fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Vent solaire

Vents solaires, météo de l'espace

   Catégorie : Soleil
Mise à jour 01 juin 2013

L'intérieur du Soleil a une densité et une température telles que des réactions thermonucléaires se produisent, dégageant d'énormes quantités d'énergie. La plus grande partie de cette énergie est libérée dans l'espace sous forme de radiations électromagnétiques, principalement sous forme de lumière visible. Mais le Soleil émet aussi un flux de particules chargées, appelé le vent solaire. Ce vent solaire interagit fortement avec la magnétosphère des planètes et contribue à nettoyer l'espace interplanétaire en éjectant les gaz et les poussières en dehors du système solaire. Ce chaudron fabrique son énergie par fusion nucléaire grâce à la pression et la température énorme qui existent en son cœur. Si l'on chauffe suffisamment un gaz, les électrons se détachent des atomes et se déplacent librement, la matière ne se comporte plus comme un gaz et on lui donne alors le nom de plasma.
Les éruptions solaires envoient en permanence des particules de haute énergie dans l'espace et de temps en temps, une bulle de plasma radioactif et surchauffé atteint la Terre. De temps en temps, les éjections de masses coronales (CME) propulsent une énorme quantité de matière en direction de la Terre.
Les données d'observation des internautes faites pour Solar Stormwatch et la mission STEREO, ont permis de modéliser les tempêtes solaires dans cette animation. Amy Skelt étudiant à l'Université de Reading, a écrit un programme pour nous permettre de voir cette analyse des données sous forme de vidéo explicite. Elle montre les caractéristiques des éjections de masse et l'activité du vent solaire, pendant les trois premières années de la mission STEREO du 1er avril 2007 au 31 mars 2010.

nota : Tableau du maximum d'activité des cycles solaires.

n°19n°20n°21n°22n°23n°24
      
195819681981199120012012

Les éjections de masses coronales (CME) semblent varier d'un maximum à l'autre, à l'intérieur d'un cycle moyen de 11,2 ans, mais cette durée varie aussi entre 8 et 15 ans. Le Soleil produit en permanence 380 milliards de milliards de mégawatts, 3,826×1026 W et cela depuis des milliards d'années. Les manifestations les plus spectaculaires, en période d’intense activité magnétique, sont l’apparition de taches solaires et de protubérances. Le nombre de taches augmentent progressivement lors du cycle de 11 ans.
 

Vidéo : Les données d'observation des internautes faites pour Solar Stormwatch et la mission STEREO, ont permis de modéliser les tempêtes solaires dans cette animation explicite.  Le flux de plasma du vent solaire éclate dans l'espace comme des bulles gigantesques touchant par moment quelques planètes en ligne avec l'éjection et en particulier la Terre. Le Soleil éjecte, non seulement des photons, mais aussi des protons et des électrons extrêmement énergétiques qui constituent le vent solaire. Ce vent émerge des couches superficielles, et se propage dans l'espace. La Terre n'est pas totalement abritée par son paravent magnétique, le vent solaire, à la vitesse de 400 km/s, s'infiltre par des fentes polaires, pour nous montrer de magnifiques aurores boréales et australes, aux lueurs blanches, vertes et rouges.

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
fission nucléaire
 Fusion nucléaire, source d'énergie naturelle...
 
conditions d'apparition de la vie
Conditions d'apparition
de la vie...
 
rayons cosmiques
Rayons cosmiques et mutation des espèces...
 
amas étoile du centaure
Etoiles bleues, blanches, jaunes, orange, rouges...