fr en es
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Nébuleuses

Nébuleuse Hélix ou NGC 7293

   Catégorie : nébuleuses
Mise à jour 01 juin 2013

La nébuleuse de l'Hélice est une vedette cosmique souvent photographiée par les astronomes amateurs pour ses couleurs vives et sa ressemblance avec un œil gigantesque.
La nébuleuse découverte au 18ème siècle, est située à environ 650 années-lumière dans la constellation du Verseau et appartient à une classe d'objets appelés nébuleuses planétaires. 
Les nébuleuses planétaires sont les vestiges d'étoiles qui ressemblaient dans leur passé à notre Soleil. Lorsque ces étoiles meurent, elles expulsent dans l'espace leurs couches gazeuses externes.
Ces couches sont échauffées par le noyau chaud de l'étoile morte, une naine blanche, et brillent dans les longueurs d'onde infrarouges et visibles.
Notre Soleil subira la même évolution quand il mourra dans environ cinq milliards d'années.

 

Image : La nébuleuse Hélix ou NGC 7293 vue par le télescope spatial Spitzer.
Les couches gazeuses externes sont représentées en lumière bleue et verte. Le minuscule point blanc au centre de la photographie est l'étoile naine blanche immergée dans une lueur infrarouge étonnamment vive.
La couleur rouge au milieu de l'œil représente les dernières couches de gaz soufflées lors de la mort de l'étoile.
Le cercle rouge lumineux situé au centre est la lueur d'un disque de poussière entourant l'étoile naine blanche. Toutes les planètes intérieures du système ont été carbonisées ou vaporisées tandis que le volume de l'étoile mourante augmentait.

 
 Nébuleuse Helix

Nébuleuse de l'œil de chat ou NGC 6543

    

La nébuleuse de l'œil de chat (NGC 6543 ou cat's eye nebula) avec un diamètre de 20 secondes d'arc, est située au pôle nord de l'écliptique, à 3000 années lumières de la Terre, cette nébuleuse planétaire très brillante, est située dans la constellation du Dragon.
Cette nébuleuse possède un halo de matière très étendu, éjecté pendant sa phase de géante rouge. Le halo mesure 386 secondes d'arc (5,8 minutes d'arc).
Selon une première interprétation, un système binaire serait à l'origine de la nébuleuse.
Les effets dynamiques de deux étoiles tournant en orbite l'une autour de l'autre expliquent plus facilement la structure de cette nébuleuse, qui apparaît beaucoup plus complexe que la plupart des autres nébuleuses planétaires connues.
Selon ce modèle, le vent stellaire de l'étoile centrale a créé l'enveloppe allongée, faite de gaz dense et lumineux.
Cette structure est incluse à l'intérieur de deux lobes de gaz, éjectés plus tôt par cette étoile. Ces lobes sont marqués par un anneau de gaz plus dense, probablement éjecté dans le plan orbital du compagnon de l'étoile centrale.

 

Image : La nébuleuse de l'œil du chat ou NGC 6543 vue par le télescope spatial Hubble, l'étoile centrale est en train de mourir en projetant des nuages de poussières et de gaz concentriques autour d'elle. Les astronomes à travers cette étoile, voit la destinée de notre Soleil lorsqu'il entrera dans sa phase terminale dans 5 milliards d'années.

 Nébuleuse oeil de chat NGC6543

Nébuleuse du carré rouge ou MWC 922

    

Située à près de 5000 années-lumière dans la constellation d’Ophiucus, encore appelée Serpentaire, MWC 922 exhibe en effet une stupéfiante structure symétrique en forme de carré, lorsqu’elle est observée avec le télescope du Mont Palomar et celui de Keck.
La combinaison des deux observations en infrarouge proche (1,6 microns) montre en fait, sous un certain angle, deux cavités coniques constituant une nébuleuse bipolaire produite par l’éjection de matière à partir des couches supérieures d’une étoile instable.
Les régularités, que l’on peut observer associées à cette structure biconique, sont peut être dues à des ondes périodiques se propageant à l’intérieur d’un disque de matière orbitant autour de l’étoile, d’après les astrophysiciens.
Comment se fait-il que cette nébuleuse ait cette stupéfiante structure de forme carrée ?
L'hypothèse qui privilégie la naissance de la nébuleuse carrée voudrait que les étoiles centrales aient expulsé des cônes de gaz.
Dans le cas de MWC 922 vu depuis la Terre, ces cônes se seraient trouvés pratiquement à angle droit et vus par le côté.

 

Les chercheurs supposent que les cônes vus sous un autre angle apparaîtraient sous la même forme que les gigantesques anneaux de la supernovae 1987A.

Image : La nébuleuse du carré rouge ou MWC 922 vue par le télescope du Mont Palomar en Californie et le télescope Keck 2 du Mauna kea à Hawaii.

nota: MWC (Mount Wilson Catalogue).
 Nébuleuse du carré rouge

Nébuleuse NGC 3603

    

La nébuleuse géante NGC 3603 découverte par John Herschel en 1834, héberge en son sein, des milliers de jeunes étoiles étincelantes.
Ce magnifique panorama stellaire est l'un des plus massifs amas de jeunes étoiles de la Voie Lactée.
NGC 3603 est une pépinière active de formation d'étoiles située dans le bras de la Carène de notre Galaxie, à environ 20 000 années-lumière de notre Système Solaire.
L'image ci-contre du télescope spatial Hubble montre un amas d'étoiles jeunes entouré par une vaste région de poussières et de gaz.
L'intense rayonnement ultraviolet et les vents solaires des étoiles les plus bleues et les plus chaudes ont gonflé une grosse bulle autour de l'amas.
Le déplacement dans la nébuleuse de ces vents de radiations ont formé de grandes zones sombres dans la nébuleuse.
Ces régions gazeuses qui s'étendent sur plusieurs années-lumière, sont orientés vers le centre de l'amas. On observe des nuages sombres en amas, appelés globules de Bok Un globule de Bok est un amas sombre de poussières et de gaz du milieu interstellaire au sein duquel peut débuter la naissance des étoiles. , visibles dans le coin supérieur droit. Ces nuages sont constitués de poussières et de gaz dense et sont environ 10 à 50 fois plus massifs que le Soleil.

