fr en es pt
astronomie
 
 
 
 
 
 
      rss astronoo   à propos   google+     
 

Les lunes de Neptune

Satellites de Neptune

   Catégorie : lunes
Mise à jour 01 juin 2013

Avant le survol de Neptune par la sonde américaine Voyager-2, en 1989, seuls deux satellites, Triton et Néréide, étaient connus. Depuis grâce à ce survol à moins de 5000 km de distance par Voyager 2, Neptune est beaucoup mieux connue. Elle est enveloppée d'une épaisse atmosphère à base d'hydrogène, d'hélium et de méthane. L'absorption des radiations rouges, par le méthane est responsable, de la teinte bleue de la planète.
Comme on le présumait depuis des observations effectuées à partir de la Terre en 1984 et 1985, Neptune est entourée d'un système d'anneaux formés de roches et de poussières. Cinq anneaux distincts ont été identifiés, dont deux très diffus, à des distances comprises entre 42900 et 62900 km de la planète. Le plus extérieur renferme trois régions de plus forte densité qui correspondent aux arcs observés depuis la Terre. En 1989, les images prises par Voyager-2 ont révélé de nouveaux satellites qui forment un système régulier tournant sur des orbites circulaires et peu inclinées.

 

La sonde a aussi montré que la planète était entourée d'un système complet d'anneaux ténus sertis d'arcs brillants.
En 2003 le nombre de lunes de Neptune était de 13.

 
Moons of
Neptune
diameter
(km)
Semi-major
axis (km)
     
Triton ≈2 706 354 759
Proteus ≈420 117 646
Nereid ≈340 5 513 818
Larissa ≈194 73 548
Galatea ≈176 61 953
Despina ≈150 52 526
Thalassa ≈82 50 074
Naiad ≈66 48 227
Halimede ≈62 16 611 000
Neso ≈60 49 285 000
Sao ≈44 22 228 000
Laomedia ≈42 23 567 000
Psamathe ≈40 48 096 000
S/2004 N1 ≈18 105 283

Triton

    

Triton est le septième et plus gros des satellites de Neptune. Il porte le nom du dieu de la mythologie grecque.
Son orbite est rétrograde c’est à dire que son sens de rotation est opposé à celui de la rotation de Neptune, cela suppose que Triton est un corps extérieur qui a été capturé. 
Les lunes qui ont une orbite rétrograde, ne peuvent pas avoir été formées dans la même région de la nébuleuse solaire primitive que les planètes autour desquelles elles tournent : ce sont donc des lunes capturées probablement venues de la ceinture de Kuiper. En raison de la masse de Triton, cette capture est exceptionnelle dans le système solaire car les objets capturés connus ont des tailles beaucoup plus petites. Par exemple les lunes extérieures de Jupiter, Ananké, Carmé, Pasiphaé et Sinopé et celles de Saturne, Phœbé ont aussi une orbite rétrograde, mais toutes ont moins de 10% du diamètre de Triton.

Image : photographie prise en 1989 par la sonde spatiale Voyager 2.

 Triton satellite de Neptune 
TritonLune de Neptune
  
Diamètre2706,8 km
Masse2,140 ×1019 kg
Découvert en 10/10/1846
Découvert parWilliam Lassell

Protée

    

Protée de forme irrégulière, est la deuxième plus grande lune de Neptune.
Protée est un objet très sombres, ressemblant à la suie, il ne réfléchit que 10% de la lumière qui le frappe.
Il fut découvert le 24 mai 1981 par Harold J. Reitsema, William B. Hubbard, Larry A. Lebofsky et David J. Tholen lors d'une occultation d'étoile.
Son existence fut confirmée en 1989 par Stephen P. Synnott et Bradford A. Smith lors du passage de la sonde Voyager 2 près de Neptune.
Protée est un astre  couvert de cratères d'impact. Protée est le nom d'un dieu marin de la mythologie grecque qui pouvait changer de forme à volonté, fils de Poséidon.

