fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

La plus petite grenouille du monde

La plus petite grenouille du monde

   Catégorie : évolution
Mise à jour 01 juin 2013

Paedophryne amauensis est le plus petit vertébré connu en janvier 2012. C'est une grenouille atrophiée, de 7 millimètres, qui a été découverte à 177 m d'altitude à Amau, en Papouasie Nouvelle-Guinée par Eric Rittmeyer et ses collègues, au cours de leurs recherches. L'équipe de scientifiques n'a pu récupérer que des mâles, il est fort possible que les femelles soient plus grandes, comme dans un certain nombre d'espèces animales. Avec une taille si petite, on imagine facilement, la difficulté de les détecter, dans la terre végétale de son écosystème. Heureusement pour les chercheurs et malheureusement pour elle, elle n'est pas discrète car elle annonce sa présence en criant, principalement, au crépuscule et à l'aube.
Pendant ces deux périodes de la journée, elle lance de longues séries de cris aigus, un par seconde, qui peuvent durer plusieurs minutes. Son cri est un bruit strident émis à la fréquence de 8400 à 9400 hertz.

 

Image : Paedophryne amauensis est la plus petite grenouille connue. Cette grenouille de Papouasie Nouvelle-Guinée, ne passe pas par la métamorphose du têtard mais prend vie, directement sous la forme de petit vertébré amphibien, c'est à dire, d'adulte entièrement formé. Cet amphibien est capable de faire des bonds d'une longueur étonnante, par rapport à sa taille (30 fois la longueur de son corps). Cette espèce de mini grenouilles a été découverte pour la première fois, en aout 2009 par Christopher Austin, herpétologiste, et Eric Rittmeyer, lors d'une expédition pour explorer la biodiversité de la forêt tropicale de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Image : La grenouille la plus petite du monde, en taille réelle: grenouille de papouasie en taille réelle

 La plus petite grenouille du monde (Paedophryne amauensis)

Papouasie Nouvelle Guinée

    

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, avec ses 462 840 km², occupe plus de la moitié orientale, de l'ile de la Nouvelle-Guinée (786 000 km²), l'autre moitié, la Nouvelle-Guinée occidentale, est indonésienne. La Papouasie-Nouvelle-Guinée, dont la capitale est Port-Moresby, est située dans le sud-ouest de l'océan Pacifique, au nord de l'Australie, et à l'ouest des iles Salomon. Nouvelle-Guinée est le nom donné au XVIe siècle, par un explorateur espagnol, en raison de la ressemblance des habitants, avec la population de Guinée équatoriale en Afrique. Quelques iles, lui appartienne : la Nouvelle-Irlande, la Nouvelle-Bretagne, l'ile Bougainville...
En dessous de l'équateur, la Papouasie-Nouvelle-Guinée est essentiellement montagneuse, elle est couverte de forêts tropicales qui bénéficient des précipitations abondantes et des températures élevées de cette région du monde.

 

La Nouvelle-Guinée dans son ensemble est considérée comme la région la plus riche de la planète en matière de biodiversité. Elle abrite une faune et une flore, peu menacée, extrêmement riche et variée.

Image : La Nouvelle Guinée est une grande ile, 5° sous l'équateur, au nord de l'Australie, qui baigne dans les eaux du Pacifique, entourée de la mer d'Arafura, de la mer de Banda, de la mer de Bismarck, de la mer des Salomon, de la mer de Corail. La Nouvelle-Guinée est extrêmement montagneuse, le Mont Wilhelm est le point culminant de Papouasie-Nouvelle-Guinée (4 509 m).
Sa faible population, permet la sauvegarde de la biodiversité des espèces. En effet, aucune espèce n'a encore disparue et peu sont menacées.

 Papouasie Nouvelle Guinée

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
mammouth de sibérie
Trace de vie congelée
en Sibérie...
 
inerte et vivant
Le passage entre l'inerte
et le vivant...