fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Amas d'étoiles

Amas d'étoiles du Papillon ou M6

 
 Catégorie : étoiles
Mise à jour 29 avril 2014

Ce papillon aux ailes déployées, nommé Butterfly Cluster est un amas ouvert d'étoiles, situé à environ 1 600 années-lumière dans la constellation du Scorpion.
Cet amas d'une taille de 20 années-lumière, contient une centaine de jeunes étoiles bleues.
L'étoile la plus brillante du cluster est extrêmement massive, c'est une supergéante BM Scorpii (aussi appelé HD 160371). Sa teinte jaune orangée et son contraste, la met en valeur dans un voisinage parsemé d'étoiles bleues. Il semble que ce soit l'astronome grec Ptolémée, au premier siècle après JC qui a enregistré cet amas pour la première fois en observant une région voisine d'objets maintenant appelé Messier 7. Le crédit officiel de cette découverte va toutefois, à l'astronome italien Giovanni Battista Hodierna qui a enregistré l'amas du Papillon en 1654.

 

Un siècle plus tard, il a été redécouvert par plusieurs astronomes, et en 1764, Charles Messier l'a ajouté, comme la sixième entrée de son célèbre catalogue (Messier 6).
Les estimations de l'âge de l'amas varient entre 50 millions d'années et 100 millions d'années.

Image : L'amas d'étoiles du Papillon se caractérise par la présence, parmi de nombreuses étoiles bleues, d'une supergéante jaune orangé, de magnitude apparente 4,2.
crédit : projet GigaGalaxy Zoom

 amas d'étoiles du papillon

Amas d'étoiles M7

    

M7 est un très bel amas ouvert, dominé par de brillantes étoiles bleues, on l'aperçoit à l’œil nu, dans la queue de la constellation du Scorpion.
Il se trouve à quelque 1 000 années-lumière du système solaire et mesure environ 20 à 25 années-lumière de diamètre.
M7 contient une centaine d’étoiles et s’est probablement formé il y a 200 millions d’années.
Cette longue pose a été prise sur plusieurs nuits du mois d'octobre au mois de novembre 2009, depuis Yalbraith en  Australie. Sur cette image à longue exposition, on y distingue des nuages de poussières sombres  et des millions d’étoiles situées en arrière plan, qui tapissent le fond céleste.

 

Image : L'amas d'étoiles M7, est connu depuis l’Antiquité, Ptolémée l’a décrit en 130 de notre ère.
L'amas large et brillant, brille sur un fond céleste de milliers d'étoiles.

 amas d'étoiles M7

Amas d'étoiles  RMC 136 dans la Tarentule

    

R136, également appelé RMC 136, est un superamas d'étoiles, près du centre de la nébuleuse de la Tarentule, connue aussi sous le nom de 30 Doradus.
Il se situe en dehors de notre Galaxie, dans le Grand Nuage de Magellan, à 170 000 années-lumière du système solaire.
Au cœur de cette région de formation d’étoiles, 30 Doradus, se trouve un gigantesque amas contenant les étoiles les plus grandes, les plus massives et les plus chaudes connues à ce jour.
Les nuages de gaz et de poussières de la nébuleuse de la Tarentule sont étirés par les puissants vents et rayonnements ultraviolets émis par les jeunes étoiles (1 à 2 millions d'années) de l’amas. R136 est un amas stellaire dense, contenant entre autres, douze étoiles lumineuses très massives dans son noyau. Ces étoiles avaient des masses initiales comprises entre 37 et 76 masses solaires.

 

La masse estimée de l'amas R136 est de 450 000 masses solaires, ce qui suggère qu'il deviendra probablement un amas globulaire.

Image : L'amas d'étoiles R136 forment l’amas stellaire R136, ainsi qu’une partie de la nébuleuse environnante. Elles sont visibles dans cette image, en couleurs naturelles, prise par le télescope spatial Hubble.
Crédit: NASA, ESA, & F. Paresce (INAF-IASF), R. O'Connell (U. Virginia), & the HST WFC3 Science Oversight Committee.

 amas d'étoiles R136 au coeur de 30 doradus

Cascade de Kemble

    

La cascade de Kemble, rendue populaire par l'astronome Lucian Kemble (1922-1999), comprend des étoiles de magnitude d'environ 8 à 9.
Un astérisme n’est rien d’autre qu’un arrangement particulier d’étoiles, cet astérisme qui comprend 20 étoiles à peu près alignées, s'étend sur plus de 5 fois la largeur de la pleine Lune.
Ainsi l’astérisme le plus célèbre est la « Casserole », qui ne représente que la partie la plus brillante de la constellation de la Grande Ourse.
La belle rivière de diamants stellaires, visible sur cette image, est située dans la constellation de la Girafe, c'est aussi un astérisme célèbre. Cet alignement d'étoile coupe la photographie en deux du sud ouest au nord est, dégringolant du coin supérieur droit de l’image au coin inférieur gauche.

 

Le brillant objet sur la gauche et au-dessus de la cascade est l’amas ouvert NGC 1502.

Image : La cascade de Kemble est l'une des plus belles figures du ciel d'hiver. Elle est située dans la constellation de la Girafe. Cette constellation circumpolaire-Nord, se trouve dans une région d'étoiles entre Polaris, Cassiopée, la Grande Ourse, le Lynx, Persée et Auriga. Crédit & Copyright: Traitement - Noel Carboni, Imagerie - Greg Parker, New Forest Observatory.

 cascade de Kemble - amas d'étoiles

Voir aussi

     
      
      
Le cœur du système...
 
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
Amas du boulet et matière noire
Amas du boulet, la preuve
de la matière noire...
 
la gravité selon Einstein
Image de la gravité
depuis Einstein...
 
poussières de carbonne
De la particule
à la vie biochimique...
 
la rivière noire d'Antares
Rivière noire
de la géante Antares...