fr en es pt
astronomia
       RSS astronoo  
 
Imprimir
 Tradução automáticaTradução automática Categoria: matéria e partículas
Actualização 07 de decmbro de 2015
  Campo quântico e função de onda molecular

Imagem : representação da função de onda molecular que mostra a fronteira dos átomos numa molécula.
Onde começa e termina um átomo?
O átomo é um campo e são as linhas de campo que definem o seu volume. Ninguém viu os campos da física quântica, mas ele poderia parecer a esta imagem informática Quando os átomos se ligam a eles, seus campos são deformados, esta deformação é que caracteriza as ligações atômicas. As partículas da teoria quântica não são "bolas", mas ondulações, campos que têm um comprimento de onda, este comprimento de onda é o tamanho da partícula, e no campo, a energia do partícula. Crédito de imagem: T. A. Keith.

nota : os pré-socráticos como Leucipo (século 5 aC.) e seu discípulo Demócrito (460 − 370 aC), pensei que o real foi feito de átomos e vácuo".
Ele (Leucippe) acreditavam que todas as coisas são ilimitadas e transformam-se mutuamente uns em outros, e que o universo é tanto vazio e tanto cheio de corpo. "(Poeta Diógenes Laércio e biógrafo do século 3 dC).
    
  definição de um campo

Imagem : Um campo não pode ser representado por uma imagem, no entanto, pode ser mapeado.

Video : O campo nucleon. Nenhum dispositivo óptico nos permite ver a agitação de pequenas partículas dentro de um próton ou um nêutron, mas a imagem, mesma falsa, é fundamental para entender os conceitos. Portanto, neste vídeo, uma simulação do conceito matemático do nucleon foi conduzido para nos permitir fazer uma intuição do que acontece dentro de prótons e nêutrons. crédito : 1996 - Jean-François Colonna (Centre de Mathématiques appliquées de l'Ecole Polytechnique et France Télécom).

La fonction d'onde est un des concepts fondamentaux de la mécanique quantique.
Elle correspond à la représentation de l'état quantique d'un système dans une base de dimension infinie.
La fonction d'onde donne à toute particule les propriétés d'interférence typiques d'une onde.
En mécanique classique on représente le mouvement par des particules qui se déplacent dans l'espace, en mécanique quantique on représente les particules réelles et imaginaires par des fonctions d'onde.
Ces fonctions d'onde correspondent à des états stationnaires ou non-stationnaires (dépendant du temps) de l'énergie.
Dans le modèle standard de la physique des particules, un hadron est composé de quarks et/ou d'anti-quarks et de gluons.
Les particules subatomiques constituant un hadron sont appelées des partons.
Les quarks ou antiquarks présents dans le hadron sont appelés quarks de valence tandis que les paires quark-antiquark et gluons qui apparaissent et disparaissent en permanence dans le hadron, sont appelées particules virtuelles.
Les gluons sont les vecteurs de l'interaction forte qui maintient les quarks ensemble.
Les bosons sont des particules subatomiques qui transmettent l'information des différentes forces ou interactions. Les bosons sont des particules sociales, elles aiment se mélanger, comme la lumière qui se mélange avec la lumière, les photons sont des bosons.
Le photon est la particule médiatrice de l’interaction électromagnétique.
Le gluon est le messager de l'interaction nucléaire forte, il confine les quarks ensemble en les liant très fortement.
Les bosons Z0 et W± sont les bosons de jauge de l'interaction faible.
Les deux catégories de particules de la nature sont les fermions et les bosons.
En physique des particules, le modèle des partons a été proposé par Richard Feynman en 1969 pour décrire la structure des hadrons (protons, neutrons) et modéliser les interactions avec les hadrons à haute énergie.
Les partons sont les quarks, les antiquarks et les gluons qui constituent les hadrons.
Les quarks présents dans le hadron tout le long de son existence sont appelés quarks de valence, à l'opposé des particules virtuelles (paires quark antiquark et gluons) qui apparaissent et disparaissent en permanence dans le hadron. Les gluons sont les vecteurs de l'interaction forte qui maintient les quarks ensemble.
Un hadron est un composé de partons, particules subatomiques régi par l'interaction forte.
Les fermions sont les particules subatomiques (électrons, neutrinos et quarks) de la matière. Toute la matière qui compose les objets qui nous entourent est faites de fermions. Les fermions sont des particules asociales, en d'autres termes elles refusent de réduire leur espace vital, c'est pour cela que la matière n'est pas compressible et que nous pouvons marcher sur le sol.
Les deux catégories de particules de la nature sont les fermions et les bosons.
L'espace de Hilbert, David Hilbert (1862 − 1943), est un espace vectoriel muni d'un produit scalaire qui permet de mesurer des longueurs et des angles.
L'espace de Hulbert généralise la notion d'espace euclidien classique (plan à deux dimensions, et espace à trois dimensions) à des espaces de dimension quelconque, finis ou infinis. 
L'espace de Hilbert est un concept mathématique abstrait qui permet d'appliquer les techniques de l'analyse mathématique à tous les espaces. Ces techniques sont utilisées dans les théories des équations aux dérivées partielles, en mécanique quantique, en analyse de Fourier, en thermodynamique.
           
Tamanho dos atomos...
 
           
 
estrelas
 
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomia, Astrofísica, Evolução e Ciências da Terra.
Qualquer reprodução é proibida sem a permissão do autor.
A radioatividade da Terra
A radioatividade
da Terra...
 
abundância dos elementos químicos no Universo
Abundância dos elementos
químicos no Universo...
 
Recombinação na cosmologia
Recombinação na
cosmologia...
 
Constante de Hubble
Constante de Hubble e
expansão do universo...