effondrement gravitationnel du résidu des étoiles massives.
Lorsque la combustion par les réactions thermonucléaires dans le cœur de l’étoile massive se termine, faute de carburant, une supernova apparait. Cette dernière peut laisser derrière elle, un cœur qui continue à s’effondrer rapidement. Un homme prédisait déjà au 18ème siècle, l'existence d'étoiles sombres, le physicien, astronome et géologue britannique, John Michell (1724-1793). Dans ses notes il écrit que lorsqu'une étoile devient trop massive, elle attire la lumière sous l'influence de sa force gravitationnelle.

 

Cependant comme ses calculs donnent une densité de l'étoile correspondant à 18 milliards de tonnes dans 1 cm3, il conclut que cela ne peut pas exister. Aujourd'hui, la théorie des trous noirs, stipule qu'il s'agit d'objets si denses que leur vitesse de libération est supérieure à la vitesse de la lumière. La lumière ne peut donc vaincre la force gravitationnelle de surface et reste prisonnière à l'intérieur du trou noir. La Voie lactée est la région centrale de notre Galaxie. Elle abrite en son centre, un trou noir. Ce trou noir, de plusieurs millions de masses solaires, se nomme Sagittarius A (Sgr A), il est situé à 27000 années-lumière de nous.

fusion de galaxiesQuasars les noyaux de galaxies
Fusion de galaxies
et trous noirs...
Quasars les noyaux
de galaxies...
  
étoile à neutronstrou noir, résidu d'étoile massive...
Etoile à neutrons, des
milliards de tonnes...
Trou noir, résidu
d'étoile massive...
 
Trou noir Sagittarius A au centre de notre Galaxiecentre de la galaxie, centre de la voie lactée
Sagittarius A, notre
trou noir en 2013...
Voyage au centre
de notre galaxie...
  
recherche de trous noirsUn trou noir qui avale une étoile
A la recherche
de trous noirs...
Un trou noir qui avale
une étoile...
 
Trou noir super géant dans NGC 1277la voie lactée
Un trou noir gigantesque
dans NGC 1277...
Zone centrale
de la Voie Lactée...
  
Vitesse de libération des petits objets aux trous noirs 
Vitesse de libération
ou d'évasion...
 
Il est plus juste de dire "théorie générale de la relativité" que "théorie de la relativité générale", c'est la théorie qui est générale et non la relativité. La théorie générale étend la théorie restreinte de la relativité, à la gravitation.
Pour les puristes, la théorie générale de la relativité est une théorie relativiste de la gravitation élaborée entre 1907 et 1915 principalement par Albert Einstein. Marcel Grossmann et David Hilbert sont également associés à cette réalisation pour avoir aidé Einstein à franchir les difficultés mathématiques de la théorie. La théorie générale de la relativité énonce que la gravitation est la manifestation de la courbure de l'espace-temps, produite par la distribution de la matière et de l'énergie. La mesure de la courbure moyenne de l'espace-temps est égale à la mesure de la densité d'énergie (Gij = χ Tij) Gij est le tenseur d'Einstein qui représente la courbure de l'espace-temps en un point, Tij est le tenseur énergie-impulsion qui représente la contribution de toute la matière et énergie à la densité d'énergie en ce point du champ gravitationnel. χ est un simple facteur dimensionnel, permettant d'exprimer l'équation dans les unités usuelles et de faire correspondre l'équation à la réalité physique et à la valeur observée de la constante gravitationnelle.
 
étoiles
 
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.