fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 
Imprimer
   Catégorie : évolution
Mise à jour 25 avril 2015
 macromolécule

Image : Le carbone est produit en masse par nucléosynthèse (fusion de 3 noyaux d'hélium) au cœur des étoiles massives, puis libéré dans l'espace lorsqu'elles explosent. Notre chimie, celle qui nous constitue, a commencé par le jeu du hasard, avec un petit édifice moléculaire construit sur un squelette d'atomes de carbone. Lorsqu'on voit ces amoncèlements ordonnés de molécules, on comprend la difficulté à recréer la vie en laboratoire.
Les protéines ne sont pas des structures vivantes, et déjà ces macromolécules à base de carbone, sont extrêmement complexes, elles sont formées par des acides aminés reliés entre eux par des liaisons chimiques. L'assemblage de ces molécules et leur conformation autrement dit, l'ordre et la forme de la structure tridimensionnelle, ont une importance majeure car ils déterminent des actions très spécifiques de la molécule, des fonctions chimiques qui font parties d'un plan de fabrication. La sueur, l'éther ou la vanille sont formés des mêmes molécules (carbone, oxygène et hydrogène), ce qui les différentie, c'est leur conformation.

   
  passage inerte au vivant

Image : synthèse du long chemin de l'inerte au vivant ou des premières particules à la conscience. La matière s'associe en agglomérat, s'auto-organise chimiquement et se complexifie sans cesse au gré des liaisons électromagnétiques. Il semble que la vie soit une forme particulière de la matière à la fois indéfinissable et imprévisible. Mais sa ténacité n'est-elle pas la preuve qu'elle est présente partout dans l'Univers, attendant patiemment un environnement favorable, pour poursuivre son chemin vers la complexité ?
Il n'y a pas vraiment de frontière franche entre l'inerte et le vivant, la matière utilise le principe de moindre action pour construire le vivant.
L'image se lit entre les 2 points d'interrogation, en serpentant du bas à gauche vers le haut à droite. Le point d'interrogation en bas à gauche représente le bigbang ensuite viennent les quarks, les nucléons, les atomes, les molécules avec les acides aminés, puis les protéines, l'albumine, la cellule, les archéobactéries et bactéries, les microorganismes, les mammifères, la conscience et le futur.

Dans Principe de la moindre quantité d'action pour la mécanique (1744), Pierre Louis Moreau de Maupertuis (1698 − 1759) définit l'action comme suit : « L'Action est proportionnelle au produit de la masse par la vitesse et par l'espace. Maintenant, voici ce principe, si sage, si digne de l'Être suprême : lorsqu'il arrive quelque changement dans la Nature, la quantité d'Action employée pour ce changement est toujours la plus petite qu'il soit possible. » Les quarks sont des particules élémentaires chargées réagissant à la force nucléaire forte. Les protons et les neutrons sont composés chacun de trois quarks découverts par un physicien américain Murray Gell-Mann. Dans le modèle standard de la physique des particules, 4 particules élémentaires suffisent en principe pour construire le monde qui nous entoure : les quarks up et down, l'électron et le neutrino électronique. Un électron est un constituant fondamental de la matière.
Autour d’un noyau, certaines régions sont dépeuplées d’électrons alors que d’autres régions en fourmillent. Les lois de la mécanique quantique permettent de faire la distinction entre ces régions. L'électron possède une charge électrique de signe négatif considérée comme indivisible, e = 1,59 x 10-19 coulomb et une masse m = 9 x 10-28 gramme.
Un électronvolt, eV = 1,602 x 10−19 Joule.
L'électron est la première particule élémentaire mise en évidence dans de nombreuses expériences entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe.

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.
arbre de la vie
Frontière entre
inanimé et vivant...
 
mammouth de sibérie
Trace de vie congelée
en Sibérie...
 
la vie évolue à l'abri des glaciations
La vie évolue
à l'abri des glaciations...