fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Simulateur 3D, positions des planètes

La révolution des planètes sous tous les angles

   Catégorie : Soleil
Mise à jour 26 septembre 2012

Utilisation du simulateur interactif Astronoo :
Grâce à ce simulateur vous allez voir la révolution des planètes sous tous les angles et leur alignement dans le système solaire comme si vous étiez dans un vaisseau spatial.
Au départ on est au "dessus" du système solaire (c'est une vue depuis le pôle nord céleste) et le déroulement du temps est réglé sur 10 jours par seconde, ce qui permet de voir tourner les planètes sur leurs orbites mais vous pouvez aller dans le futur ou revenir dans le passé en utilisant les boutons du haut. Vous pouvez zoomer (en haut à droite) à l'intérieur du système solaire tout en laissant les planètes tourner.

 

Avec les flèches en bas à droite vous pouvez faire tourner les plans orbitaux des planètes et si vous souhaitez plus ou moins d'information, voir plus ou moins les orbites, utilisez les boutons en bas à gauche.
Vous remarquerez que les planètes ont des vitesses variables, elles respectent la loi des aires de Johannes Kepler (1571-1630). A l'approche du périhélie (point le plus proche du Soleil), les planètes accélèrent, à l'approche de l'aphélie (point le plus loin du Soleil), elles ralentissent. Pour voir les distances (en million de km),  cliquez sur le bouton aphélie/périhélie.

 

Pour voir la ceinture d'astéroïde, la zone habitable, la ceinture de Kuiper et les planètes naines cliquez sur le bouton planètes naines.
Jouez aussi avec la souris :
Un clic dans le simulateur vous donne la main pour réorienter le système solaire et obtenir la vue souhaitée, les planètes continuent à tourner autour du Soleil.
Recliquez pour figer la vue et zoomez.
Attention, plus les planètes sont proches de vous et plus elles sont grosses.
Bon voyage !

La révolution des planètes

    

Les formules utilisées dans le simulateur tiennent compte des passages respectifs des planètes à leurs périhélies Du grec ancien peri (autour, proche) et hêlios (soleil). C’est le point le plus proche du Soleil sur l'orbite d'une planète ou d'un objet céleste., des inclinaisons En mécanique céleste, l'inclinaison (i) d'une planète est l'angle décrit par le plan de son orbite et le plan de l'écliptique, c'est-à-dire le plan de l'orbite de la Terre. et de l'excentricité L'excentricité (e) est l’écart entre les deux distances que sont l'aphélie et le périhélie. pour la Terre l'excentricité est de 0,01671022. des orbites, des arguments de périhélie En mécanique céleste, l'argument du périhélie est une propriété de l'orbite. L'argument du périhélie (ω) décrit l'angle entre la direction du nœud ascendant et celle du périhélie. Il est mesuré dans le plan orbital et dans la direction du mouvement du corps., des vitesses et des nœuds ascendants nœud orbital est l'intersection entre une orbite et un plan de référence. Le noeud ascendant est le point de l'orbite où l'objet franchit le plan de bas en haut (du sud vers le nord). des planètes.
Les données de référence sont issues de Wikipedia.
Tous les objets du système solaire ont le même sens de révolution autour du Soleil. Ce sens de révolution des planètes autour du soleil, dit prograde, est le même que le sens de rotation du Soleil et des planètes sur eux-mêmes (hors Vénus et Uranus). Le sens prograde est le sens inverse des aiguilles d'une montre, lorsqu'on regarde le pôle Nord du système, c'est-à-dire lorsqu'on a une vue de "dessus", du plan de l'écliptique.

