fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
        rss astronoo

Calendrier de l'astronomie, ciel de septembre

Constellation de la Couronne Boréale

   Catégorie: enfants
Mise à jour 21 Janvier 2013

Entre Hercule et le Bouvier se trouve la constellation de la Couronne Boréale. Cette petite constellation de l'hémisphère nord a une forme bien délimitée. En effet, 7 étoiles se rassemblent pour former une sorte de diadème Diadème : couronne incomplète portée sur le devant de la tête, signe d'une grande puissance.. La perle de la Couronne appelée Alphecca (α CrB) est l'étoile la plus brillante de ce groupe. L'étude de son spectre lumineux montre qu'une autre étoile accompagne Alphecca et tourne autour d'elle en une période de 14 jours.
La Couronne Boréale est effectivement formée d'étoiles disposées en un arc-de-cercle, comme la Couronne australe dans le ciel de l'hémisphère sud. La couronne boréale se trouve assez facilement, elle se situe entre Véga (α Lyr) et Arcturus (α Boo), dans le prolongement de la queue de la Grande Ourse, dans une portion de ciel pauvre en étoile. La Couronne Boréale fait référence à la couronne d’Ariane, lancée dans les cieux par Bacchus après l’avoir délivrée de l’île de Naxos où elle fut abandonnée par Thésée.

 

Dans la constellation de la Couronne Boréale, mais bien plus loin dans le cosmos, à une distance de plus d’un milliard d’années-lumière, il y a un amas de plus de 400 galaxies (M17).

nota : Une constellation est un groupe d'étoiles qui suffisamment proches sur la voute céleste ont donné l'apparence d'une figure imaginaire dessinée dans le ciel.

nota : Par convention les noms des étoiles d'une constellation sont préfixés par une lettre grecque suivie des 3 premières lettres de la constellation, exemple :
α  Ori, β Ori,... (lettres grecques : α β γ δ ε ζ η θ ι κ λ μ ν ξ ο π ρ ς σ τ υ φ χ ψ ω).

Image : Constellation de la Couronne Boréale. Image retravaillée à partir du logiciel Open Source Stellarium.

 Constellation de la Couronne Boréale

Amas de galaxies de la Couronne Boréale

    

Chaque galaxie appartient à un ensemble de galaxies que l'on appelle un amas de galaxies.
Chaque  amas de galaxies appartient à un ensemble d'amas que l'on appelle un superamas.
L'amas A2065 dans la Couronne Boréale est le plus riche des amas de galaxies qui composent le superamas de la Couronne Boréale. Abell 2065 est un amas de galaxies très concentré contenant plus de 400 objets, les plus brillants ont une magnitude 16. La grappe de galaxies est à plus d'un milliard d'années-lumière de la Terre.
L'amas A2065 a servi à Milton Humason et Edwin Hubble en 1929 pour élaborer la loi de Hubble, à l'origine du concept d'expansion de l'univers.
Le superamas de la Couronne Boréale concentre de nombreux autres amas galactiques.  En 1961, George Abell l'inscrit dans son catalogue en lui donnant le numéro 13. Le ciel profond, derrière le superamas de la Couronne Boréale, loge aussi les superamas (A2034, A2049, A2062, A2069 et A2083).

 

nota : NGC (New General Catalogue) est l'un des catalogues les plus connus dans le domaine de l'astronomie avec le catalogue Messier.

nota : IC (Catalogue d'Index de galaxies, nébuleuses et groupes d'Étoiles), sert de supplément au Nouveau Catalogue Général.


nota : A (catalogue Abell des amas de galaxies). C'est un catalogue publié en 1958 par George Abell (1927 - 1983) qui liste 4 073 amas de galaxies. 

Image : Amas de galaxie A2065 découvert par Edwin Hubble dans la Couronne Boréale.

 Amas de galaxie A2065
 
           
 
1997 © Astronoo.com − Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Contact    Mentions légales
le mystère des constellations
Le mystère
des constellations...