Image : photographie prise le 25 août 1989 par la sonde Voyager 2

 Protée satellite de Neptune 
ProtéeLune de Neptune
  
Diamètre436×416×402 km
Masse5 ×1019 kg
Découvert en 24 mai 1981
Découvert parHarold J. Reitsema William B. Hubbard Larry A. Lebofsky David J. Tholen

Larissa

    

Larissa de forme irrégulière, est la cinquième lune de Neptune.
Elle fut découverte par Harold J. Reitsema, William B. Hubbard, Larry A. Lebofsky et David J. Tholen lors d'une occultation d'étoile par Neptune le 24 mai 1981.
Son existence fut confirmée par Stephen P. Synnott lors du passage de la sonde Voyager 2 près de Neptune en 1989. L'orbite de Larissa, proche de la planète, est instable et décline vers Neptune.
Larissa formera un nouvel anneau ou sera absorbée par Neptune.
Dans la mythologie grecque, Larissa est le petite fille de Triopas, roi d'Argos.

Image : photographie prise le 24 août 1989 par la sonde Voyager 2

 Larissa satellite de Neptune 
LarissaLune de Neptune
  
Diamètre208×178 km
Masse5 ×1018 kg
Découvert en 24 mai 1981
Découvert parHarold J. Reitsema
William B. Hubbard
Larry A. Lebofsky
David J. Tholen

Galatée

    

Galatée de forme irrégulière, est la quatrième lune de Neptune.
Elle fut découverte lors du passage de la sonde Voyager 2 en 1989. Son nom vient d'une néréide (nymphe marine) de la mythologie grecque.
L'orbite de Galatée, proche de la planète, est instable et décline vers Neptune. Galatée formera un nouvel anneau ou sera absorbée par Neptune.

Image : photographie prise en 1989 par la sonde Voyager 2

 Galatée satellite de Neptune 
GalatéeLune de Neptune
  
Diamètre204×184×144 km
Masse4 ×1018 kg
Découvert en 1989
Découvert parStephen P. Synnott

Despina

    

Despina est une petite lune de Neptune, la troisième en distance après Naïade et Thalassa.
Ce petit corps céleste irrégulier de 150 kilomètres de diamètre, a été découverte en 1989 sur des images prises par la sonde spatiale Voyager 2 lors de son passage à proximité de Neptune.
L'orbite de Despina se situe à proximité de l'orbite de Thalassa et à l'intérieur de l'anneau Le Verrier. Cet orbite est si proche de la planète, qu'il est instable et la lune décline vers Neptune à cause des forces de marée.
Despina tourne autour de Neptune en 8H environ et se trouve en dessous de la limite de Roche, distance théorique en dessous de laquelle un satellite commence à se disloquer sous l'action des forces de marée. Les forces de marée de Neptune portent atteinte à la cohésion interne de Despina.
Despina se désintègrera probablement un jour pour former un nouvel anneau planétaire ou bien s'écrasera sur Neptune.

nota : La limite de Roche tire son nom de l'astronome français Édouard Roche. Dans le domaine galactique, on l'appelle, le rayon de marée.

 

despina lune de neptune

Image : photographie prise le 24 aout 1989 par la sonde Voyager 2. Ted Stryk, amateur de traitement d’image, a réalisé un montage d'images de Voyager 2 qui montrent l’ombre de Despina en transit sur le disque de Neptune. Ce montage de Despina et de son ombre est constitué de 4 images séparées chacune de 9 minutes.
crédit NASA, JPL, Ted Stryk

 
DespinaLune de Neptune
  
Diamètre150 km à l'équateur
distance52 526 km
Masse2,1x1018 kg
Masse volumique1,3×10³ kg/m³
Albédo0,09
Période de révolution0,335 jour
Découvert en 1989
Découvert parStephen P. Synnott

nota : Dans la mythologie grecque, Despina était la fille de Poséidon et de Déméter. Poséidon est le dieu grec de la mer que les Romains appelèrent Neptune.

Voir aussi

     
      
      
 
Terre Lune, tailles et distance sont à l'échelle
1997-2013 © Astronoo.com - Astronomie, Astrophysique, Évolution et Sciences de la Terre.
Directrice Artistique & Créative : Mylène Simoes
Nous contacter    Mentions légales
point de lagrange
Points de Lagrange
L1, L2, L3, L4...
 
Galaxie NGC1672
Sommes-nous seuls ?
 
la vie évolue à l'abri des glaciations
La vie évolue à l'abri...
 
formation de la Terre
Histoire de la Terre
en 24H...
 
Voyager 1, nous quitte sans se retourner
Voyager 1, nous quitte
sans se retourner...