fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Nébuleuse d'Orion

Nébuleuse d'Orion ou M42 ou NGC 1976

   Catégorie : nébuleuses
Mise à jour 01 juin 2013

La nébuleuse d'Orion présente au télescope un des plus beaux spectacles du ciel.
Au cœur de la nébuleuse, quatre étoiles bleues, formant un trapèze, illuminent à grande distance la matière dispersée dans l'espace. Les atomes absorbent la lumière stellaire et la réémettent selon leurs couleurs propres, l'oxygène émet dans le vert, l'hydrogène et l'azote dans le rouge. Les observations radio astronomiques nous révèlent que la nébuleuse d'Orion n'est qu'une infime partie du grand nuage opaque d'Orion.
De la contraction de ce nuage, sont nées les étoiles du Trapèze, de même qu'un groupe de nébuleuses proto-stellaires, situé derrière la nébuleuse d'Orion. La nébuleuse d'Orion fut découverte en 1610 par Nicolas-Claude Fabri de Peiresc qui fut apparemment le premier à remarquer son aspect nébuleux. Bien que Ptolémée, Tycho Brahé et Johann Bayer identifiaient les étoiles du centre de la nébuleuse, comme une seule grosse étoile, Galilée avait détecté un certain nombre de petites étoiles lorsqu'il observa cette région avec sa fameuse lunette astronomique.
Ces nébuleuses ne représentent qu’une toute petite partie de la richesse en objets interstellaires de la grande région d'Orion. La nébuleuse d'Orion est située à une distance d'environ 1350 années-lumière de la Terre.

 Nébuleuse M42

Image : Dans ce magnifique ensemble de nébuleuses, la nébuleuse NGC 1977 est en bleue, à côté de M42 qui est en rouge, couleur de l'hydrogène. Dans NGC 1977, on trouve aussi 2 petites nébuleuses NGC 1973 et NGC 1975, peu visibles sur l'image. Les étoiles bleues à gauche de l'image se situent dans la nébuleuse NGC 1981. La petite nébuleuse M43 rouge se trouve collée en bas à gauche de M42. Le gros point bleu très brillant en bas à droite de la grande tâche rouge est la nébuleuse NGC 1980. La largeur de cette vue céleste est d'environ 45 al. Crédit & Copyright: Tony Hallas

 Nébuleuse d'Orion ou M42

Image : La nébuleuse d'Orion, aussi connue sous le nom de M42 ou NGC 1976, est une nébuleuse en émission - réflexion, de couleur verte, située au cœur de la constellation d'Orion.

Animation 3D de la nébuleuses d'Orion

    

Cette animation 3D révèle la familière nébuleuse d'Orion, connue aussi sous le nom de Messier 42, une vaste pépinière stellaire située à environ 1 350 années-lumière de la Terre. Elle nous emmène dans un immense zoom tournant qui nous permet d'admirer toute la splendeur de la nébuleuse d'Orion et de ses environs, dans une seule image. Cette vision en 3D permet de scruter en profondeur les régions diffuses et poussiéreuses normalement cachées. Elle nous révèle ici de superbes étoiles jeunes, très actives tapies dans les nuages denses de gaz et de poussière. Les observations dans le domaine infrarouge permettent aux astronomes de scruter l'univers froid, ce qui autorise la construction de ce type d'animation.
Le gaz brillant de M42 entoure les jeunes étoiles chaudes situées au bord d'un immense nuage moléculaire. Au cœur de la nébuleuse, quatre étoiles bleues, formant un trapèze, illuminent à grande distance la matière diffuse, dispersée dans l'espace. Les atomes absorbent la lumière stellaire et la réémettent selon leurs couleurs propres, celle de l'oxygène est le vert, celles de l'hydrogène et de l'azote est le rouge. Les observations radio astronomiques nous révèlent que la nébuleuse d'Orion n'est qu'une infime partie du grand nuage opaque d'Orion.

Vidéo : Credit: ESO/M. Kornmesser 

 
Loading player...

Voir aussi

     
Nébuleuse de l'Hélice, l'oeil de Dieu
L'œil de Dieu...
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
les géantes bleues et rouges...
Les géantes bleues
et rouges...
 
Poussière interstellaire
Composition de la
poussière interstellaire...