fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
        rss astronoo

Jupiter pas tout à fait gazeuse

Structure de Jupiter

   Catégorie: enfants
Mise à jour 20 Octobre 2012

On ne connait pas bien la structure de Jupiter mais les géantes gazeuses se sont probablement formées par accrétion d'hydrogène et d'hélium gazeux, autour d'un noyau de roche et de glace. Jupiter dont la masse est de 318 fois celle de la Terre, possède vraisemblablement un noyau rocheux (silicates et fer) de la taille de la Terre et d'environ 10 fois la masse de la Terre. Ce cœur rocheux pourrait baigner dans de l’hydrogène et de l’hélium liquides à une température d'environ 16000 K et une pression d'environ 80 millions d’atmosphères.
La composition planétaire de Jupiter repose sur des modèles hypothétiques. Le noyau rocheux est si petit par rapport à la taille de la planète (7%) que les scientifiques omettent ce noyau en parlant de planète gazeuse. En effet 93% du volume de Jupiter est constitué de gaz, là encore il ne faut pas voir le gaz de Jupiter comme notre atmosphère gazeuse mais plutôt comme un liquide extrêmement comprimé par la force de gravitation de la planète et donc extrêmement dense. Au centre de la planète, les atomes d'hydrogène métallique sont brisés par cette énorme pression, on parle alors d'hydrogène ionisé. Ce n'est qu'en remontant vers la surface que cet hydrogène devient peu à peu liquide puis gazeux.

 

Il n'y aurait pas de frontière franche entre les différents états des couches d'hydrogène, la transition se ferait petit à petit. De la surface à l'intérieur, on descendrait progressivement dans un épais brouillard de plus en plus dense et opaque jusqu'à atteindre une mer d'hydrogène liquide, elle aussi de plus en plus dense et chaude pour finir dans de l'hydrogène métallique toujours de plus en plus dense et chaud (16000 K), jusqu'au noyau rocheux qui serait lui à une température de l'ordre de 25000 K et à une pression d'environ 80 millions d’atmosphères.
La spectroscopie réalisée par les sondes spatiales a permis de décomposer les couches de l'atmosphère de Jupiter. Jupiter serait composé de 86% d'hydrogène (H) de 14% d'hélium (He), d'un peu de méthane (CH4), d'ammoniac (NH3) et de vapeur d'eau (H2O).

Image : Au centre, le petit noyau rocheux entouré d'une énorme mer d'hydrogène métallique, puis liquide puis vers la surface l'hélium se mélange à l'hydrogène dans une atmosphère gazeuse. La composition planétaire de Jupiter repose sur des modèles spéculatifs.

 Structure de Jupiter
 
 
1997 © Astronoo.com − Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Contact    Mentions légales
Simulateur de révolution et de position des planètes
Simulateur, la
révolution des planètes...