fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

La Carène

Nébuleuse de la Carène ou NGC 3372

   Catégorie : nébuleuses
Mise à jour 01 juin 2013

La grande nébuleuse de la Carène (Eta Carinae) est cataloguée sous la référence NGC 3372, elle couvre environ trois degrés du ciel à la distance de 10 000 années lumière, ce qui correspond à un diamètre de 300 années lumière.
la nébuleuse de la Carène est le joyau de l'hémisphère sud, ce qui en fait une des plus grandes régions de formation d’étoiles de notre galaxie. C’est aussi, la région HII On appelle régions HII, des régions constituées de nuages principalement composés d'hydrogène et dont la plupart des atomes sont ionisés et s'étendant sur plusieurs années-lumière. L'ionisation est produite par la proximité d'une ou plusieurs étoiles très chaudes, de type spectral O ou B, qui rayonnent fortement dans l'ultraviolet extrême, ionisant ainsi le gaz alentour, à partir duquel ces étoiles se sont formées.  (région d'hydrogène ionisé), la plus brillante de la Voie Lactée. Son diamètre angulaire excède les 4° sur photographie. La petite nébuleuse obscure dite du "Trou de serrure (Keyhole)", est le nuage absorbant au centre de la nébuleuse, qui se juxtapose sur la partie la plus lumineuse de la nébuleuse où l'étoile h Carinae s'y niche. La nébuleuse de la Carène est une nébuleuse géante située dans le Bras du Sagittaire de notre Galaxie. Bien que située à 7 500 années lumière de nous, dans la voie lactée, elle est assez brillante pour être vue à l'œil nue, mais uniquement depuis l'hémisphère austral.
Ces piliers fantastiques de poussières rayonnantes et de gaz, parsemés d'étoiles nouvelles, ont été sculptés par le vent intense et la radiation de l'étoile principale Eta Carinae, et d'autres étoiles massives proches.

 

Vidéo : Eta Carinae était dans les années 1830, l'une des étoiles les plus brillantes du ciel, pour s'estomper de façon spectaculaire. Elle pourrait exploser définitivement en une supernova, dans les prochains mille ans. Sa luminosité est environ quatre millions de fois celle du soleil, et sa masse estimée est environ 100 à 150 masses solaires.

 Nébuleuse de la Carène

Image : Eta Carinae est au centre en haut de l'image à proximité de la nébuleuse du trou de serrure NGC 3324.
crédit d'Image : NASA, SSC, JPL, Caltech, Nathan Smith (Univ. du Colorado), et d'autres.

La Carène dans les rayons X

    

La nébuleuse de la Carène abrite plus de 14 000 étoiles. Cette région de formation d'étoiles de la nébuleuse de la Carène a été  analysée par le Chandra X-Ray Observatory qui a détecté, plus de 14 000 étoiles. La vue de Chandra X-Ray fournit des preuves solides sur les étoiles massives qui se sont autodétruites à proximité de cette région.
Premièrement, il y a un déficit constaté de brillantes sources de rayons X dans la zone connue comme Trumpler 15, ce qui suggère que certaines des étoiles massives dans ce groupe, ont déjà été détruites par des explosions de supernova.
Trumpler 15 est situé dans la partie nord de l'image et c'est l'un des dix amas d'étoiles dans la nébuleuse de la Carène. Les astronomes ont détecté six étoiles à neutrons. Ce sont des noyaux denses d'étoiles, souvent laissés derrière elles, après leur explosion en supernova. C'est une preuve supplémentaire de l'activité des supernova, dans la Carène.
Les précédentes observations avaient détecté, seulement une étoile à neutrons dans la Carène.
Les rayons X sont produits dans le cosmos quand la matière est chauffée à des millions de degrés.
Ces températures se produisent là où il y a des champs magnétiques élevés, ou une extrême gravité.

 

Le télescope à rayons X peut détecter les gaz chauds de l'explosion d'une étoile ou les rayons X de la matière tourbillonnante au bord d'un trou noir.
Le Chandra X-ray Observatory, qui a été lancé par la navette spatiale Columbia en 1999, permet de mieux définir les régions chaudes et turbulentes de l'espace. Cette clarté accrue, dans une autre gamme de fréquence, les rayons X, peut aider les scientifiques à répondre à des questions fondamentales sur l'origine, l'évolution et le destin de l'univers.

Image : Nébuleuse de la Carène vue dans les rayons X.
Sur cette image, les rayons X de faible énergie, sont rouges, les rayons X de moyenne énergie sont verts, et ceux de plus haute énergie sont bleus. Chandra a un grand champ de 1,4 degrés, constitué d'une mosaïque de 22 pointages individuels. Au total, cette image représente un temps d'observation de 1,2 millions secondes, soit près de deux semaines. Une grande partie des données de cette longueur d'onde a été utilisée dans des composés d'images avec les observations dans l'infrarouge, par le télescope spatial Spitzer et dans le visible, avec le VLT.
Crédit image: NASA/CXC/Penn State/L.Townsley et al.

 Nébuleuse de la Carène en rayons X

Voir aussi

     
Nébuleuse de l'Hélice, l'oeil de Dieu
L'œil de Dieu...
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
les géantes bleues et rouges...
Les géantes bleues
et rouges...
 
Poussière interstellaire
Composition de la
poussière interstellaire...
 
nébuleuse par reflexion
Les plus beaux nuages de poussières...
 
galaxie M51
Les galaxies pratiquent
le cannibalisme...