fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Jan Hendrik OORT

Jan Hendrik Oort 1900-1992

   Catégorie : biographie
Mise à jour 01 juin 2013

Jan Hendrik Oort, astronome néerlandais, est né le 28 avril 1900, à Franeker, aux Pays-Bas.
Il mena sa longue carrière à l'observatoire de Leyde dont il fut directeur de 1945 à 1970.
Il a fait ses études à l'Université de Groningue. Il est l'élève de Jacobus Cornelius Kapteyn (1851-1922).
Il a mené de nombreuses recherches sur notre Galaxie et a montré que le Soleil se situait à environ 19 200 années-lumière du centre de notre Galaxie, la Voie Lactée, dans la direction de la constellation du Sagittaire.
En 1924, Oort découvre le halo galactique, un groupe d'étoiles en orbite autour de la Voie Lactée, mais en dehors du disque principal.
En 1927, il met en évidence la rotation différentielle de notre Galaxie.
En 1932, il détermine sa masse (100 milliard de fois celle du Soleil), par l'étude des mouvements des étoiles et leur distribution dans l'espace. Il montre sa structure en spirale et estime la période de rotation de la Voie lactée à 200 millions d'années.
En 1950, il suggère que les comètes proviennent d'une région commune du système solaire, entre 40 000 et 100 000 unités astronomiques. Certaines de ces comètes quittent parfois ce « nuage » pour prendre une orbite dont le plan peut être différent de celui de l'écliptique. Ce nuage porte aujourd'hui son nom.
En 1959, il est membre étranger de la Royal Society.
De 1958 à 1961, il est président de l'Union astronomique internationale.

 

L'astéroïde 1691 Oort (1956 RB), découvert le 9 Septembre 1956 par Ingrid van Houten-Groeneveld et Karl Wilhelm Reinmuth, a été nommé en son honneur.
Jan Hendrik Oort est mort le 5 novembre 1992 à Leyde.

Image : En étudiant les orbites des comètes, Ernst Öpik, astronome estonien, émet l’hypothèse, en 1932, que les comètes à longue période, viendraient d’une région, « nuage » situé aux confins du système solaire.
L’idée d’Öpik fut reprise par le néerlandais Jan Oort, en 1950. Il fit le constat que les orbites des comètes sont instables. Elles se détruisent petit à petit en se vaporisant au fur et à mesure de leur passage autour du Soleil, or si elles existaient depuis la création du système solaire, elles seraient détruites depuis longtemps. Nous ne saurions pas aujourd'hui, ce qu’est une comète On peut dire qu'une comète est une grosse boule de neige sale mélangée à de la poussière, ayant en son centre un gros caillou.
Par le hasard des perturbations certains cailloux quittent un jour le nuage de Oort et plongent en direction du Soleil, chauffé, leur gaz s'évapore, une longue chevelure se déploie, ils sont devenus des comètes. Datant de la naissance du Soleil (5 milliard d'années), les comètes détiennent les plus anciennes archives du système Solaire.
.

 Jan Hendrik Oort astronome néerlandais

Le nuage de Oort

    

Le système solaire est en réalité beaucoup plus complexe qu'il n'y parait, si l'on considère tous ses objets. Un nombre considérable de petits objets glacés, de tailles similaires à celle des astéroïdes, sont dans la ceinture de Kuiper et encore au delà dans le nuage de Oort. Cette région lointaine et invisible du Système solaire héberge des centaines de milliards de corps légers glacés, à la limite de l’attraction du Soleil.
Sur cette orbite très fragile, quasi stationnaire, les comètes les plus lointaines du Soleil peuvent être perturbées par la moindre force gravitationnelle, des étoiles les plus proches du système solaire.
Le système solaire est soumis, au cours de son voyage au sein de la galaxie, à des influences gravitationnelles qui peuvent dérégler cet équilibre et provoquer des chutes de comètes au cœur du système et donc vers les planètes.
Les astronomes estiment que les perturbations stellaires sont parfois très fortes car certaines étoiles passent près du Soleil traversant le nuage de Oort.
En moyenne, une étoile passe à moins de 10 000 unités astronomiques du Soleil tous les 36 millions d'années, et à moins de 3 000 unités astronomiques tous les 400 millions d'années.
Edgard Everhart, astronome américain, a démontré que si une comète entre dans le système solaire avec une inclinaison orbitale supérieure à 20°, elle a une chance sur deux d’être éjectée et de sortir de l'attraction solaire. Le nuage de Oort est un vestige de la nébuleuse primitive qui s’est effondrée sur elle-même il y a 5 milliards d’années.