 
Les plus
grands
Objets
Vitesse
orbitale
(km/s)
Diamètre
équatorial
(km)
Demi-grand
axe orbital
(km)
    
Mercure48.924 87957 909 176
Vénus35.0212 103108 208 930
Terre29.7812 756149 597 887
Mars24.076 792227 936 637
Cérès17.88974414 703 838
Jupiter13.05142 984 778 412 027
Saturne9.64120 536 1 421 179 772
Uranus6.8151 118 2 876 679 082
Neptune5.4349 528 4 503 443 661
Pluton4.722 390 5 906 450 638
Makemake4.413 200 6 846 000 000
Eris3.434 652 10 123 000 000
 

nota : Sur certaines vues du simulateur, les orbites de Pluton et de Neptune donnent l’impression qu’elles se coupent, on pourrait imaginer que Pluton qui gravite entre 29 à 49 UA (symbole : ua ou au) Créée en 1958, c’est l'unité de distance utilisée pour mesurer les distances des objets du système solaire, cette distance est égale à la distance de la Terre au Soleil. La valeur de l'unité astronomique représente exactement 149 597 870 700 m, lors de son assemblée générale tenue à Pékin, du 20 au 31 août 2012, l'Union astronomique internationale (UAI) a adopté une nouvelle définition de l'unité astronomique, unité de longueur utilisée par les astronomes du monde entier pour exprimer les dimensions du Système solaire et de l’Univers. On retiendra environ 150 millions de kilomètres. Une année-lumière vaut approximativement 63 242 ua. Mercure : 0,38 ua, Vénus : 0,72 ua, Terre : 1,00 ua, Mars : 1,52 ua, Ceinture d’astéroïdes : 2 à 3,5 ua, Jupiter : 5,21 ua, Saturne : 9,54 ua, Uranus : 19,18 ua, Neptune : 30,11 ua, Ceinture de Kuiper : 30 à 55 ua, Nuage d’Oort : 50 000 ua., et Neptune (30 UA), entrent un jour en collision.  Mais l’orbite de Pluton est si inclinée qu’à aucun endroit les deux orbites ne sont proches l’une de l’autre.
Il n'y a donc aucune chance que Pluton disparaisse dans le feu de Neptune. Pour en avoir le cœur net, faites pivoter les plans de rotation grâce aux boutons du bas.

Les orbites des planètes

    

Les planètes glissent majestueusement sur leurs orbites autour du Soleil, ne laissant apercevoir aucune trace des contraintes gravitationnelles qui les conduisent. Pourtant une orbite est la trajectoire suivie par une planète pour répondre aux contraintes des effets gravitationnels de multiples corps célestes et en particulier du Soleil.
Dans le système solaire, toutes les objets, planètes, astéroïdes et comètes tournent dans le même sens autour du Soleil.
Mais aucune orbite n'est parfaitement circulaire ni parfaitement coplanaire c'est à dire sur un même plan autour de l'équateur de l'objet central. Si les orbites des planètes ont des inclinaisons très faibles par rapport au plan de l'écliptique, les corps beaucoup moins massifs comme pluton, Éris, les astéroïdes ou les comètes, ont des orbites très inclinées par rapport à ce plan.
Les orbites ont un périhélie Du grec ancien peri (autour, proche) et hêlios (soleil). C’est le point le plus proche du Soleil sur l'orbite d'une planète ou d'un objet céleste. et un aphélie Du grec ancien apó (loin) et hêlios (soleil). C’est le point le plus éloigné du Soleil sur l'orbite d'une planète ou d'un objet céleste. donc une excentricité L'excentricité (e) est l’écart entre les deux distances que sont l'aphélie et le périhélie. pour la Terre l'excentricité est de 0,01671022. ainsi qu'une inclinaison En mécanique céleste, l'inclinaison (i) d'une planète est l'angle décrit par le plan de son orbite et le plan de l'écliptique, c'est-à-dire le plan de l'orbite de la Terre., un nœud ascendant nœud orbital est l'intersection entre une orbite et un plan de référence. Le noeud ascendant est le point de l'orbite où l'objet franchit le plan de bas en haut (du sud vers le nord)., un point vernalSur la sphère céleste, l'équateur et l'écliptique se croisent. Le mouvement apparent du Soleil croise ces deux points appelés nœud descendant et nœud ascendant. Lorsque le Soleil passe au dessus de l'équateur terrestre, il croise le point vernal ou point de l'équinoxe de printemps. Le nœud ascendant est traversé entre le 20 et le 22 mars alors que le point descendant est traversé entre le 20 et le 22 septembre. et un argument de périhélie En mécanique céleste, l'argument du périhélie est une propriété de l'orbite. L'argument du périhélie (ω) décrit l'angle entre la direction du nœud ascendant et celle du périhélie. Il est mesuré dans le plan orbital et dans la direction du mouvement du corps..
Les orbites des planètes se situent toutes à peu près dans le même plan. Ce plan orbital s'appelle l'écliptique On appelle écliptique le grand cercle de la sphère céleste parcourue par le Soleil dans son mouvement apparent autour de la terre. La Terre décrit autour du Soleil, une orbite dont le plan fait un angle de 23°26' avec l'équateur céleste (projection de l'équateur terrestre). Le Soleil paraît ainsi se déplacer en parcourant les douze signes du zodiaque: Bélier, taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne, Verseau, Poissons..

