fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 
Imprimer
   Catégorie : évolution
Mise à jour 26 juin 2013
  zone habitable circumstellaire ou écosphère

image : La zone habitable n'est pas une zone figée, elle évolue en fonction de l'âge, de la température de l'étoile et de la présence du CO2 dans l'atmosphère de la planète. Au cours de leur évolution les étoiles deviennent de plus en plus brillantes et de plus en plus chaudes, la zone habitable s'éloigne donc logiquement de l'étoile. Une planète devra donc rester très longtemps, des milliards d'années, dans cette zone, pour synthétiser toutes les molécules nécessaires à une forme de vie. On ne sait pas pourquoi il faut tant de temps. La vie bactérienne est apparue il y a 3,8 milliards d'années, la vie multicellulaire il y a 1,4 Ma, les premiers animaux il y a 600 millions d'années. En résumé pour conserver l'eau liquide il faut rester très longtemps dans une zone habitable mais aussi garder une atmosphère. Sur l'image, la zone verte est la zone habitable, elle s'amincit terriblement avec le temps, trop près de l'étoile il y fait trop chaud, trop loin il y fait trop froid.

    
  cycle carbonate silicate

Image : Diagramme illustrant le cycle carbonate-silicate.
Crédit : J. F. Kasting, Science Spectra, 1995, Issue 2, p. 32-36. Adapted from J. F Kasting, 1993.

    
  type et catégorie d'étoiles

Image : Le Soleil est de type spectral G. Une étoile est caractérisée par sa couleur (son type spectral), et sa luminosité. Pour un type spectral donné, plus l'étoile est grande, plus sa chaleur est élevée et plus sa luminosité est forte. Les étoiles O et B sont bleues, les étoiles A sont blanches, les étoiles F et G sont jaunes, les étoiles K sont orange, les étoiles M sont rouges.

    
 état de l’eau pure en fonction de la température et de la pression  
Aphélie vient du grec ancien apó (loin) et hêlios (soleil). C’est le point le plus éloigné du Soleil sur l'orbite héliocentrique d'une planète ou d'un objet du système solaire (comète, astéroïde).
L'aphélie de la Terre est atteint autour du 4 juillet, la Terre est alors à une distance de 152 097 701 km du Soleil.
Cette date se décale en moyenne d'environ vingt minutes par année sidérale, du fait de la précession des équinoxes et des perturbations gravitationnelles engendrées par les autres planètes du Système solaire.
L'année sidérale est la durée nécessaire pour que le Soleil retrouve la même position par rapport aux étoiles fixes sur la sphère céleste, elle est 20 minutes et 24 secondes plus longue que l'année tropique moyenne (≈365,2422 jours).
Périhélie vient du grec ancien péri (près) et hêlios (soleil). C’est le point le plus proche du Soleil sur l'orbite héliocentrique d'une planète ou d'un objet du système solaire (comète, astéroïde).
Le périhélie de la Terre est atteint autour du 4 janvier, la Terre est alors à une distance de 147 098 074 km du Soleil.
Cette date se décale en moyenne d'environ vingt minutes par année sidérale, du fait de la précession des équinoxes et des perturbations gravitationnelles engendrées par les autres planètes du Système solaire.
L'année sidérale est la durée nécessaire pour que le Soleil retrouve la même position par rapport aux étoiles fixes sur la sphère céleste, elle est 20 minutes et 24 secondes plus longue que l'année tropique moyenne (≈365,2422 jours).

Voir aussi

     
      
      
 
étoiles
 
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
Ligne des glaces du système solaire
La ligne des glaces
du système solaire...
 
inerte et vivant
Le passage entre l'inerte
et le vivant...
 
carotte glaciaire
Les carottes glaciaires
nous racontent le passé...