 

Après leur formation par accrétion, tous ses petits objets transneptuniens, auraient subi l’influence des planètes géantes gazeuses qui les aurait repoussé à la périphérie du système. Ces objets du nuage de Oort sont dans un état primitif depuis leur création, ce sont donc les matériaux qui ont formé le système solaire à son origine.
Il est possible que la vie soit venue des comètes à l'époque des bombardements météoritiques incessants, car elles sont faites d’oxygène, de carbone, d’azote, de magnésium, de silicium, de fer… de quoi constituer avec un peu d'eau, la soupe organique menant aux premiers organismes vivants.
Les comètes n'ont pas pu se former dans le nuage de Oort, là où elles résident aujourd'hui, car à ces distances, la matière est trop éparse pour se condenser. Le seul lieu de création possible est le système planétaire.
Selon Jan Oort, les comètes furent créées dans la ceinture des astéroïdes (entre les orbites de Mars et de Jupiter) et éjectées par les planètes géantes pendant la formation du Système solaire.
Toutefois, les comètes sont des corps glacés, comme de grosses boules de neige sale, et la ceinture des astéroïdes était trop chaude pour que des glaces puissent se condenser. En 1951, un an après la publication de l'article de Oort, Gérard Kuiper proposa que les comètes se condensent plus loin du Soleil, parmi les planètes géantes dans la ceinture qui porte son nom, la ceinture de Kuiper, est située dans le plan de l'écliptique au-delà des planètes géantes.

 système solaire kuiper et Oort

Image : La Ceinture de Kuiper et le Nuage de Oort, sont représentés à l’échelle. La petite tâche bleue au centre est l'espace occupé par le système solaire tel qu'on a l'habitude de le voir, constitué de ses 8 planètes.
La Ceinture de Kuiper à un diamètre très largement supérieur (5 à 10 fois) celui du système solaire "classique". Le Nuage de Oort a un diamètre 1000 fois supérieur à celui du système solaire classique.

Biographies hommes de sciences        
         
Aristote (-384 -322 av JC)
Ptolémée (90-168)
Nicolas Copernic (1473-1543)
Tycho Brahé (1546-1601)
Galileo Galilei (1564-1642)
Johannes Kepler (1571 - 1630)
Isaac Newton (1642-1727)
Friedrich Wilhelm Herschel (1738-1822)
Pierre Simon Laplace (1749-1827)
Caroline Lucretia Herschel (1750-1848)
Friedrich Wilhelm Bessel (1784-1846)
Michael Faraday (1791-1867)
John Frederick Herschel (1792-1871)
Charles Darwin (1809-1882)
James Clerk Maxwell (1831-1879)
Max Planck (1858-1947)
  George Ellery Hale (1868-1938)
Henrietta Swan Leavitt (1868-1921)
Willem De Sitter (1872-1934)
Karl Schwarzschild (1873-1916)
Albert Einstein (1879-1955)
Harlow Shapley (1885-1972)
Erwin Schrödinger (1887-1961)
Edwin Powell Hubble (1889-1953)
Walter Baade (1893-1960)
Bernard Lyot (1897-1952)
Jan Hendrik Oort (1900-1992)
Chandrasekhar (1910-1995)
John Wheeler (1911-2008)
Stanley Miller (1930-2007)
Frank Drake (1930-
 

Voir aussi

     
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
astéroïdes géocroiseurs - NEO
Astéroïdes géocroiseurs...
 
météorite marsien
Météorites,
objets extraterrestres...
 
la gravité selon Einstein
Image de la gravité
depuis Einstein...