fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

La nébuleuse du Cône

Nébuleuse du Cône ou NGC 2264

   Catégorie : nébuleuses
Mise à jour 01 juin 2013

La nébuleuse du Cône ou de l'arbre de noël ressemble à une créature de cauchemar, dans une mer rouge, mais c’est en réalité, un amas de gaz et de poussière, situé à 2500 années-lumière de la voie lactée dans la Constellation de la Licorne.
La nébuleuse NGC 2264, de forme conique, est un doigt de matière sombre pointant vers un groupe d'étoiles.
On aperçoit sur cette image la partie visible d'un gigantesque nuage de matière interstellaire dense et opaque, composé de poussière et d'hydrogène.
Cette nébuleuse a la particularité d'être d'un éclat variable, en raison de l'étoile qui illumine le nuage et qui varie de manière irrégulière.
La couleur rouge entourant cette nébuleuse d'émission de gaz, est due à l'hydrogène gazeux ionisé des étoiles environnantes. Ce pilier monstrueux réside dans une région de formation d'étoiles.
Cette photo, prise par la caméra du télescope Hubble, montre un cône de 2,5 années-lumière. Le pilier entier a une taille de sept années-lumière. Le rayonnement des jeunes étoiles chaudes (situées en haut de l'image), érode lentement le haut de la nébuleuse.
La lumière ultraviolette réchauffe les bords du nuage sombre, libérant du gaz dans la région, relativement vide, de l'espace environnant.

 

Les rayons ultraviolets font briller l'hydrogène gazeux, qui produit le halo de lumière rouge, autour du pilier ainsi que l'arc que l'on voit faiblement près du côté supérieur gauche du cône.
Cet petit arc est cependant, 65 fois plus grand que notre Système Solaire.
La lumière bleue et blanche des étoiles environnantes est reflétée par la poussière. A l'intérieur de ces régions sombres de poussière, les étoiles et les planètes sont en formation. Au fil du temps, seules les régions les plus denses du cône résisteront à l'érosion du rayonnement ultraviolet des jeunes étoiles massives.
Les astronomes pensent que ces piliers peuvent être des incubateurs d'étoiles.
La caméra ACS a fait cette observation, le 2 avril 2002. L'image couleur est construite à partir de trois images séparées, prises dans le bleu, dans le proche infrarouge et dans l'hydrogène-alpha.

Image : Nébuleuse du Cône dans la Constellation de la Licorne. Image prise par Hubble en avril 2002.
NASA, H. Ford (JHU), G. Illingworth (UCSC/LO), M. Clampin (STScI), G. Hartig (STScI), the ACS Science Team and ESA.

 Nébuleuse du Cône ou NGC 2264

Voir aussi

     
Nébuleuse de l'Hélice, l'oeil de Dieu
L'œil de Dieu...
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
étoiles en formation, céphée B
Il nait quatre ou cinq
étoiles chaque année...
 
Poussière interstellaire
Composition de la
poussière interstellaire...