nota : Pour le Soleil on parle d'Aphélie, point le plus éloigné entre l'objet et le Soleil et du Périhélie, point le plus proche. Mais plus généralement on parle d'Apsides qui désignent les deux points extrêmes de l'orbite d'un objet céleste.
Le point situé à la distance minimale  par rapport au foyer de l'orbite est nommée Périapside.
Le point situé à la distance maximale  par rapport au foyer de l'orbite est nommée Apoapside. L'axe principal de l'ellipse qui relie le périapside et l'apoapside d'une orbite est appelée ligne des apsides. Le nom de ces points, les plus proches et les plus éloignés de l'objet central, sont spécifiques du nom de l'objet central (racine grecque du nom de l'objet céleste).

 éléments des orbites du système solaire

Image : Les objets du graphique.

P = périhélie
A = aphélie
i = inclinaison
ω = argument du périhélie
Ω = nœud ascendant
γ = point vernal
 
ObjetsAphéliePérihélie
 million km (106)million km (106)
   
Mercure69.81707946.001272
Vénus108.942109 107.476259
Terre152.097701 147.098074
Mars249.228730  206.644545
Cérès447.838164381.419582
Jupiter816.620000740.520000
Saturne1503.9834491349.467375
Uranus3004.4197042748.938461
Neptune4553.9464904452.940833
Pluton7375.9279314436.824613
Makemake7885.0000005807.000000
Éris14595.0000005650.000000


ObjetsInclinaison du planExcentricité de l'orbite
   
Mercure7.004870°0,205630690
Vénus3.390000°0,006800000
Terre0,016710220
Mars1.850610°0,093412330
Cérès10.586712°0,079760170
Jupiter1.305300°0,048392660
Saturne2.484460°0,054150600
Uranus0.772556°0,044405586
Neptune1.769170°0,008585870
Pluton17.141750°0,250248710
Makemake29.000000°0,150000000
Eris44.186940°0,441770000

Voir aussi

     
      
     
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Tailles comparées des planètes et des étoiles
Tailles comparées des
planètes et des étoiles...
 
Structure de la Terre
La Terre dans un
aquarium...
 
Disque planétaire en formation
L'enfer de l'Hadéen...
l'excentricité, l'obliquité et la précession de la Terre
Les effets de l'excentricité de la Terre...
 
inclinaison de l'axe de la Terre ou obliquité
L'obliquité, à l'origine
des saisons...
 
Rosetta et la comète
Rosetta a rendez-vous
avec une comète...
 
Simulateur de révolution et orbites des astéroïdes
Simulateur, la
ronde des astéroïdes...
 
Simulateur de révolution et orbites des astéroïdes géocroiseurs
Simulateur, la
ronde des géocroiseurs...
 
Sensibilité aux conditions initiales, attracteur de lorenz
Chaos et sensibilité aux conditions initiales...