fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Amas d'étoiles

Amas d'étoiles M34 ou NGC 1039

 
 Catégorie : étoiles
Mise à jour 29 avril 2014

M34 est un bel amas d'étoiles découvert par Giovanni Battista Hodierna et publié en 1654. M34 a à peu près la même taille apparente que la pleine Lune. L'objet Messier M34 est assez brillant et étendu et il contient une centaine d'étoiles. C'est un amas ouvert c'est à dire un groupement irrégulier d'étoiles, principalement constitué d'étoiles jeunes et chaudes issues d'une nébuleuse commune. L'amas ouvert contient généralement des dizaines à des centaines d'étoiles dans une région comprise entre 5 et 50 années-lumière. Cet amas est aussi nommé, Amas de la Spirale. Facile à repérer même dans de petits télescopes, il se trouve à environ 1400 années-lumière de notre système solaire dans la constellation de Persée. Formées en même temps et à partir du même nuage de poussière et de gaz, toutes les étoiles de M34 sont âgées de 200 millions d’années. M34 se situe dans le plan de notre Galaxie, comme tous les amas d'étoiles il finira par se disperser sous les effets de marée gravitationnelle liés aux rencontres avec les nuages interstellaires de la Voie lactée et des autres étoiles.

 

nota : NGC (New General Catalogue) est l'un des catalogues les plus connus dans le domaine de l'astronomie avec le catalogue Messier.

nota : M est la marque du catalogue Messier, un catalogue astronomique d'objets d'aspect diffus comme les nébuleuses ou les galaxies.


nota : A (catalogue Abell des amas de galaxies). C'est un catalogue publié en 1958 par George Abell (1927 - 1983) qui liste 4 073 amas de galaxies.

Image : Amas ouvert M34, groupement irrégulier d'étoiles, principalement constitué d'étoiles jeunes et chaudes issues d'une nébuleuse commune. Un millier d'amas ouverts sont répertoriés dans la Voie lactée.
Crédit & Copyright: Bob Franke.

 amas d'étoiles M34 dans la constellation de Persée

Amas globulaire d'étoiles NGC 6934

    

Les amas globulaires parcourent le pourtour de notre galaxie, la Voie lactée. NGC 6934 est le plus lumineux et le plus grand des deux amas globulaires de la constellation Delphinus.
La cohésion de ces regroupements sphériques est assurée par l’attraction gravitationnelle mutuelle de plusieurs centaines de milliers d’étoiles qui les composent. Ces étoiles sont d’ailleurs plus anciennes que celles du disque de la Galaxie.
L’âge des amas globulaires permet de poser une limite inférieure à l’âge de l’Univers, puisque l'univers est au moins aussi âgé que les étoiles qui le composent.
La mesure précise de la distance de ces amas, permet de se rendre compte de l’échelle des distances cosmiques. L’amas globulaire NGC 6934 se trouve à quelque 50 000 années-lumière de la voie lactée, dans la constellation du Dauphin. À cette distance, cette image du télescope spatial Hubble, au piqué exceptionnel  couvre un champ d’environ 50 années-lumière de large.

 

L’âge des étoiles de cet amas est de l’ordre de 10 milliards d’années.

Image : L'amas globulaire NGC 6934. Ce jet lumineux des étoiles dans la petite mais évocatrice constellation du dauphin, est l'amas globulaire NGC 6934. Ces étoiles font partie de notre galaxie, elles ont été découvertes par William Herschel vers la fin du 18ème siècle.
Crédit & Crédit: NASA, ESA, Hubble Space Telescope.

 amas d'étoiles M34 dans la constellation de Persée

Amas d'étoiles M17

    