 

Un globule de Bok peut subir un effondrement gravitationnel et conduire à la formation de nouvelles étoiles.

Image : Une pépinière active d'étoiles au sein de la nébuleuse NGC 3603 (prises de vue de l’observatoire spatial Hubble).
La plupart des étoiles de cette photo, sont de jeunes étoiles très chaudes, visibles en bleu. Elles émettent des rayonnements ultraviolets et des vents violents qui creusent des sortes de cavités dans le gaz et la poussière qui les entourent .
L'image couvre approximativement 17 années-lumière et a été réalisée le 29 décembre 2005 avec l'instrument ACS (Advanced Camera for Surveys).

 Nébuleuse NGC3603

Nébuleuse Guerre et paix ou NGC 6357

    

La nébuleuse NGC 6357, War and Peace Nebula en anglais, est une nébuleuse en émission située à environ 8 000 années-lumière de la Terre vers la constellation du Scorpion.
Les images obtenues dans l'infrarouge moyen ont conduit à son nom évocateur, la nébuleuse de la guerre et de la paix. En effet, parce qu'à ces longueurs d'onde, la partie nord-ouest ressemble à une colombe, alors que la partie orientale ressemble vaguement à un crâne humain. Par contre en lumière visible, comme dans l'image ci-contre, son surnom, la nébuleuse du Homard, semble plus approprié.
Cette nébuleuse couvre une vaste zone du ciel de 400 années-lumière de large environ.
Cette grande nébuleuse accueille un amas ouvert d'étoiles, appelé Pismis 24, qui abrite quelques étoiles super massives dont certaines dépassent les 100 masses solaires.

 

Autour de cette région, d'énormes piliers de poussière et de gaz produisent des nuages proto-stellaires, d'étoiles en formation.
Le rayonnement ultraviolet intense venant de l'étoile Pismis 24, réchauffe le gaz environnant et diffuse sur l'ensemble de la région, une lueur rouge.
Les vents interstellaires, le rayonnement puissant des étoiles et la gravité s'associent pour donner à ces voiles de poussières et de gaz, de magnifiques formes.

Image : Cette superbe photographie en lumière visible, de la nébuleuse NGC6357, ressemble vaguement à un homard, d'où son surnom.
crédit : projet GigaGalaxy Zoom

 nébuleuse guerre et paix ngc 6357

Nébuleuse planétaire NGC 6751

    

Les nébuleuses planétaires sont de simples sphères en forme de planète lorsqu'on regarde avec un petit télescope. Mais le télescope spatial Hubble est capable de nous montrer les détails de ces objets célestes.
Les nébuleuses planétaires ont des formes sphériques variées, ce sont des boules de gaz fluorescents expulsées par une étoile centrale en fin de vie.
Cette image de Hubble aux couleurs composites de est un bel exemple de nébuleuse planétaire classique mais avec des caractéristiques complexes. Cette image de NGC 6751 a été sélectionnée en Avril 2000, pour commémorer le dixième anniversaire de Hubble en orbite. Les couleurs ont été choisies pour représenter les températures relatives du gaz (bleu, orange et rouge, du gaz le plus chaud au gaz le plus froid).
Ce sont les vents d'une chaleur intense et les radiations de l'étoile centrale qui créent la forme nébuleuse caractéristique des nébuleuses. Cette étoile centrale en train de mourir, brille comme 9000 Soleils. Elle expulse ses couches gazeuses externes et expose son noyau brulant dont le fort rayonnement ultraviolet illumine le gaz éjecté.

 

Le diamètre de la nébuleuse est d'environ 0,85 années-lumière, soit environ 600 fois la taille de notre système solaire. NGC 6751 est à 6500 années-lumière de nous, dans la constellation de l'Aigle.

nota : NGC (New General Catalogue) est l'un des catalogues les plus connus dans le domaine de l'astronomie avec le catalogue Messier.

Image : Le nuage de gaz de la nébuleuse planétaire NGC 6751 ressemble à un œil céleste. L'étoile mourante est au centre et ses vents éjectent la poussière issue des couches gazeuses externes de l'étoile.
Crédit : Hubble Heritage Team (STScI/ AURA), NASA

 Nébuleuse planétaire NGC 6751

Voir aussi

     
Nébuleuse de l'Hélice, l'oeil de Dieu
L'œil de Dieu...
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
nébuleuse du coeur et de l'ame, IC 1805 et IC 1848, IC 1795
Nébuleuses du cœur
et de l'âme...
 
poussières de carbonne
De la particule
à la vie biochimique...
 
Nébuleuses obscures ou sombres
Le clair et l'obscur
des nébuleuses...
 
la rivière noire d'Antares
Rivière noire
de la géante Antares...
 
nébuleuse par reflexion
Les plus beaux
nuages de poussières...
 
les géantes bleues et rouges...
Géantes bleues et rouges...
 
forêt Lyman
La matière noire
existe-t-elle ?
 
poussière interstellaire
La poussière interstellaire
n'est pas la même...
 
la voie lactée
Zone centrale
de la Voie Lactée...
 
centre de la galaxie, centre de la voie lactée
Voyage au centre de notre galaxie...