fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Galaxies des antennes

Les galaxies des antennes

   Catégorie : galaxies
Mise à jour 01 juin 2013

Il y a environ 100 millions d’années, les deux galaxies NGC 4038 et 4039 ont commencé à entrer en collision. Cette collision est toujours en cours. NGC 4038 était une galaxie spirale, et NGC 4039, une galaxie spirale barrée. Elles forment aujourd’hui l’un des couples galactiques les plus connus, appelé, les Antennes. Les forces de marée de la collision a dessiné une forme ressemblant aux antennes d'un insecte, d'où leur nom. A la fin de leur fusion, dans environ 400 millions d'années, elles formeront une supergalaxie. Elles ont été découvertes par William Herschel en 1785, la désignation anglaise est "Ringtail Galaxy". Cette galaxie est située dans la constellation du Corbeau, elle appartient au groupe NGC 4038 avec 5 autres galaxies.
En 2004 et 2005, le télescope Hubble, avec sa nouvelle caméra à haute résolution ACS a photographié ce choc cosmique qui se déroule à 62 millions d’années-lumière de notre Galaxie.
Le cliché montre avec une netteté sans précédent les nombreuses régions de formation d’étoiles (en rose et en bleu sur l'image), apparues suite à la compression du gaz interstellaire, engendrée par la rencontre gravitationnelle.
Déjà, en 1997, le télescope spatial avait photographié la partie centrale des Antennes. Mais cette fois, les astronomes parviennent à détailler des amas stellaires géants, dont une centaine d’entre eux seulement, devraient survivre sous forme d’amas globulaires.

 

Les rencontres gravitationnelles, entre étoiles, sont très rares. Les collisions lentes de galaxies, s’effectuent sur des dizaines de millions d’années, mais elles sont violentes. Les interactions gravitationnelles lors de collision de galaxies, génèrent de gigantesques ondes de choc dans le gaz et la poussière environnante. Cette onde choc provoque la formation d’étoiles massives par millions. Ces étoiles massives ont une courte vie qui se termine en explosion. Ce sont ces supernovae qui enrichissent le milieu interstellaire en atomes lourds (au delà du fer).

Image : Catastrophe cosmique sous forme de collision galactique. Il y a environ 100 millions d’années, les deux galaxies NGC 4038 et 4039 ont commencé à entrer en collision.
Cette paire de galaxies est appelé la "Galaxie des antennes". C'est un cas parfait de création de supergalaxie, que l'on a sous nos yeux, grâce au télescope Hubble.

nota : la caméra à haute résolution ACS, faiblement lumineuse, a été remplacée, lors de la dernière visite du télescope Hubble en 2002 par une caméra de technologie avancée pour observations panoramiques (ACS, Advanced Camera for Surveys).
 fusion de galaxies

Image : Images d'Hubble à très haute résolution ESA.

Les antennes vues par Hubble, Chandra et Spitzer

    

Une nouvelle image des deux galaxies en collision, NGC 4038 et 4039, a été capturée par les grands observatoires de la NASA.
Les galaxies des Antennes sont représentées ici, dans une image composite de trois télescopes. Celles du télescope Chandra X-ray Observatory (les couleurs bleues), du télescope spatial Hubble (les couleurs or), et du télescope spatial Spitzer (les couleurs rouges).
La collision, qui a débuté il y a plus de 100 millions d'années continue a déclenché la formation de millions d'étoiles dans les nuages de poussières et de gaz des les galaxies. Les plus massives de ces jeunes étoiles exploseront en supernovae. L'image aux rayons X de Chandra, montre d'énormes nuages de gaz chaud interstellaire, éjectés par des explosions de supernova. Ce gaz enrichi, qui comprend des éléments comme l'oxygène, fer, magnésium et silicium, sera incorporé, dans les nouvelles générations d'étoiles et de planètes.

 

Vidéo : Les sources ponctuelles brillantes de l'image sont produits par la matière tombant dans des trous noirs et des étoiles à neutrons, vestiges d'étoiles massives.
Les données de Spitzer montrent la lumière infrarouge issue des nuages de poussière chauffés par les jeunes étoiles, situées dans la région de chevauchement entre les deux galaxies.
Les données de Hubble révèlent en rouge, les vieilles étoiles, en brun, les filaments de poussière et en jaune et blanc, les régions de formation stellaire.
Les objets dont la luminosité est plus faible dans l'image optique, sont des amas contenant des milliers d'étoiles.
Ces caractéristiques ont été produites par les forces de marée générées par la collision.
Crédits: X-ray: NASA / CXC / SAO / J.DePasquale; IR: NASA / JPL-Caltech; Optical: NASA / STScI

 

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
les géantes bleues et rouges...
Les géantes bleues
et rouges...