Ces 3 images composites montrent les couleurs de la région du ciel de l'amas d'étoiles M17, une région H II excité par un groupe de jeunes étoiles chaudes. L'image a été obtenue avec l'instrument ISAAC dans le proche infrarouge à partir du télescope de 8,2 m du VLT ANTU à Paranal de l'Observatoire du Cerro Paranal, situé dans le désert d'Atacama au nord du Chili.Ces étoiles se situent dans La nébuleuse du Cygne ou M17, une nébuleuse en émission découverte par De Chéseaux en 1746 puis redécouverte par Messier en 1764. Cette nébuleuse est située dans le Sagittaire.
Également connue sous les noms de nébuleuse Oméga, le Cygne, le Fer à Cheval, ou le Homard, cette nébuleuse très brillante, aux couleurs rosées, est visible à l'œil nu sous les basses latitudes (magnitude apparente 6). Ces jeunes étoiles nées dans la nébuleuse, irradient le gaz alentour, créant ainsi une région  HII On appelle régions HII, des régions constituées de nuages principalement composés d'hydrogène et dont la plupart des atomes sont ionisés et s'étendant sur plusieurs années-lumière. L'ionisation est produite par la proximité d'une ou plusieurs étoiles très chaudes, de type spectral O ou B, qui rayonnent fortement dans l'ultraviolet extrême, ionisant ainsi le gaz alentour, à partir duquel ces étoiles se sont formées. , la couleur rouge de la nébuleuse est d'ailleurs celle de l'hydrogène ionisé.
Au sein de la nébuleuse se trouverait un amas ouvert constitué d'une trentaine d'étoiles masquées par la nébuleuse. Le diamètre de la nébuleuse avoisine les 40 années-lumière

 

M17 est située à 5 500 années lumière de notre système solaire.
M16 et M17 seraient dans le même bras spiral de la Voie Lactée (le bras du Sagittaire ou Sagittaire-Carène) et font peut-être partie du même complexe géant de nuages de matière interstellaire.

nota: Le Very Large Telescope (VLT) est un ensemble de 4 télescopes principaux et 4 auxiliaires à l'Observatoire du Cerro Paranal, situé dans le désert d'Atacama au nord du Chili, à une altitude de 2 635 mètres. Il permet l'étude des astres dans les longueurs d'onde allant de l'ultraviolet à l'infrarouge.
C'est un projet européen de l'Observatoire européen austral (ESO).

Image : L'amas d'étoiles M17 et sa couleur rose. Cette couleur provient de l'hydrogène chaud qui brille par excitation sous le rayonnement des étoiles très chaudes.

 amas d'étoiles M17

Amas globulaire Omega du Centaure

    

L'amas d'étoiles Omega Centauri  (ω Cen) ou NGC 5139 est un amas globulaire, situé dans la constellation du Centaure.
Cet amas a été découvert par Edmond Halley en 1677 qui l'a considéré comme une nébuleuse. Omega Centauri a été répertorié dans le catalogue de Ptolémée il y a 2000 ans, comme une étoile. Cet objet a été reconnu comme un amas globulaire par l'astronome anglais John William Herschel en 1830. C'est le plus brillant et le plus grand des amas globulaires connus de notre galaxie.
De tous les amas globulaires du Groupe Local de galaxies, seul, Mayall II, dans la galaxie d'Andromède est plus lumineux et plus massif. ω Centauri est si différent des autres amas globulaires galactiques, que les astronomes pensent qu'il a une origine différente.

 

Il est situé à environ 15 800 années-lumière de notre système et contient plusieurs millions d'étoiles. Au centre de l'amas, les étoiles sont tellement regroupées qu'elles sont estimées distantes, en moyenne, de seulement 0,1 années-lumière les unes des autres. Omega Centauri est l'un des objets visibles à l'œil nu, et il apparait à peu près aussi grand que la pleine Lune.

Image : Image de l’amas globulaire Omega du Centaure, prise en 2009 par le télescope spatial Hubble avec la Wide Field Camera 3 (WFC3). Sur cette image, on y voit aisément, de nombreuses étoiles blanches ou jaunes comme notre Soleil, plusieurs étoiles à la teinte orangée et rouge, des géantes rouges et une poignée d’étoiles bleues. crédit : NASA, ESA, and the Hubble SM4 ERO Team.

 amas d'étoiles du centaure vu par hubble

Voir aussi

     
      
      
Le cœur du système...
 
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
Nébuleuse de la Carène en vidéo
Nébuleuse de la Carène
en vidéo...
 
nébuleuse par reflexion
Les plus beaux
nuages de poussières...
 
nébuleuse de la rosette ou ngc2237
Sculpture dessinée
par la Rosette...
 
pulsar
Le pulsar à la une main tendue...